spacer Dimanche 25 juillet 2021 @ 01:42 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Yondemasu yo, Azazel...  :: Animes ::  Yondemasu yo, Azazel... >>
Yondemasu yo, Azazel-san. (TV)
Yondemasu yo, Azazel-san. (TV)   TITRE ORIGINAL : Yondemasu yo, Azazel-san. (TV)
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2011
  STUDIO : [PRODUCTION I.G]
  GENRES : [FANTASTIQUE & MYTHE] [COMéDIE]
  AUTEUR : [KUBO YASUHISA]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 13 EPS 12 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
よんでますよ, アザゼルさん. (2011)
Yondemasuyo, Azazel-san. (TV)
Synopsis
Cette série présente le travail quotidien d'une agence de détectives assez particulière. En effet, Akutabe et son assistante Rinko Sakuma font appel à l'aide de démons pour résoudre leurs enquêtes. Mais ce qui est le plus troublant est qu'Akutabe semble bien plus démoniaque que les êtres qu'il invoque… Et le démon Azazel en est la première victime : en plus de se faire littéralement défoncer la face lorsqu'il commet des erreurs, on ne cesse de l'invoquer à toute heure, que ce soit durant son sommeil ou durant ses galipettes avec des démones…

-Rimoan-
Critiques
Yondemasu yo, Azazel-san. est le genre de séries qui, si elle ne paie pas de mine au début, réussit à surprendre et à divertir sans détour. Je ne suis pas particulièrement fan de l'humour pipi-caca assez récurrent dans l'animation japonaise, et pourtant ça a fait mouche. Politiquement incorrect, noir, gore et déplacé, c'est un genre d'humour plutôt risqué s'il est mal utilisé, mais là, c'était terriblement efficace et bien fichu. Notamment parce qu'il ne cherche qu'à divertir le spectateur sans revendiquer quoi que ce soit et parce que la plupart du temps il est vraiment bien placé.

Mais là où la flèche atteint sa cible est le fait que la série met en avant (tout en s'en moquant ouvertement) les pires défauts de notre société, travers humains y compris. Tant et si bien que les démons font souvent pâle figure à côté de ça : on finit même par les préférer aux anges. C'est de la provocation à l'état pur, car même les bonnes actions à proprement dites sont tournées en ridicules et sont le plus souvent motivées par des raisons bien moins honorables qu'on pourrait le penser. Ce qui conduit à se poser une question sur la psychologie de cette série (si toutefois il y en a une) : pourquoi utiliser des démons pour aider les gens ? Sachant qu'en tant que démons ils ne peuvent pas faire de bonnes actions sans qu'elle ne finissent mal. Vaincre le mal par le mal ? Le concept est intéressant, et s'il ne fait pas vraiment effet il a au moins le mérite d'être drôle.

Bref, une parodie beaucoup plus divertissante que ce à quoi l'on pourrait s'attendre au début, car elle prouve que l'humour au premier degré peut encore nous décrocher quelques éclats de rire. Les personnages y sont pour beaucoup. Hauts en couleur, ils nous prennent parfois à contrepied, mais ça marche étonnamment bien. Ainsi, nous avons des démons de toutes sortes mais qui résument à eux seuls la majorité des travers humains : la luxure, la violence, la jalousie, la misogynie, le machisme, la gourmandise (bien que ce démon-là ne se délecte vraiment que de curry et d'excréments… haha). Les anges, censés être pleins d'amour et de bonté, ne sont en définitive que des spectateurs passifs, soumis, obsédés ou peureux et ne sont là que pour combattre les démons. Aussi, si une jeune fille se fait harceler, ils passent à côté en faisant semblant de ne rien voir. Sans compter Dieu qui, loin de coller à l'image que l'on se fait de lui, n'est en fait qu'un dictateur fanatique de blagues sexuelles à deux euros.

Le graphisme est lui aussi plein d'humour. Il peut virer de bord très rapidement, aussi on a droit à tout un mélange de styles. Ce qui aurait pu être dérangeant dans une autre série est ici très facilement acceptable puisque cela correspond parfaitement à l'ambiance général de l'anime. Aussi nous avons droit à quelques personnages très mignons et d'autres extrêmement laids. En particulier les humains, car pour les démons, s'ils ressemblent à des peluches de bas étage dans le monde humain, ils sont tous simplement bourrés de charisme dans les enfers. Il en va de même pour l'animation, qui, vu le parti pris ici, est plus que correcte. Il n'y a pas vraiment de musique. Le générique de début est simple, énergique et agréable. Coup de cœur pour Marshmallow DJ chanté par des yakuzas dans le sixième épisode (j'ai beaucoup ri).

Finalement, j'ai passé un très bon moment. Une série courte, rythmée, divertissante et rapide à regarder, elle ne casse pas trois pattes à un canard, mais je ne peux que la conseiller. À un public averti toutefois, car même si le design des personnages paraît tous publics, l'humour et l'ambiance de la série ne sont pas conseillés aux enfants. En tout cas, je ne laisserais pas ma petite sœur regarder !

-Lola-
Note de la rédaction
Bande annonce

Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum.
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Fansubbé par :

[FLA] Front de Libération des Animes ( 13 épisodes sortis )

Plus de détails ...

Voir aussi
Yondemasu yo, Azazel-san. (OAV)
Yondemasu yo, Azazel-san. Z
Références
http://kc.kodansha.co.jp/azazel/
Japon
Site officiel de la série.

Recherche Google : yondemasu yo, azazel-san. (tv) yondemasu yo, azazel-san. (tv) kubo yasuhisa production i.g
Recherche Yahoo : yondemasu yo, azazel-san. (tv) yondemasu yo, azazel-san. (tv) kubo yasuhisa production i.g

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Yondemasu yo, Azazel-san. (TV) © 2011 KUBO Yasuhisa / Production I.G

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.