spacer Samedi 21 octobre 2017 @ 03:21 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Mahoromatic - Tadaim...  :: Animes ::  Mahoromatic automati... >>
Mahoromatic automatic maiden (2005)
Mahoromatic automatic maiden   TITRE ORIGINAL : Mahoromatic automatic maiden
  ANNÉES DE PRODUCTION : 2001 - 2002
  STUDIO : [GAINAX]
  GENRES : [COMéDIE] [ECCHI]
  AUTEURS : [DITAMA BOW] [NAKAYAMA BUNJURO]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 12 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
まほろまてぃっく
Махороматик: автоматическая девушка
魔力女管家
Synopsis
Mahoro est une androïde d'élite, l'arme ultime qui a servi lors de la grande guerre opposant les humains à une invasion extraterrestre. En récompense des services rendus à l'humanité, Mahoro se voit proposer une reconversion dans le civil. En abandonnant son armure, il lui reste 398 jours de fonctionnement dont elle peut disposer librement.

Contre toute attente, Mahoro choisit de devenir la gouvernante d'un jeune étudiant nommé Suguru Misato qui a quelques petits problèmes avec les tâches ménagères. Entre attaque de poussière et assaut de vaisselle, la nouvelle vie de Mahoro semble des plus paisibles jusqu'au jour où son passé de guerrière ressurgit.

-Proteus-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Mahoromatic est un animé ecchi qui se distingue en partie des autres séries du même genre grâce à certaines particularités qui le caractérisent. En raison de celles-ci, il est difficile de ne pas se laisser entraîner dans cette aventure.

Au niveau de l’histoire, on a droit à quelque chose d’assez simple mais qui fonctionne toujours aussi bien. La qualité humoristique de l’animé est indéniable tellement les crises de fou rires sont nombreuses tout au long des épisodes. Grâce à Mahoro, on a en plus de l’humour de la science fiction qui apporte son lot de combat. Le mélange n’est pas mauvais, mais je trouve que cette saison ne fait pas ressentir au spectateur assez de pression pour que celle-ci vienne perturber cette vision un peu enfantine que l’on a de l’animé. Le fait que la longévité de Mahoro soit comptée ne joue pas beaucoup dans cette partie de la série tout simplement car le temps qui lui reste est conséquent. Je n’ai pu m’empêcher de comparer à Vidéo girl ai (les héroïnes étant dans une situation similaire) et il faut bien avouer que contrairement à l’œuvre magistrale de Katsura on ne peut pas vraiment parler de réel danger concernant la vie de Mahoro (à la fin de la saison 1 il doit lui rester environ 250 jours à vivre). De ce fait, il est clair que l’humour couvre la majorité de l’œuvre. Fort heureusement celui-ci arrive à nous distraire au plus haut point grâce à des personnages variés.

Mahoromatic étant à caractère ecchi assez poussé et non censuré (pas de vapeur sur la poitrine des jeunes filles quand elles prennent leur bain) pourrait faire penser que l’humour est basé sur la perversité du héros entouré d’une multitude de jolies filles. C’est certainement sur ce point que l’anime se distingue le plus de ses prédécesseurs. En effet, la perversion n’est pas représentée par le héros, mais par son enseignante qui fantasme la plupart de son temps sur celui-ci. À lire, cela peut paraître surprenant, mais je pense qu’il faut vraiment le voir pour comprendre à quel point cette situation rend l’animé hilarant. Ce combat perpétuel entre l’enseignante et Mahoro pour rester près de Suguru avec son lot de "crêpage de chignons" donne un autre aspect au spectateur de ce genre d’animés. Je n’irai pas à dire que Mahoromatic révolutionne les animes ecchi, loin de là, mais il apporte clairement sa touche personnelle, la perversion étant plus côté féminin que masculin. On est ainsi loin des gags répétitifs et lourds des animés Green Green ou encore Ichigo 100%.

Si la première saison est essentiellement basée sur l’humour, je suppose que la saison deux se penchera plus sur le temps qu'il reste à Mahoro, apportant un aspect je l’espère plus dramatique à la série.

Cette saison est légère et dynamique. Le nombre incalculable de scènes burlesques entre Mahoro et l’enseignante rendent l’animé très divertissant. Le seul souhait que l’on a à la fin du douzième épisode est de se plonger dans la deuxième saison en espérant que celle-ci jouera plus sur le côté tragique de la future disparition de Mahoro.

-Syaoran-


------------- Critique 2 -------------
Une androïde de combat ultra moderne décidant de devenir une parfaite ménagère au service d'un adolescent, tel est le concept de Mahoromatic. Dès les premiers épisodes, on est plongé dans cet univers ecchi avec un festival de scènes burlesques.

En effet, on a droit à pas mal de scènes très dénudées où les poitrines regorgent de vitalité. On a aussi droit à un héros masculin bien stéréotypé : brun, petit, yeux marrons avec lunettes, timide et surtout gentil.

Les premiers épisodes sont très intéressants mais ce qui attire l'attention, c'est l'évolution du personnage de Mahoro qui essaye de s'habituer à cette nouvelle vie de bonne. On prend gout à découvrir sont passé en tant qu'arme de Vesper ainsi que lors des combats qui l'oppose au combattant de Saint.

D'ailleurs, la série est découpé en 2 parties : une partie fan service se déroulant au début de série et une autre partie sérieuse qui se déroule plutôt en fin de série.

Mais malheureusement, cette série est peu être trop stéréotypé (Un jeune célibataire... Une jolie fille... Vivant à deux dans une maison...) car on se lasse au bout de quelques épisodes.
Par exemple le fait de voir des seins à l'air dans chaque épisodes quasiment enlève un peu de charme à l'animé puisque qu'on a l'impression d'avoir une série tourné essentiellement sur le fan service.

Pas mal de scènes sont inutiles ce qui en ternit l'aspect général et il ne reste plus tellement de place pour la partie sérieuse. Certains aimeront ce côté ecchi car n'étant pas désagréable parfois mais certains seront déçus. De plus, le personnage de Suguru est trop classique pour une série de ce genre et ne vaut pas mieux qu'un Manaka (Ichigo 100%) ou un Keitaro (Love Hina).
Enfin, pour ceux qui achèterons les DVDs, sachez qu'il y a une saison 2 car il est vrai que l'on reste sur notre faim après avoir vu le dernier épisode puisque ne sachant pas ce qu'il advient de Mahoro.

Un animé à voir si vous aimez les série ecchi avec une pointe de sérieux mais dont le stéréotypage général est trop important ce qui en rebutera certains.

-Proteus-
Note de la rédaction
Bande annonce

Nous vous invitons à discuter de l'animé sur le forum !
Licencié par :

Kazé
Éditeur DVD
Manga Distribution
Distributeur DVD
[Paris Première]
Distributeur TV
[KZ TV]
Distributeur TV

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Mahoromatic - Tadaima Okaeri
Mahoromatic automatic maiden - Something more beautiful
Mahoromatic Summer 2003 Special
Mahoromatic Winter Special
Références
Recherche Google : mahoromatic automatic maiden mahoromatic automatic maiden ditama bow nakayama bunjuro gainax
Recherche Yahoo : mahoromatic automatic maiden mahoromatic automatic maiden ditama bow nakayama bunjuro gainax

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Mahoromatic automatic maiden © 2001 DITAMA Bow, NAKAYAMA Bunjuro / GAINAX

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.