spacer Dimanche 9 mai 2021 @ 07:04 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Connected  :: Animes ::  Conte de faits >>
Constantine : La Cité des Démons (2018)
Constantine : La Cité des Démons   TITRE ORIGINAL : Constantine : City of Demons
  ANNÉES DE PRODUCTION : 2018 - 2019
  STUDIOS : [WARNER BROS. ANIMATION] [DC ENTERTAINMENT]
  GENRES : [ACTION] [CARTOON & COMIC] [FANTASTIQUE & MYTHE] [HORREUR]
  AUTEURS : [BISSETTE STEPHEN] [CAREY MIKE] [MANCO LEONARDO] [MOORE ALAN] [TOTLEBEN JOHN]
  TYPE & DURÉE : 1 FILM 90 mins
Staff
Liste des épisodes
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
États-Unis
Synopsis
Quinze ans auparavant le jeune John Constantine, prédisposé à la magie, et son compère Chas interrompirent une messe noire lors d'un concert à Newcastle. John invoqua un démon supérieur appelé Nergal qui fit un véritable bain de sang et emmena dans les enfers Astra, la jeune fille offerte en sacrifice. Marqués à vie par ce terrible événement, les deux amis se séparèrent jusqu'au jour où Chas appelle à l'aide John, devenu un exorciste alcoolique et autodestructeur, pour sauver sa petite fille Trish dans le coma. En réalité, son âme a été dérobée par un puissant démon nommé Beroul qui propose un deal au détective de l'occulte : il libérera l'âme de l'enfant à condition que Constantine lui débarrasse de cinq autres démons qui dérangent son « buisness » à Los Angeles...

-Bubu-
Critiques
Sombre, lugubre, cruel, malaisant, ironiquement morbide, cynique, émouvant, terriblement bien écrit, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier ce diamant noir de la galerie DC Animation Movies. La plupart des films DCUOAM de la continuité New 52 proposent des divertissements agréables mais oubliables, opérant la même schématique (les héros gagnent toujours à la fin). Là, on sort clairement des sentiers battus pour nous offrir un récit à la fois monstrueux et ô combien humain.

Débarrassé de Batman et de ses autres acolytes mystiques, c'est donc seul que Constantine (équivalent DC en beaucoup plus poisseux et moins classe du Docteur Strange de l'univers Marvel) déambule dans une histoire personnelle où le personnage montre toute l'étendue de son épaisseur. En explorant sa jeunesse, la malédiction qui touche ses proches, et sa première déconfiture face au Mal, le film frappe un grand coup. C’est évidemment la perte infernale de la jeune Astra qui va pousser Constantine à un comportement autodestructeur et faire de lui le salopard altruiste tabagique qu'on apprécie. On comprend dès lors que son attitude politiquement incorrecte, cynique et sarcastique ainsi que cette fausse arrogance lui servent de carapace mystique face aux horreurs qu’il côtoie tous les jours !

L'atmosphère décrite est volontiers beaucoup plus malsaine qu'à l'accoutumée dans les autres films de la collection, explicitement (voire un peu trop) gore, sanguinolente (les corps se font déchiquetés) avec des scènes de torture gratuites à la fête organisée au manoir du démon Béroul qui ressemble à s'y méprendre à un avant-goût de la Bouche des Enfers. Outre la violence, c'est un savoureux mélange de malfaisance extrême (Béroul gérant son commerce d'âmes tel un entrepreneur ou les démons intérieurs de Constantine qui tentent AU SENS PROPRE de le dévorer) et de peur humaine (la perte d'un être cher poussant un père aimant comme Chas à l'ultime sacrifice) qui nous est offert. L'histoire est prenante de bout en bout et parvient à capter la quintessence de la mythique série Hellblazer (cf NDLR).
Constantine oblige, point de fin heureuse. La conclusion est certes précipitée (pour rappel, City of Demons est initialement une mini-série de 7 minutes par épisode) mais logiquement et profondément amère.

Même si on peut regretter l'aspect "fan-service" dans la violence trash et l'animation (correcte sans pour autant transcendante comme la plupart des films de la collection), le résultat final est tout de même bluffant mettant en lumière un des meilleurs anti-héros (incarné en VF par Axiel Kiener impérial) tout support BD confondu !
Constantine : City of Demons se glisse facilement dans le haut du panier parmi les meilleures productions DC (si on fait abstraction de sa violence) par son aspect iconoclaste !

-Bubu-
Note de la rédaction
Déconseillé aux moins de 12 ans !


Ce film contient de nombreuses scènes de cruauté, de torture et d'horreur.


Bande annonce


John Constantine, le détective de l'occulte, est né sous la plume d'Alan Moore en 1985 dans le comics Swamp Thing (La Créature du marais) dessiné par John Totleben et Stephen Bissette. Le personnage a fait une apparition remarquée dans Arrow et fut l'objet d'une série éphémère diffusée sur NBC. De plus, il est également l'un des personnages principaux du long métrage Justice League Dark qui marque sa première apparition dans le domaine de l'animation.

• Suite de Justice League Dark, Constantine : City of Demons est initialement une websérie classée R (pour adultes) puis remontée par la suite en un long métrage d'animation. Celle-ci n'a aucun rapport avec la série télévisée Constantine en prises de vue réelles évoluant elle dans l'"Arrowverse".

Constantine : City of Demons s'inspire de Hellblazer : All His Engines, un roman graphique original mettant en vedette le personnage de DC Comics Vertigo : John Constantine. Le roman est écrit par Mike Carey et illustré par Leonardo Manco.


________

- Chronologies de DC Universe Animated Original Movies -

(Collection d'OAV destinées à un public adolescent et adulte)


*

(Film ancré dans l'univers de jeux vidéos de même nom)


*

(Films d'animation adaptés de la série de comics signés par Franck Miller)


*

(Six courts métrages d'animation sensés faire le pont entre les films Batman Begins et The Dark Knight réalisés par Christopher Nolan)


*
DCAMU (DC Animated Movie Universe) version « New 52 »


(Collection de films d'animation partageant une continuité et adaptant des histoires tirées du reboot de l'univers DC : The New 52 lancé en 2011)


1.
La Ligue des Justiciers


> La Ligue des Justiciers - Le paradoxe Flashpoint (amorce des New 52)
> La Ligue des Justiciers : Guerre (introduction du DCAMU (DC Animated Movie Universe))
> La Ligue des Justiciers : Le trône de l'Atlantide

2.
Saga Batman


> Le Fils de Batman
> Nightwing and Robin (prologue de Batman Vs. Robin)
> Batman Vs. Robin
> Batman : Mauvais Sang
> Batman : Silence (se situe juste après Le règne des Supermen)

3.
Saga Constantine


> Justice League Dark
> Constantine : La Cité des Démons

4.
Saga Teen Titans


> La Ligue des Justiciers vs les Teen Titans (suite de Batman : Mauvais Sang et de La Ligue des Justiciers : Le trône de l'Atlantide)
> Teen Titans : The Judas Contract

5.
Saga La Mort de Superman


> La Mort de Superman (Nouvelle adaptation plus fidèle à la BD de 1992 même si le film s'inscrit dans l'univers de Justice League : War)
> Le Règne des Supermen (Transposition du dernier tome de la série "La Mort de Superman")

6.
Saga Suicide Squad


> Suicide Squad : Le Prix de l'Enfer

7.
Saga Wonder Woman


> Wonder Woman : Bloodlines

8.
CONCLUSION du DCAMU


> Justice League Dark : Apokolips War





*

(Suite de films inspirés de la série de comics de même nom introduite par Jeph Loeb)


Nous vous invitons à venir discuter de l'animé sur le forum.
Licencié par :

Warner Bros. Animation
Éditeur DVD
[Toonami]
Distributeur TV

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Batman : Mauvais Sang
Batman : Silence
Batman Vs. Robin
Justice League Dark
Justice League Dark : Apokolips War
La Ligue des Justiciers - Le paradoxe Flashpoint
La Ligue des Justiciers : Guerre
La Ligue des Justiciers : Le trône de l'Atlantide
La Ligue des Justiciers vs les Teen Titans
La Mort de Superman
Le Fils de Batman
Le règne des Supermen
Nightwing and Robin
Suicide Squad : Le Prix de l'Enfer
Teen Titans : The Judas Contract (film)
Wonder Woman : Bloodlines
Références
Recherche Google : constantine : la cité des démons constantine : city of demons bissette stephen carey mike manco leonardo moore alan totleben john warner bros. animation dc entertainment
Recherche Yahoo : constantine : la cité des démons constantine : city of demons bissette stephen carey mike manco leonardo moore alan totleben john warner bros. animation dc entertainment

Staff
Liste des épisodes
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
États-Unis
Constantine : La Cité des Démons © 2018 BISSETTE Stephen, CAREY Mike, MANCO Leonardo, MOORE Alan, TOTLEBEN John / Warner Bros. Animation, DC Entertainment

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.