spacer Lundi 17 décembre 2018 @ 07:02 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Mobile Suit Gundam 0...  :: Animes ::  Mobile Suit Gundam :... >>
Mobile Suit Gundam 0083: Stardust Memory
Mobile Suit Gundam 0083: Stardust Memory   TITRE ORIGINAL : Kidou Senshi Gundam 0083: Stardust Memory
  ANNÉES DE PRODUCTION : 1991 - 1992
  STUDIOS : [SUNRISE] [BANDAI VISUAL]
  GENRES : [ACTION] [CYBER & MECHA] [ESPACE & SCI-FICTION]
  AUTEURS : [TOMINO YOSHIYUKI] [YATATE HAJIME [SUNRISE]]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 13 OAV 30 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
機動戦士ガンダム0083 スターダストメモリー
Gundam 0083
Synopsis
UC0083 : Trois ans se sont écoulés depuis la fin de la Guerre d'Un An. Alors que les feux du massacre semblaient définitivement éteints, un groupe de survivants des forces de Zéon prend d'assaut la base fédérale de Torrington pour voler le prototype du RX-78GP02A Gundam "Physalis" et son canon à ogive nucléaire, avant de disparaître dans la nuit : à sa tête, le commandant Anavel Gato, surnommé le Cauchemar de Solomon, l'un des as de Zéon les plus redoutés pendant la guerre et qui a maintenant rejoint les rangs de la flotte dissidente de l'amiral Delaz, l'âme damnée du dictateur parricide Gihren Zabi.

Pour Koh Uraki, jeune pilote d'essai fédéral, ainsi que pour l'équipage du croiseur Albion, c'est le début d'une longue et tragique course poursuite, d'abord à travers le globe puis dans l'espace, afin de stopper Anavel Gato et l'empêcher d'utiliser l'ogive nucléaire du GP02... Mais quel est le véritable objectif de la Flotte Delaz ? Que cache le nom de code Opération Stardust ?

-MSZ-006C1-
Critiques
Si Zeta Gundam est l'unique séquelle de Mobile Suit Gundam, alors Gundam 0083 en est l'introduction : quand on sait comme Z Gundam reste adulé par les fans de la première heure, surtout à l'époque où est sorti Gundam 0083, c'est-à-dire à peine sept ans après la séquelle que cette OAV préfigure, il y a tout lieu de penser que le pari était risqué. Mais les gens de Sunrise connaissent leur métier et le lien n'apparaîtra évident qu'à la fin du tout dernier épisode. Pourtant 0083 reste avant tout l'ultime conclusion de la Guerre d'Un An, le dénouement final, et donc forcément tragique, du combat qu'on sait bien perdu d'avance d'une poignée d'hommes luttant pour leurs idéaux, un thème d'ailleurs illustré à merveille par les paroles du second opening. Aussi est-il normal de prendre le contre-pied total de First Gundam en donnant ici la parole à Zéon, ou du moins ce qu'il en reste...

Car comme dans toute série Gundam qui se respecte, ce sont les personnages qui comptent, avec leurs tourments et leurs doutes beaucoup plus que leurs relations ou simplement leurs actes. Pour cette raison on passera assez vite sur la liaison entre Kou Uraki et Nina Purpleton qui, soyons honnête, non seulement ne rajoute pas grand-chose à l'histoire mais à plutôt tendance à la miner. On préférera se pencher sur Anavel Gato qui incarne à lui seul toute l'âme de Zéon, sa noblesse et sa grandeur, notamment à travers un discours qui, s'il est aussi hautain et arrogant que le personnage, a au moins le mérite d'être justifié : ayant abandonné son costume de garde du corps de Dozle Zab, qui lui a tout de même valu son surnom de Cauchemar de Solomon (dont la résurrection est ici magnifiquement orchestrée, au passage) et ainsi une place de choix dans les livres d'histoire - il est dans ce récit l'avocat de la liberté des habitants de l'espace, à la grandeur d'âme archétypique du mythe du chevalier de jadis et dans la droite ligne d'un Gihren Zabi au moins tel que celui-ci est décrit dans le roman original de Tomino. Inutile de préciser que c'est uniquement dans son opposition à Gato, beaucoup plus que dans son rôle de simple pilote de guerre, que Uraki trouve le chemin vers l'âge adulte, cette voie du guerrier qui le marquera à jamais et fera de lui un homme, c'est-à-dire une autre âme couturée de cicatrices, enfin capable de discerner les enjeux véritables d'un combat et si celui-ci vaut d'y participer ou non. Des rumeurs tenaces prétendent que c'est cette relation-là que Tomino Yoshiyuki souhaitait développer entre Char Aznable et Amuro Ray dans First Gundam, puis tout au long de la franchise : l'affrontement de deux idéologies, de deux points de vue, donc un combat vieux comme le monde ici incarné par la lutte entre les earthnoïds et les spacenoïds, à des années-lumière de tout manichéisme, facile ou non... Mais on peut aussi citer Kelly Layzner, ancien pilote de Zéon au passé définitivement tragique, sans qui Uraki n'aurait certainement jamais trouvé la force d'affronter Gato jusqu'au bout : comme un miroir indispensable, le pilote déchu a montré au jeune aspirant quel futur l'attendait si par malheur il renonçait à ce combat qui pourtant ne se choisit pas.

Tout n'est pas parfait cependant. Si le nombre d'épisodes est idéal, il y a tout de même quelques longueurs, heureusement très sporadiques, dont le but semble être de développer les diverses relations entre les personnages, dont la rivalité entre Uraki et Monsha, qui n'a de Gato que l'arrogance mais finira par se montrer assez attachant en fin de compte. La relation entre Nina et Gato également manque de conviction : on la sent plus improvisée que réellement planifiée alors qu'elle aurait pu étoffer le personnage de Nina tout en donnant peut-être plus de force à sa liaison avec Uraki...

Mais ce sont des détails somme toute mineurs, car en fin de compte 0083 respecte à la perfection les thèmes principaux et les éléments classiques de la franchise : trahison, abus de pouvoir, intolérance... Et j'en oublie. Même les divergences de points de vue, de culture, y sont magnifiquement illustrés. Quand les réfugiés de Axis arrivent assez près de la Terre pour l'apercevoir à travers les hublots de leur navire par exemple : car pour les descendants de ces populations qu'on a forcées à quitter la planète afin de la préserver de la pollution due à une trop grande consommation de ses ressources naturelles, cette planète reste un lieu sacré, conformément aux enseignements contolistes de leur guide spirituel Zéon Zium Deikun. De même, le discours de l'amiral Delaz reprend le rôle galvaniseur de celui de Gihren Zabi dans la série originale tout en dénonçant la "faute" de la Fédération aux yeux de la population de cette dernière : car le Gundam GP02 est équipé d'une tête nucléaire et c'est bien là une violation directe du Traité Antarctique signé entre la Fédération et Zéon lors de la Guerre d'Un An. Quant à l'Opération Stardust, elle ne fait qu’asseoir définitivement la supériorité technique et stratégique des spacenoïds : le fait est qu'ils ont manipulé leur ennemi de bout en bout, ressuscitant du même coup les pires terreurs de la Fédération qui croyait pourtant cette horreur définitivement réduite à néant... On apprécie également la courte visite sur le continent africain qui est l'occasion d'explorer la Terre d’après la Guerre d'Un An et de brosser un portrait poignant des survivants de Zéon sur cette planète qu'ils n'ont pas encore tout à fait rendue à leurs ennemis. On finit par aimer Cima Garahau enfin, une autre survivante elle aussi, et une autre facette de Zéon mais plutôt inattendue dans cette histoire-là et qui ne va pas sans rappeler le sort de certains soldats GI une fois de retour chez eux à l'époque de la guerre du Viêt-Nam... Et puis la musique aussi, magnifiquement orchestrale pour la narration proprement dite et aux sonorités directement évadées des années 80 pour les génériques, soit l'Age d'Or du genre mécha "réaliste" dont First Gundam est le père à tous.

Dernier élément et pas des moindres : les pontes de la Fédération, définitivement arrogants et trop sûrs d'eux, sans scrupules pour les spacenoïds et qui pourraient être les seuls réels "méchants" de cette histoire s'ils n'étaient pas avant tout des victimes du spectre de Zéon, des survivants de cet événement majeur dans le calendrier Universal Century qu'est la Guerre d'Un An, donc du démon que leur intolérance a engendré en martyrisant des millions de gens qu'ils avaient déjà forcés à émigrer dans l'espace. A force de combattre les monstres, ils sont devenus monstres à leur tour. Ainsi l'ouverture, somme toute logique vers Zeta Gundam : l'Incident Delaz a juste mis le feu aux poudres car le feu couvait sous la cendre depuis trop longtemps, et il n'en fallait pas plus à Jamitov Hymem pour, d'un tout petit coup de pouce, devenir un autre Gihren Zabi à travers complots et opportunisme...

Mais 15 ans après sa sortie, 0083 prend un visage différent : à travers son immense succès fidèlement perpétué depuis plus d'une décennie, on constate que les fans apprécient beaucoup de voir des histoires narrées du point de vue de Zéon. C'est peut-être ce qui nous a valu récemment une autre production dans le même esprit, à savoir MS IGLOO.

En espérant que ce ne soit pas la dernière...

-Guilhem-
Note de la rédaction
• Un extrait du premier épisode, intitulé GxG unit, fut distribué gratuitement sur VHS aux gens ayant réservé leur place pour Gundam F91.

• Cette OAV inclut aussi deux pièces radio, Runga Offing Cannonade Battle et Mayfly of Space ; ces deux spin-off furent utilisés dans le jeu vidéo Mobile Suit Gundam: Encounters in Space sur la PlayStation 2.

• Les mobile suits de type Gundam présents dans cette OAV sont nommés d’après des fleurs :
- Zephyranthes (RX-78GP01 Gundam "Zephyranthes" et RX-78GP01-Fb Gundam Full Vernian "Zephyranthes"), de Zéphyr, nom poétique du vent, et anthos, comprend de nombreuses espèces de petite taille, dont la floraison est souvent déclenchée par la pluie, à la nomenclature complexe et qui présente une abondante synonymie.
- Physalis (RX-78GP02A Gundam "Physalis"), aussi appelée Alkékenge ou encore Amour en Cage mais aussi Lanterne japonaise ou chinoise, est de la famille des solanacées et une plante à tendance envahissante dont le fruit reste toxique jusqu'à sa pleine maturité.
- Dendrobium (RX-78GP03 Gundam "Dendrobium Orchis" et RX-78GP03S Gundam "Dendrobium Stamen") est une orchidacée d'Asie dont plus de 1500 espèces ont été répertoriées ; l'Orchis, de la même famille, est une fleur qui présente elle aussi de nombreuses sous-espèces (au moins une trentaine rien que dans les Alpes) ; quant au Stamen, c'est le nom donné à l'organe mâle des fleurs.

________________

Chronologie de l'univers Gundam

*
Universal Century

(univers principal)

UC068 : Mobile Suit Gundam: The Origin

UC079 : Mobile Suit IGLOO I (The Hidden One Year War) & II (Apocalypse 0079) & III (The Gravity Front)

UC079 : Mobile Suit Gundam
> MS Gundam I & II (Les Soldats du Désespoir) & III (Rencontres Dans l'Espace) (condensé de la série)

UC079 : Mobile Suit Gundam: The 08th MS Team
> Le Rapport de Miller (résumé d'un point de vue différent + séquences inédites)

UC079 : Mobile Suit Gundam : Thunderbolt (I) & II
> Mobile Suit Gundam Thunderbolt : December Sky (résumé des quatre premiers épisodes + séquences inédites)
> Mobile Suit Gundam Thunderbolt : Bandit Flower (résumé de la saison 2 + séquences inédites)

UC080 : Mobile Suit Gundam 0080: War In The Pocket

UC083 : Mobile Suit Gundam 0083: Stardust Memory
> Le Crépuscule de Zeon (résumé)
> Runga Offing (spin-off autour d'Aristide Hughes, s'insérant entre les épisodes 7 et 8 )
> The Mayfly of Space (spin-off autour de Cima Garahau, s'insérant après l'épisode 13)

UC087 : Mobile Suit ZETA Gundam
> MS Zeta Gundam I (Les Héritiers de l'Étoile) & II (Amants) & III (C'est l'Amour Qui Fait Battre les Étoiles) (condensé + remastérisation + scènes inédites)

UC087 : Gundam Neo Experience 0087: Green Divers

UC088 : Mobile Suit Gundam ZZ

UC093 : Mobile Suit Gundam: La Contre-Attaque de Char

UC096 : Mobile Suit Gundam Unicorn
> Mobile Suit Gundam Unicorn RE:0096 (version remontée en série TV + scènes inédites)

UC096 : Mobile Suit Gundam : Twilight Axis

UC097 : Mobile Suit Gundam Narrative

UC123 : Mobile Suit Gundam F91

UC153 : Mobile Suit Victory Gundam

*

(univers alternatif se situant peu après la création des premières colonies spatiales)

*

(univers alternatif se situant peu après la création des premières colonies spatiales)

*

(univers alternatif succédant à l'UC dans lequel les colonies spatiales auraient pris le contrôle de la Terre)

*

(univers alternatif succédant à l'UC dans lequel les colonies spatiales auraient toutes été détruites)

*

(univers alternatif tardif, conclusion des autres univers)

*

(univers se situant dans un futur relativement proche du nôtre)

*

(univers alternatif faisant suite aux siècles de lutte)

*

(univers alternatif faisant suite aux siècles de lutte)

*

(univers alternatif se situant 300 ans après le conflit entre la Terre et Mars nommé "Guerre des Calamités")
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Gundam 0083 - Stardust Memory - The Mayfly of Space
Mobile Suit Gundam 0080 - War in the Pocket
Mobile Suit Gundam 0083 - Le crépuscule de Zeon
Mobile Suit Zeta Gundam
Références
http://www.gundam-france.com/
France
Portail très complet réalisé par des fans dédié aux séries Gundam.

http://www.b-ch.com/cgi-bin/contents/ttl/det.cgi?ttl_c=110
Japon
Le site officiel de MS Gundam 0083: Stardust Memory chez Bandai Channel

http://www.gundam0083.net/
Japon
Le site officiel de MS Gundam 0083: Stardust Memory

Recherche Google : mobile suit gundam 0083: stardust memory kidou senshi gundam 0083: stardust memory tomino yoshiyuki yatate hajime [sunrise] sunrise bandai visual
Recherche Yahoo : mobile suit gundam 0083: stardust memory kidou senshi gundam 0083: stardust memory tomino yoshiyuki yatate hajime [sunrise] sunrise bandai visual

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Mobile Suit Gundam 0083: Stardust Memory © 1991 TOMINO Yoshiyuki, YATATE Hajime [Sunrise] / Sunrise, Bandai Visual

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.