spacer Jeudi 22 octobre 2020 @ 22:08 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Overlord II (Saison ...  :: Animes ::  Overman King Gainer >>
Overlord III (Saison 3) (2018)
Overlord III (Saison 3)   TITRE ORIGINAL : Overlord III
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2018
  STUDIO : [MADHOUSE PRODUCTION]
  GENRES : [ACTION] [AVENTURE] [FANTASTIQUE & MYTHE]
  AUTEURS : [MARUYAMA KUGANE] [SO-BIN]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 13 EPS 24 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titre alternatif
オーバーロード III
Synopsis
Après avoir agi dans l'ombre, suivant le plan de Demiurge, Ainz veut désormais se montrer au grand jour par la fondation du grand État du tombeau de Nazarick afin que son nom résonne à travers le monde et arrive aux oreilles de ses compagnons disparus. Renforçant au préalable ses acquis, à savoir le village de Carné et son précieux couple (N'firéa & Enri), face à deux nouvelles menaces ("le géant de l'Est" et le "Serpent de l’Ouest"), notre Overlord se rend sur les terres de l'Empire de Baharuth, adversaire annuel du royaume de Re-Estize. Intrigué par les exploits récents de ce nouveau protagoniste et, sous couvert d’une simple mission de reconnaissance, l’ « empereur sanglant » Jircniv envoie des Trimeurs (des aventuriers clandestins) afin d’explorer et fouiller le mausolée. Appâtés par les trésors et richesses disponibles à foison, nos pauvres bougres vont tomber dans un piège mortel...

-Bubu-
Critiques
Une saison mi-figue mi-raisin qui a au moins le mérite de faire avancer significativement l'intrigue.
Commençons par fustiger l'indigeste, le début de l'anime qui reprend le schéma de la saison 2. Autant l'épisode 1, bien qu'il soit hors-série, passe crème, autant les épisodes 2 à 5 sont mous du genou, un peu à l'image de l'arc des hommes-lézards. Contrairement à ce dernier, Ainz n'est pas laissé de côté (ceci rend ces épisodes supportables). Néanmoins, on se focalise à nouveau sur des personnages secondaires sans réel apport hormis au niveau relationnel (rapprocher les tourtereaux). La romance n'est pas forcément une mauvaise chose dans un shônen mais dans un seinen, on pourrait s'attendre à quelque chose de plus sérieux et dramatique, ce n'est pas le cas dans ce mini-arc. Contre toute attente, la suite va me donner tort !

Si vous n'avez pas vu la saison 2, ce n'est pas très grave. Les lézards ou la mainmise des "Huits Doigts" sont à peine mentionnés et n'ont aucun impact. Si vous avez vu la saison 1, passez directement à la troisième et démarrez votre plaisir véritablement à partir de l'épisode 6.
Si l'arc de Carné est laborieux, l'arc des "Envahisseurs de la grande tombe de Nazarick" est sans nul doute le plus glauque, le plus cruel et le plus sombre de toute la saga. Tout est mis en branle et sans temps mort.
Clairement ce n'est plus un anti-héros mais un véritable monstre, aussi bien physiquement que moralement parlant, à tel point qu'on ressent de l'empathie pour les personnages humains qui se retrouvent sur le chemin de Nazarick. Pions sacrifiables ou sujets d'expérimentations, les humains sont torturés, découpés, violés, dévorés ou tués pour permettre à Ainz de réaliser on objectif final : la conquête du monde.
Ironie du sort, ce plan est à la base issu d'un malentendu de Demiurge qui surinterprète les décisions de son souverain.
Très durement influencé par sa condition de mort-vivant qui lui inhibe les émotions, ce dernier se retrouve obligé de devenir le monstre que ses sujets voient en lui !

On appréciera par ailleurs le petit jeu de dupes entre le Roi-Sorcier et l'empereur, chacun cherchant à manipuler l'autre pour l'éliminer.
La fin de l'anime est, quant à elle, super bien pensée car elle met en opposition deux personnages qu'on a appris à apprécier Gazef et Ainz, jouant sur les attentes du spectateur. C'est la saison du passage de flambeau entre l'ancienne génération et la nouvelle incarnée par Brain et Climb.
Cependant, une inconnue demeure : les agresseurs de Shalltear. Qui sont-ils ? Qui peut être assez puissant pour détourner un des lieutenants du souverain ? A la fin de la saison, le mystère plane hélas toujours. Un mystère qui traîne depuis la première saison quand même.

Du point de vue technique, on regrettera une animation en dents de scie et, en particulier, dans les derniers épisodes qui font intervenir une CGI (animation 3D) particulièrement immonde qui ne rend pas justice à la bataille finale dans les plaines de Gatze du roman. Toutefois, le tout est sauvé par une bande son mémorable qui transporte le spectateur et exalte ses sens, permettant de mettre une emphase sur le dramatique ou l'épique d'une scène.
A ce sujet, Overlord remplit globalement le contrat sans peine, de nouvelles bandes sons très sinistres sont présentes aux bons moments et assombrissent assez bien l'ambiance.

Au final, ce n'est plus simplement l'histoire d'Ainz qui nous est racontée (son alter-ego Momon ne fait que des apparitions fugaces), mais celle du nouveau monde qui réagit subitement à l'apparition d'un dieu de la mort et les conséquences dramatiques de ses actes !

Verdict : 13/20

-Bubu-
Note de la rédaction
Diffusée dès le 10 juillet au Japon & en France.

Bande annonce


Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum.
Licencié par :

Kana Home Video
Éditeur Blu-ray
Éditeur DVD
[J-One]
Distributeur TV
ADN - Anime Digital Network
Distributeur Web
Netflix
Distributeur Web
Amazon Prime Vidéo
Distributeur Web

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Overlord
Overlord II (Saison 2)
Références
http://overlord-anime.com/
Japon
Site officiel.

Recherche Google : overlord iii (saison 3) overlord iii maruyama kugane so-bin madhouse production
Recherche Yahoo : overlord iii (saison 3) overlord iii maruyama kugane so-bin madhouse production

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Overlord III (Saison 3) © 2018 MARUYAMA Kugane, SO-BIN / Madhouse Production

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.