spacer Mardi 29 septembre 2020 @ 03:51 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Overlord : Shikkoku ...  :: Animes ::  Overlord III (Saison... >>
Overlord II (Saison 2) (2018)
Overlord II (Saison 2)   TITRE ORIGINAL : Overlord II
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2018
  STUDIO : [MADHOUSE PRODUCTION]
  GENRES : [ACTION] [AVENTURE] [FANTASTIQUE & MYTHE]
  AUTEURS : [MARUYAMA KUGANE] [SO-BIN]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 13 EPS 24 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
OVERLORD II
overlord 2
オーバーロード II
Synopsis
Rien ne semble arrêter les velléités de conquête de Ainz Ooal Gown, le puissant maître du grand tombeau de Nazarick. Ce dernier charge Cocytus, le cinquième gardien de la tombe, de conduire l'armée de la mort pour anéantir les clans d’Hommes-Lézards et pour la gloire de son seigneur ! Cependant Zarius Shasha, voyageur solitaire de la tribu des Griffes vertes, entend bien tout faire pour déjouer ce funeste destin. Détenteur de l’épée magique de glace Frost Pain, l'un des trésors de son peuple, ce héros tente de rallier les différentes factions afin de lancer la riposte le jour J !
Au même moment Sebas, le majordome de Nazarick, poursuit sa mission d'infiltration à E-Rantel, la capitale royale. A la recherche d'informations, il tombe sur Tuare, une jeune fille violentée par des malfrats au service de la mafia locale "les Huits Doigts". La prenant en affection, il choisit de la prendre secrètement sous son aile prenant ainsi des risques pouvant capoter sa mission. Sa prise d'initiative est condamnée par son entourage qui le soupçonne de trahison...

-Bubu-
Critiques
Overlord II : L'émancipation des P.N.J. !


La première saison relate les événements du point de vue de Ainz (du joueur CQFD) qui part à la découverte de ce nouveau monde et bâtit sa renommée ne faisant pas forcément grand cas des morts et des rencontres qu'il balaie sur son sillage.
Dans cette suite, le héros est carrément mis en retrait et joue un rôle important uniquement dans les quatre derniers épisodes. Seuls ces derniers raccrochent avec le fil rouge lancé au début de cette aventure : faire résonner le nom et les exploits de notre Overlord que ce soit dans la peau de Momon (son alter-ego en armure pour côtoyer les humains) ou du mage errant Ainz.

Si le premier épisode essaie de nous éclairer sur les raisons des événements finaux de la première saison, dévoilant même de nouvelles têtes, celles-ci servent de figurants et ne sont pas du tout exploitées dans les autres épisodes.
Malgré tout, la grande qualité d'Overlord réside dans son envie perpétuelle de se renouveler. D'aucuns pourraient se sentir lésés de voir leur héros mis au banc de touche, d'autres apprécieront cette volonté de l'auteur d'approfondir son univers et, surtout, la psychologie de certains gardiens de Nazarick !

Clairement cette saison 2 peut être découpée en trois actes : Acte I (Cocytus / Hommes-Lézards), Acte II (Sebas), Acte III (Demiurge vs Momon).
Approfondir la personnalité des personnages secondaires est bienvenu !
Seulement, il y a deux poids deux mesures !
Débutons par l'arc dédié à Cocytus, le récit s'emploie à rendre les hommes-lézards très attachants, à créer une atmosphère tendue et s'autorise même un twist pour entretenir le suspense.
Toutefois, s'agissant de personnages randoms, l'issue de ce conflit est prévisible et n'aboutit qu'à une chose : apprendre aux P.N.J. via Cocytus à prendre des décisions par eux-mêmes. Ce dernier révélera un étonnant sens de l'honneur.
On relève tout de même quelques scènes épiques telles que l'édification grandiloquente du trône de Ainz au milieu des marécages ou le duo des frères lézards Shasha contre Cocytus.

A l'inverse, l'arc consacré à Sebas est beaucoup plus intéressant. On renoue avec l'aspect "découverte" de la société humaine, et plus spécifiquement la famille royale couplée à diverses manigances politiques. Le romancier Kugane Mariyaa met ici en place pas mal de nouvelles choses, et cela s'accompagne de retrouvailles avec quelques personnages comme Brain (en phase de dépression) ou Stronoff, et surtout d'installation de plusieurs nouveaux visages, comme la princesse Renner, les membres féminins de "La Rose Bleue" et, surtout, Climb, jeune soldat et garde du corps de de la princesse avec qui il a une relation étroite. Archétype du chevalier novice, ce dernier montre vite un certain intérêt, que ce soit par son appréhension de la face cruelle de la société humaine (trafic de drogues, esclavage, viol et prostitution) son lien tordu avec Renner, ou dans son désir de devenir plus fort sous la houlette de Sebas Tian. Auparavant très en retrait, celui-ci fait ici sa réelle entrée en scène dans Overlord et le moins que l'on puisse dire est que ce personnage s'avère plutôt attachant.

De prime abord majordome mûr à l'anglaise, à l'allure droite et digne, le protagoniste se démarque de la clique de Nazarick de par sa manière de considérer avec bonté les humains ainsi que le choix personnel qu'il fait en sauvant de la mort, consolant et protégeant la prostituée dénommée Tuare. Bien qu'elle soit elle-aussi un personnage random, son écriture est un digne et éloquent portrait des femmes victimes de ce genre d'odieux trafics. Le châtiment des criminels est d'autant plus impitoyable qu'elle les rend quasiment insignifiants au regard du fil rouge de la série.
Cela dit, on suit avec un certain intérêt Sebas, que ce soit dans ses doutes également dans l'opposition muette qu'il montre envers les ordres d'Ainz en allant même jusqu'à chercher des excuses pour ne pas dire ce qui s'est passé à son maître. Une fois, le pot-aux-roses découvert, la confrontation est aussi effrayante que jouissive !
Pour ce qui concerne les combats, là encore la plupart (ceux impliquant Sebas) sont à sens unique bien que quelques-uns (Brain & Climb) s'en sortent avec les honneurs.
C'est vraiment dans l'acte III que l'on assiste à un... que dis-je le meilleur combat de la série : Demiurge vs Momon soutenu par une animation 3D loin d'être dégueulasse !
C'est dans cet ultime segment que l'auteur renoue avec l'aspect burlesque tout en exposant une menace, beaucoup plus crédible et épique que les précédentes, à l'échelle d'un royaume entier.

Au final, l'auteur du roman montre sa capacité à très bien étoffer le background de son univers (quelques scènes sont particulièrement dures de par leur violence) et ses personnages aux dépens malheureusement d'une narration parfois éparse et des combats quelque peu expédiés. On regrettera également que cette saison fasse office d'interlude plutôt sympathique mais sans conséquence au vu de la suite des événements.
En somme, une saison en demi-teinte mais néanmoins appréciable et regardable sitôt qu'on zappe l'arc des "hommes-lézards".

Verdict : 12/20

-Bubu-
Note de la rédaction
Bande annonce


Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum.
Licencié par :

Kana Home Video
Éditeur Blu-ray
Éditeur DVD
[J-One]
Distributeur TV
ADN - Anime Digital Network
Distributeur Web
Netflix
Distributeur Web
Amazon Prime Vidéo
Distributeur Web

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Overlord
Overlord (Bonus) : Ple ple pleiade
Overlord : Fushisha no Ou (Film 1)
Overlord : Shikkoku no Eiyuu (Film 2)
Overlord III (Saison 3)
Références
http://overlord-anime.com/
Japon
Site officiel.

Recherche Google : overlord ii (saison 2) overlord ii maruyama kugane so-bin madhouse production
Recherche Yahoo : overlord ii (saison 2) overlord ii maruyama kugane so-bin madhouse production

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Overlord II (Saison 2) © 2018 MARUYAMA Kugane, SO-BIN / Madhouse Production

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.