spacer Lundi 24 juillet 2017 @ 14:35 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Critique du film « Panda petit panda »


L'histoire

Mimiko, jeune fille orpheline, vit avec sa grand-mère. Lorsque cette dernière doit s’absenter quelques jours pour assister aux funérailles de son mari, Mimiko se retrouve seule dans la maison. C’est le moment choisi par un bébé panda accompagné de son père, tous deux échappés d’un zoo, pour s’installer dans la maison de Mimiko. La nouvelle « famille » se compose donc de la jeune Mimiko, de Pandy qui enchaîne catastrophe sur catastrophe et du papa panda, très grand amateur de bambou. Panda petit panda nous raconte les folles aventures de tout ce petit monde.


L'œuvre

Panda petit panda, sorti en 1973 et diffusé en 2009 au cinéma, est composé de deux moyens métrages : Panda petit panda (Panda kopanda) et Panda petit panda : Le Cirque sous la pluie (Panda kopanda amefuri saakasu no maki). Produit par la société TMS et réalisé aux studios A‑Production, il est l’œuvre de deux monstres sacrés du cinéma d’animation au Japon, Hayao Miyazaki au scénario et Isao Takahata à la réalisation. Une œuvre de jeunesse qui jette à n’en pas douter les fondements de leurs futures œuvres respectives.



Avec un graphisme très occidentalisé, Panda petit panda nous fait suivre Mimiko, jeune fille espiègle et insouciante pour qui la vie est un amusement et qui rêve secrètement de retrouver une famille. C’est ainsi qu’elle appellera « papa » le grand panda et deviendra la maman de Pandy (le petit). La première partie nous montre l’évolution du trio à travers son quotidien, semblable à celui d’une vraie famille… Dans le second film, le jour où le Pandy trouve dans son lit un bébé tigre qui ne retrouve plus le chemin du cirque de sa maman, une nouvelle aventure commence. Mimiko va aider Tigri à retrouver sa maman avant de sauver les animaux du cirque d’une inondation.

Mais Panda petit panda fait aussi référence à des contes et personnages enfantins. La jeune Mimiko, par son côté espiègle et insouciant — et ses couettes rousses dressées sur la tête —, n’est pas sans rappeler Fifi Brindacier. Le début du second film est un clin d’œil évident au conte Boucle d’Or et les trois ours : lorsque les dompteurs à la recherche de Tgri entrent dans la maison, quelle n’est pas leur surprise de voir une grande chaise, un grand bol et une grosse cuillère sur la table, ainsi qu’un bol moyen et un bol tout petit… Le côté graphique peut également faire penser au dessin animé Barbapapa, sorti un an plus tard, en 1974, qu’il a peut-être inspiré. Le style de dessin, le générique d’ouverture ainsi que le personnage du grand panda, par son comportement et sa manière d’évoluer, évoquent le papa tout rose Barbapapa. Les personnages humains ont également une forte ressemblance avec les personnages humains amis des Barbapapa.



Destiné à un public enfantin, mais pas dénué d’un certain humour, Panda petit panda séduit un public très large par sa poésie et par les thèmes qu'il traite, et notamment celui, majeur, de la parenté. Mimiko rêve d’avoir une maman et un papa, qu’elle va trouver à travers la figure paternelle du grand panda, à qui elle vouera une véritable admiration. Ainsi, elle le verra comme un héros volant à son secours, comme l’est un papa aux yeux de sa petite fille. Le film nous rappelle également que, d’un certain point de vue, peu importe notre âge, nous sommes tous au bout du compte de grands enfants.


Le réalisateur

Né en 1935 au Japon, Isao Takahata est diplômé de l’université de Tôkyô en littérature française. Réalisateur de Mes voisins les Yamada, Le Tombeau des lucioles, Horus, prince du soleil ou Pompoko, il a aussi produit Nausicaä de la vallée du vent et Le Château dans le ciel. Isao Takahata jouera également un très grand rôle aux côtés de son ami Hayao Miyazaki dans la création du studio Ghibli. Mais tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Isao Takahata se trouve dans
l’article très complet
, rédigé par Kanome, « Isao Takahata et l’animation : rupture et modernité ».



Venez réagir à cet article sur  !
Le 03-07-2011 à 17:28:51 par : KajaGuu

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.