spacer Jeudi 17 août 2017 @ 17:33 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Black Jack TV  :: Animes ::  Black Lagoon - Rober... >>
Black Lagoon (2007)
Black Lagoon   TITRE ORIGINAL : Black Lagoon
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2006
  STUDIO : [MADHOUSE PRODUCTION]
  GENRES : [ACTION] [AVENTURE]
  AUTEUR : [HIROE REI]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 12 EPS 24 mins
Staff
Episodes
Paroles
Japon
Titres alternatifs
ブラックラグーン
黑礁
الوحل الأسود
Laguna Neagră
Черная лагуна
Synopsis
Okajima Rokuro est un jeune diplômé qui mène une vie morose depuis qu'il a intégré une grande firme japonaise. Sa triste existence va brusquement être bouleversée lorsqu'il va être pris en otage par une bande de pirates des mers venus lui dérober un disque au contenu douteux. D'abord malmené par Levi, la tête brulée du groupe, puis trahi par ses employeurs, Rokuro va se montrer plus casse-cou qu'il en a l'air et prendre goût à cette vie de mercenaires rythmée par les montées d'adrénaline.

C'est ainsi que sous le surnom Rock, notre héros va rejoindre Dutch, Levi et Benny trois pirates des temps modernes.

-DaSpy-
Critiques
------------- Critique 1 -------------

Critique ép 1-12

Vivante et puissante : ce sont certainement les deux adjectifs qui qualifieraient le mieux cette série. Black Lagoon est l’animé le plus caractériel qui m’a été donné de voir cette année. Je ne puis trouver à ce jour encore aucun point négatif sur cette série, sûrement parce qu’elle ne possède que des atouts.

Tout d’abord son graphisme. Que dire à part qu’il est somptueux. Un design très soigné, des scènes de combat si fluides et si poussées que nous avons toujours l’impression d’être au cœur de l’action. J’avoue que chaque plan est tellement détaillé, tant au niveau des paysages, des personnages et mêmes des armes, que le spectateur ressent du plaisir à regarder les épisodes dés la première scène.

L’histoire en elle-même est assez simple. Nous n’avons pas de réelle trame principale. Nous suivons juste l’évolution de Rock, un homme normal qui va à la suite d’une affaire, se retrouver membre d’une équipe de mercenaires composée de Levi, Dutch et Benny. Certaines grandes organisations font appel à eux pour aller chercher ou transporter certains colis importants. Rock, qui avait une vie paisible sera au cœur de multiples fusillades le forçant à gagner en courage pour tenir une place au sein de l’équipe.

L’ambiance « guerre de gangs » qui caractérise la ville où vivent Rock et ses nouveaux camarades est très bien représentée. On ressent vraiment la tension qui se dégage quand la situation commence à tourner court. Les mimiques des personnages et leurs divers comportements dans ces moments là sont vraiment agréables à regarder.

L’autre intérêt de cette histoire est de voir Rock s’adapter à ce nouveau monde. Ce qui est important de noter, c’est qu’à l’inverse de ce que l’on pourrait penser, Rock qui semble frêle ne va pas devenir un « guerrier » pour survivre dans ce monde. Au contraire, il va garder sa personnalité et j’ai presque envie de dire sa normalité. Il va ainsi réussir à changer légèrement l’environnement autour des mercenaires. En effet, son sérieux et sa sérénité qu’il va acquérir au fur et à mesure vont permettre à ceux-ci (et notamment à Levi) d’avoir des relations plus souples envers leurs contacts et ainsi apporter un plus à l’équipe. Il va devenir en quelque sorte le diplomate du groupe et va réussir à se faire apprécier des diverses personnes avec qui ils font affaire.

Bien évidemment si Rock était seul, l’animé perdrait de son intérêt. Il est certain que le véritable plaisir dans Black Lagoon est de voir le duo Levi – Rock. Deux caractères totalement opposés mais qui vont finalement réussir à s’entendre et à agir ensemble. Levi avec son caractère de femme soldat incomparable est à elle seule un phénomène suffisant pour que l’on se penche sur cet animé. Son dynamisme et cette rage au fond de son âme la rendent incomparable. L’apparition de Rock ne la rendra pas moins agressive mais va lui rendre la vie un peu plus amusante et agréable à vivre.

Au sujet de la bande son, rien à redire. Celle-ci est très agréable à écouter avec notamment un opening de Mell, Red Fraction que je trouve particulièrement réussi tellement la musique s’imbrique bien dans l’ambiance générale de l’animé.

En résumé, Black Lagoon est à mes yeux une série à ne pas manquer si on aime un tant soit peu les univers où force et puissance sont les maîtres mots pour survivre et où la loi du plus fort est la seule existante. Le duo Levi - Rock apporte un plus incontestable, démarquant totalement Black Lagoon des autres séries du même genre nous permettant notamment de regarder les douze épisodes sans voir le temps passer.

À noter qu’il existe deux saisons même si pour moi l’épisode 1 de la saison 2 serait plus l’épisode 13 et ainsi de suite. En effet, il n’y a aucune démarcation entre les deux saisons au niveau histoire.

-Syaoran-



------------- Critique 2 -------------
Détruire, insulter, flinguer, tel est la devise de Black Lagoon. Tout au long de l'animé, l'action est très présente à un rythme soutenu où l'on découvre Rock, tentant de survive dans cet enfer diabolique qui ne connait ni la paix ni l'amour.

Coté personnage, on a des caractères très opposés : Levi la cramée du ciboulot, Dutch le professionnel réservé, Rock l'humanitaire de service etc... On insiste justement sur cet écart de caractère pou les personnages charismatiques (surtout entre Levi et Rock).

Du point de vue graphique, rien à redire, c'est très très beau tout comme la musique qui est très bonne surtout pour les génériques. Pour les scènes d'action, on peut noter une très grande fluidité des mouvements ce qui fait très plaisir à voir.

Malheureusement, Black Lagoon n'est pas ce que l'on peut appeler un animé intéressant. En effet, cet animé possède une histoire peu convaincante et non crédible surtout comme le fait que Rock (super le surnom) devient aussi vite un mercenaire (oui c'est vrai, moi aussi, simple ouvrier, peut aussi faire partie d'une bande de tueurs).

Tout n'est que poudre aux yeux et violence gratuite sans aucune morale (ce qui plaira à coup sur aux écervelés) et pire encore, certains personnages trop surjoués. Par exemple, Levi (même si elle est charismatique) fait office de Terminator modèle 1.0.1, invincible et sans coeur tandis que Roberta fait office de T-1000 capable de survivre à n'importe quel accident.

Niveau scénario, c'est une catastrophe, on ne compte plus les scènes répétitives, pas dans le sens où l'on voit 100 fois la même images mais plutôt dans le sens ou les actions reviennent au même (bang !! bang !! et c'est tout). Enfin, même si les musiques de génériques déchires, niveau images, ils auraient pu trouver mieux.....

Un animé à voir si vous aimez les séries d'action où ça pète de partout mais dont l'histoire est sans crédibilité ainsi que des personnages sans grand intérêt.

-Proteus-
Note de la rédaction
Black Lagoon - Saison 01 = Épisodes de 01 à 12.
Black Lagoon - Saison 02 = Épisodes de 13 à 24.

Bande annonce:



Nous vous invitons à venir discuter de l'animé sur le forum !
Licencié par :

Déclic Images
Éditeur DVD
Kazé
Distributeur Blu-ray
Distributeur DVD
Manga Distribution
Distributeur DVD
[Gong]
Distributeur TV
KZPlay
Distributeur Web
ADN - Anime Digital Network
Distributeur Web
Netflix
Distributeur Web

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Black Lagoon - Special
Black Lagoon - The Second Barrage
Références
http://www.blacklagoon.jp/
Japon
Site officiel de « Black Lagoon »

Recherche Google : black lagoon black lagoon hiroe rei madhouse production
Recherche Yahoo : black lagoon black lagoon hiroe rei madhouse production

Staff
Episodes
Paroles
Japon
Black Lagoon © 2006 HIROE Rei / Madhouse Production

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.