spacer Jeudi 27 juillet 2017 @ 18:46 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Ghiblies  :: Animes ::  Ghost Hunt >>
Ghost Hound (2010)
Ghost Hound   TITRE ORIGINAL : Shinreigari
  ANNÉES DE PRODUCTION : 2007 - 2008
  STUDIO : [PRODUCTION I.G]
  GENRE : [FANTASTIQUE & MYTHE]
  AUTEUR : [SHIROW MASAMUNE]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 22 EPS 24 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titre alternatif
神霊狩
Synopsis
Il y a onze ans, Tarô et sa grande sœur ont été kidnappés à la sortie de l’école. Il aura fallu un long moment à la police pour retrouver leur trace dans un hôpital abandonné. Malheureusement, il était déjà trop tard pour la jeune fille, seul le garçon avait survécu. Quelques jours après la découverte des enfants, le père du cousin de Tarô se suicida. Le kidnappeur n’ayant jamais été retrouvé, les soupçons se sont portés sur lui au grand dam de son fils, Makoto, qui tente de découvrir la vérité. Aujourd’hui encore, Tarô garde un traumatisme profond de cet évènement, revoyant sans cesse en rêve le moment où lui et sa sœur se font kidnapper. De plus, un nouvel élève du nom de Masayuki semble intéressé par le passé de Tarô et de Makoto. Tous les trois vont retourner dans le bâtiment où s’est passé le drame il y a onze ans pour tenter d’éclaircir le mystère. Ils partageront alors ensemble une expérience hors du commun : la projection astrale, qui leur permet de « sortir de leur corps ». Une nouvelle vision du monde, où les esprits vagabondent, s’ouvre ainsi à eux. Grâce à ce nouveau pouvoir, Tarô espère revoir sa sœur, alors que Makoto essaiera de trouver la preuve qui innocentera son défunt père…

-Syaoran-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Alors là, coup de cœur pour cet animé, et ça n'arrive pas souvent…

Dès qu'on arrive dessus, il y a deux points qui frappent. Premièrement : l'animation. Ce n'est pas le plus gros, mais c'est le premier truc qui frappe. Contenant des scènes plus ou moins en 3D parfaitement intégrées au reste, d'une réalisation impeccable, l'animation ne pose aucun problème. Ce n'est ni trop lent ni trop agité, ça va à la vitesse de l'animé. Deuxièmement : le son. Là, par contre, c'est le must. Le son est assurément le point sensoriel le plus exploité de l'animé. Le tout se voulant régulièrement angoissant, ça peut paraître normal, mais ici le son est utilisé d'une manière hors du commun (comme l'animé, somme toute). De petits sons anodins qui continuent au lieu de s'arrêter, s'amplifient, s'amplifient, continuent, se brouillent, puis s'arrêtent aussi brusquement qu'ils ont commencé. Bref, du prenant à cent pour cent. Si l'animé ne devait être recommandable que sur un point, ce serait assurément le son.

Mais ce n'est pas tout ! Les couleurs ainsi que les décors prédominent aussi, car il ne sont pas redondants. Un même lieu qui surviendra des dizaines de fois dans l'animé ne sera jamais lassant, car de nouveaux angles et ambiances viendront s'ajouter au total. Bref, jamais de désagréables impressions de déjà-vu. Sur le plan scénaristique, certains reprochent à l'animé d'aller trop lentement, mais personnellement je ne trouve pas. Il va à son rythme. Surtout qu'il est doté d'un excellent scénario qui ne vous fait jamais décrocher.

Bref, du suspense et de l'angoisse sans prédominance du gore, un scénario accrocheur, une réalisation en béton, une qualité irréprochable. Il a tout pour plaire, un coup de cœur quoi ! À regarder de toute urgence !

-Quizzman-


------------- Critique 2 -------------
En 2007, un véritable ovni débarque sur les écrans japonais. Produit par l'incontournable studio I.G. (Ghost in the Shell, la franchise Blood, Eyeshield 21, ou encore le génial Eden of the East), Ghost Hound a su bousculer le monde paresseux et formaté de la japanimation. Ni plus ni moins !

L’œuvre de Masamune Shirow peut ainsi compter sur un graphisme fin et de jolies couleurs (merci la haute définition !), mais c'est surtout grâce à sa bande-son épileptique qu'elle parvient à se distinguer : pas de musique à proprement parler, juste quelques sons ouatés, distillés au compte-gouttes et avec une précision d'orfèvre. Suffisant pour créer une ambiance cotonneuse, oppressante, et même angoissante, qui sert à merveille cette histoire tutoyant les frontières du réel.

On peut néanmoins regretter une chose : la fin. Alors que la narration, lente et minutieuse, dévoilait une trame riche et réellement passionnante (et servie par un paquet de personnages particulièrement fouillés), la série se termine en eau de boudin, préférant se focaliser sur ce qui apparaissait plutôt comme une intrigue secondaire. Les questions posées tout au long du récit, avec un sens du dosage remarquable, ne trouvent pas toutes une réponse. L'impression d'inachevé est donc inévitable.

Mais ce qui prédomine à la sortie de Shinreigari (son titre en version originale), c'est d'avoir assisté à un spectacle rare, quasi cinématographique, mature et terriblement rafraîchissant au regard des productions frileuses et balisées (on pense à Ghost Hunt) auxquelles le genre nous avait habitués jusqu'ici.

-N!ck-
Note de la rédaction
Bande annonce



Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum.
Licencié par :

Kazé
Éditeur DVD
[KZ TV]
Distributeur TV
KZPlay
Distributeur Web

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
http://www.wowow.co.jp/anime/ghosthound/
Japon
Site de WOWOW dédié à la série.

Recherche Google : ghost hound shinreigari shirow masamune production i.g
Recherche Yahoo : ghost hound shinreigari shirow masamune production i.g

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Ghost Hound © 2007 SHIROW Masamune / Production I.G

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.