spacer Dimanche 17 décembre 2017 @ 16:54 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Le monde des génériques italiens de dessins animés - Partie 2

Douglas Meakin et la science-fiction


Douglas Albert "Dougie" Meakin est un compositeur et interprète né à Liverpool en 1945, installé en Italie en 1966. Il fit partie du groupe The Motowns, né de la "Beatlesmania" des années 60/70. Avec Mike Fraser, il fonde le groupe de country-rock Rocking Horse en 1980, suite au formidable succès du single de Candy Candy. Viendront plus tard Forza Sugar (Genki), Dr Slump ed Arale, Lalabel et quelques autres génériques. Meakin en sera très souvent le voix principale. Mais c’est surtout au sein de groupes plus "électro", notamment les Superobots, qu’il s’illustre dans le domaine des génériques.


Douglas Meakin

Les Italiens, qui ont collectionné les séries dites "magical girl" et les séries sportives, sur le baseball notamment, plébiscitent par-dessus tout les robots géants. Superobots est un groupe fondamental parmi tous ceux qui abordaient principalement la science-fiction et les robots. Le genre musical est le rock progressif (à l’allure parfois "disco"), le style est à mi-chemin entre The Alan Parsons Project et Barclay James Harvest, chargé en effets électroniques naïfs évoquant une technologie futuriste. Mais attention ! Non seulement R.C.A. loue les services de plusieurs auteurs et compositeurs pour les titres de Superobots, mais en plus les interprètes sont changeants. Douglas Meakin est le chanteur le plus en vue : entre 1979 et 1984, il interprète avec brio douze génériques, dont Babil Junior (Babel Nisei), Blue Noah, Grand Prix, Il grande Mazinger, Trider G7, Daltanious... Meakin reste pour beaucoup de fans l’âme du groupe, et c’est lui qui revient en 2005 pour interpréter le générique de Transformers : Robots in Disguise sorti en DVD et crédité Superobots.

En 1981, trois génériques crédités Superobots (Starzinger, Supercar Gattiger, ainsi que Koseidon qui est une série tokusatsu) sont interprétés par les frères Balestra. Mauro, Giancarlo et Claudio Balestra, musiciens et chanteurs de talent, sont des touche-à-tout. Ils ont fait partie de plusieurs groupes, dont Rocking Horse et Micronauti, parfois en tant que simples choristes. Ils ont collaboré avec Oliver Onions et ont aussi travaillé seuls sur des génériques tels que Muteking et X-Bomber en utilisant parfois le pseudonyme "Condors".

Il existe de nombreux noms de formations qui, comme les Superobots, s’occupaient surtout des dessins animés de science-fiction : Micronauti, Galaxy Group, Minirobots, Superband… Les Micronauti ont interprété Capitan Futuro (Capitaine Flam) et Tekkaman. Le nom est en fait passe-partout puisqu’il fut utilisé lors de la sortie du générique de Daitarn III, pourtant interprété par les frères Balestra. N’oublions pas Actarus, groupe célèbre pour son interprétation des génériques d’Atlas UFO Robot Goldrake et des chansons associées à cette série, et surtout Alberto "Michel" Tadini, son membre le plus célèbre, qui a également interprété Capitan Harlock (Albator).

Quelques fameux extraits de Jeeg Robot et Goldrake :
http://www.youtube.com/watch?v=zVbFxL-2Lhw

Michel Tadini pousse la chansonnette costumé en Actarus (1979) :
http://www.youtube.com/watch?v=4goZ6gKpl4c

Le générique de Trider G7, interprété par les Superobots :
http://www.youtube.com/watch?v=kwFYX_eFq5o

Capitan Futuro, le classique des Micronauti :
http://www.youtube.com/watch?v=uuXYWxhFKLc


Et les autres, alors ?


Parlons de quelques personnalités et groupes qui ont pesé ou pèsent dans le paysage italien de l’animation. Savez-vous quel est le point commun improbable entre Les trois Mousquetaires (version chiens), Banana Joe avec Bud Spencer et la série live Sandokan ? Il s’agit des compositeurs ! Oliver Onions est le nom d’artiste des frères Guido et Maurizio de Angelis, auteurs, compositeurs et interprètes. Ils sont donc surtout connus pour Sandokan et leurs B.O. de films avec Terence Hill et Bud Spencer, et ils ont fait pour le dessin animé : Jacky (Bouba), Galaxy Express 999, Doraemon... Leurs mélodies composées pour D’Artacan, Ruy il piccolo Cid (Rody) et Il giro del mondo in 80 giorni, sont connues en France et dans d’autres pays. Un pour tous et tous pour un, lorsque l’on est mousquetaires...

Le Mele Verdi était un ensemble de jeunes choristes et danseurs (surtout des petites filles, en fait) créé par Maria Letizia "Mitzi" Amoroso, qui était aussi leur auteur principal. En 1974, le groupe débuta avec le générique de Barbapapa et les chansons associées à cette série. Par la suite, il a notamment interprété La Banda dei Ranocchi (Demetan), ou encore Hello Sandybell (Sandy Jonquille), puis Mademoiselle Anne (leur dernier générique, en 1984). Les clips des Mele Verdi ont eu un grand succès auprès du jeune public. Plusieurs fois, leurs compositions ont été préférées par R.C.A. à celles d’i Cavalieri del Re, groupe alors débutant.


Nico Fidenco en concert ? Wow !

Nico Fidenco est un célèbre chanteur italien des années 60, qui n’a plus produit grand-chose pendant une douzaine d’années, puis qui a retrouvé une nouvelle jeunesse en interprétant quelques génériques de séries télé et surtout de dessins animés : Cyborg 009, Don Chuck Castoro, Sam ragazzo del West (Willy Boy), etc.

Raggi Fotonici est un jeune groupe très en vue aujourd’hui à la RAI. Il a interprété L’invincibile Dendoh, Super Gals, SuperDoll Rika-chan...

Le premier générique de Doraemon, interprété par Oliver Onions :
http://www.youtube.com/watch?v=zW6OywKZFWE

Le Mele Verdi dans un clip de Demetan mignon mais trop fendard :
http://www.youtube.com/watch?v=w3gLD4eeWQo

Une prestation mythique des Ragazzi di Remì au Superclassifica Show en 1980 :
http://www.youtube.com/watch?v=e6fHoVIVjDE

Daltanious, Raggi Fotonici et Superobots au Cartoon Festival de Montichiari 2004 :
http://www.youtube.com/watch?v=sY5p3SyqkfA


Lupin troisième du nom, une grande passion


En France, les aventures du petit-fils d’Arsène, renommé Edgar en raison d’un problème de droits, n’ont pas marqué les esprits autant que dans d’autres pays européens, notamment l’Italie. Les Italiens connaissent les séries, films et téléfilms du gentleman cambrioleur, et beaucoup sont fans. L’histoire de Lupin au pays des Romains débute pourtant de façon curieuse...

C’est en 1979 qu’est programmé sur des chaînes locales Le aventure di Lupin III, correspondant à la première série de Lupin Sansei (celle de 1971, longtemps inédite en France). Les jeunes téléspectateurs découvrent en guise de générique une chanson en anglais, très dynamique, à l’atmosphère "James Bond" surtout quand on est un enfant et qu’on ne comprend pas les paroles. Il s’agit en fait d’un extrait de Planet O, un titre d’un groupe obscur, Daisy Daze and the Bumble Bees. Il se trouve que R.C.A. avait les droits de Planet O et l’a flanqué au début des épisodes. À l’époque, il est probable que peu de gens pariaient sur le succès de Lupin : c’est sûrement ce qui explique l’incroyable... Écoutons bien et traduisons les paroles, nous aurons alors la trame générale d’un bon vieux roman de science-fiction écrit dans l’angoisse qu’engendrait parfois la guerre froide ! D’affreux extraterrestres dénués de tout sentiment humain s’attaquent à une jeune fille et déclarent qu’ils sont venus sur Terre pour vandaliser, écraser des âmes et faire des esclaves. Le programme ne convient apparemment pas à la belle qui, affolée, proteste en vain : « Pitié ! Ne me touchez pas, ne m’emmenez pas sur la planète O ! » Personne ne viendra la sauver. Cette histoire sympathique n’étant saisie que par les anglophones, les petits Italiens ont pu s’éclater sur ce générique improvisé puis dormir tranquillement. Notons que Planet O sert aussi de générique au premier film de Lupin III, appelé en France Lupin contre Mamo ou Le secret de Mamo, et qu’on l’entend sur des VHS françaises adaptées de l’édition italienne !

Italia Uno trouve le "concept Lupin" intéressant et diffuse à partir de 1981 Le nuove avventure di Lupin III, la deuxième série que nous connaissons bien. Le succès est au rendez-vous dans tout le pays. R.C.A. a choisi le générique avec soin. Celui-ci, communément appelé Fisarmonica, est italien et parle bien de Lupin... Et comme Lupin est français, il s’adapte ! Interprété par l’orchestre Castellina Pasi, c’est un doux air de valse-musette qui convient cette fois-ci à la série. Et les jeunes téléspectateurs croient faire un voyage en France... Notons que les Cavalieri del Re interprétèrent un potentiel générique, Lupin, ladro gentiluomo, pour cette deuxième série. Refusé dans un premier temps par R.C.A., mais de bonne qualité et rendu disponible en 1982 sur une B.O. du deuxième film, Il castello di Cagliostro, il fut présenté en version single comme un authentique générique de la série.

Mediaset ne lâche pas le filon, achète les droits de la troisième série, rachète les droits de la première série, la censure par endroits (elle est jugée un peu violente) et la double à nouveau en conservant le plus de doubleurs possible, puis diffuse toutes les séries à partir de 1987 sur Italia Uno et Canale 5 sous le titre Lupin, l’incorreggibile Lupin. Pour le générique homonyme, on met le paquet : Carucci à la musique, Valeri Manera au texte, Enzo Draghi au chant (sous le pseudonyme "gli amici di Lupin"). Le résultat plaît beaucoup et la composition de Carucci est exportée. En France et en Espagne, nous pouvons l’entendre très facilement, elle fut utilisée... Pour le générique de Captain Tsubasa alias Olive et Tom !

Lupin III est toujours diffusé en Italie, y compris sur le satellite (Italia Teen Television). La dernière rediffusion hertzienne de la première série en 2004 voit le retour du doublage de 1979 et l’arrivée d’un nouveau générique interprété par Giorgio Vanni, Hello Lupin. Le générique Fisarmonica est quant à lui réutilisé lors de la dernière rediffusion de la deuxième série, pour la plus grande joie des nostalgiques. Il y a donc au moins quatre chansons italiennes ayant pour thème Lupin III... Et il y a l’immortel Planet O !


Le vinyle de Planet O dans son édition Lupin

Planet O, le premier des génériques de la première série de Lupin III :
http://www.youtube.com/watch?v=LC8ggsSTDZE

Le générique de la deuxième série de Lupin III :
http://www.youtube.com/watch?v=0EsTpJlgU8k

Le générique de la troisième série de Lupin III (sur Olive et Tom !) :
http://www.youtube.com/watch?v=x5zm8dYAU6U

Cosplay, cascades et délire amateur :
http://www.youtube.com/watch?v=oTohuVSNDjs


Anecdotes en tout genre


Le compositeur allemand Christian Bruhn, qui a travaillé avec la chanteuse Mireille Mathieu, est également connu par les nostalgiques allemands, québécois, français et italiens pour ses compositions des génériques de Vic le Viking et Heidi, les premiers dessins animés japonais retransmis en Italie (RAI). Il s’agit en fait de coproductions avec l’Allemagne, et c’est sans doute leur succès qui a permis la percée de l’anime en Europe. A propos du nom du jeune héros de la série Chiisana Viking Vick, parlons un peu d’une orthographe qui a beaucoup varié. Le nom allemand et a priori international (il apparaît sur les génériques) est Wickie, mais les Français ont aussi opté pour le raccourci Vic. Les Italiens font bien pire puisqu’ils l’orthographient Viki, Vicki, Vickie, Vicky... Et même Vichy ! Cela dépend où on l’emploie : titre d’un épisode particulier, annonce de la série dans un programme TV, titre du générique sur le disque vinyle, rediffusion… Jamais personne ne s’est mis d’accord, une vraie cacophonie !

Les titres qui apparaissent sur les vinyles italiens reflètent tantôt le nom communément donné à la série, tantôt le nom récité par le chanteur, qui est le nom adopté par l’auteur du générique, auteur qui évidemment a suivi une directive déjà ancienne de la boîte de production qui peut-être a changé d’avis entre temps. Un des motifs de changement est la volonté d’éviter les anglicismes (par exemple, l’Uomo Tigre aurait dû s’appeler Tigerman comme on l’entend dans le générique des Cavalieri del Re) : la coupe revient dans ce domaine à Principessa Zaffiro, qui sur le vinyle est La principessa Sapphire. D’autres fois, le motif est plus sournois ou la faute est involontaire. Ainsi le nom de la série Bun Bun (Tchaou et Grodo) devient Bum Bum sur le vinyle. Daitarn III devient Daitan 3, alors si c’est une question de prononciation japonaise du son r anglais, ce n’est pas bien grave, mais la production y a attaché de l’importance et a tout de même sorti deux vinyles pour le même générique de Mazinger Z : l’un portant le titre Mazinga Z, nom de la série selon la RAI, l’autre Mazinger Z, puisque le chanteur insiste sur le r ! Heureusement, les Italiens font attention la plupart du temps et à l’époque du CD les erreurs sont plus que rares.

Lorsque Mediaset décidait d’utiliser, pour le générique d’une série diffusée sur La Cinq, une composition prévue en Italie pour une tout autre série, on assistait parfois à des bizarreries. Qui ne s’est pas demandé ce que pouvait bien signifier cet ironique « Pollyanna, quelle famille ! » dans le générique des aventures d’une petite orpheline ? Eh bien, on comprend un peu mieux en écoutant le générique de Che famiglia è questa family (Oh ! Family) qui, le premier, utilisa la composition. Le mot « family » y est répété des dizaines et des dizaines de fois. L’auteur français Charles Level devait être suffisamment imprégné pour avoir osé son « quelle famille » ! Autre étrangeté : les aboiements sur le générique français d’Angie, détective en herbe. Non ! Angie n’est pas un chien policier, et ces jappements sont ceux de Cubitus : la musique était prévue en Italie pour Teodoro e l’invenzione che non va. Et quand Mediaset daigne faire un arrangement, il est imperceptible et ne sert à rien (par exemple, un peu plus de batterie sur Creamy ou Princesse Sarah).

Vous êtes un fan de vieux animés de sport et malgré tout vous confondez Smash et Les Attaquantes ? Sûrement pas autant qu’un Italien, pour une bonne raison : la doubleuse et chanteuse Georgia Lepore (qui a parfois travaillé avec les Rocking Horse) interprète les génériques de ces séries, l’une intitulée Mimì e le ragazze della pallavolo et l’autre Mimì e la nazionale di pallavolo. Sauf que faire de Mimì le personnage commun aux deux animés relève de la pure invention ! Pour mieux comprendre l’ampleur des dégâts, tapez « Mimi ragazze » dans votre moteur de recherche d’images Internet et admirez le beau mélange.


Mimì contre Mimì : ça va chauffer !

Cristina D’Avena a chanté en italien les chansons de Creamy Mami, comme Claude Lombard en français, mais celles de Cristina ne sont pas sortis dans le commerce. Pour une fois que les Français font un (petit) truc en plus ! Dernière anecdote concernant la chanteuse : elle a interprété deux génériques de Hamtaro, l’un s’intitulant comme la série, Piccoli criceti, grandi avventure, et l’autre Ham ham friends ; or, il semble après écoute qu’il y ait eu inversion des deux titres. Je n’ai pas d’explication sûre.

L’historique générique en italien de Wickie... À moins que ce ne soit Vichy :
http://www.youtube.com/watch?v=tDZyjFQCPxE

Le générique version longue de La principessa Zaffiro/Sapphire :
http://www.youtube.com/watch?v=lbugLwhP55I

Che famiglia è questa family ! O-o-o-o-oh quelle famille :
http://www.youtube.com/watch?v=mSclh1B08F8

Ecoutons les aboiements de Cubitus/Teodoro sur le générique français d’Angie :
http://www.youtube.com/watch?v=psjqtqH0inY


Conclusion et appendices


Voilà ! Nous avons fait le tour. Certes, nous nous sommes concentrés sur les animés plus que sur d’autres œuvres d’animation, alors allons voir quelques sites italiens et démonstration sera faite que les Français ont eu moins d’animés (japonais) mais aussi moins de dessins animés (de toutes origines) programmés à la télévision. Il y a de l’autre côté des Alpes des absents de poids (les Italiens n’ont pas eu Space Adventure Cobra, par exemple), et pourtant y a pas photo finish, on peut encore attendre longtemps la coupe du monde !

Avant de mettre les liens vers quelques-uns de ces sites, dressons une liste des correspondances de génériques entre l’Italie et la France. Elle n’est probablement pas encore exhaustive mais elle s’efforce de l’être. Et nous aurons peut-être envie de nous régaler de mélodies connues à la sauce bolognaise... Bah, quoi ? Je rappelle que D’Avena est bolognaise !

. . .
Notes
:
(1) Faux ami : le thème de la chanson n’est pas du tout celui du générique français
(2) Cristina D’Avena n’est pas l’interprète de la chanson

Générique français
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chanson italienne utilisant la même musique


Angie, détective en herbe . . . . . . . . . . . . . . . Teodoro e l’invenzione che non va (1)
Animaniacs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Animaniacs (2)
Barbapapa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Ecco arrivare i Barbapapà (2)
Bibifoc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Una vera amica
But pour Rudy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Palla al centro per Rudy
Cascadogs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C.O.P.S. squadra anticrimine (1)
Charlotte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pollyanna (1)
Creamy, merveilleuse Creamy . . . . . . . . . . . . L’incantevole Creamy
Cynthia ou le rythme de la vie . . . . . . . . . . . . Hilary
Dans les Alpes avec Annette . . . . . . . . . . . . . La sui monti con Annette
Embrasse-moi Lucile . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Kiss me Licia
Emi magique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Magica, magica Emi
Erika . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Dolce Candy (1)
Flo et les Robinson suisses . . . . . . . . . . . . . . .Maple Town, un nido di simpatia (1)
Gigi - Le monde magique de Gigi . . . . . . . . . . Il magico mondo di Gigì (2)
Graine de champion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Forza campioni
Gwendoline . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Milly, un giorno dopo l’altro
Heidi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Heidi (2)
Jeanne et Serge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mila e Shiro, due cuori nella pallavolo
Karine, l’aventure du Nouveau Monde . . . . . . .Che festa si farà (1)
La légende de Blanche-Neige . . . . . . . . . . . . . Biancaneve
La petite Olympe et les dieux . . . . . . . . . . . . .Che grande goleador (1)
La Reine du fond des temps . . . . . . . . . . . . . .C’è la partita (1)
La Tulipe noire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D’Artagnan e i Moschettieri del re (1)
Laura ou la passion du théâtre . . . . . . . . . . . . Alice nel Paese delle Meraviglie (1)
Le monde enchanté de Lalabel . . . . . . . . . . . . Vola mio mini pony (1)
Le petit Lord . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Piccolo Lord
Le retour de Léo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Sabato al circo (1)
Les aventures de Claire et Tipoune . . . . . . . . .Siamo quelli di Beverly Hills (1)
Les aventures de Sonic . . . . . . . . . . . . . . . . . Sonic
Les aventures de Teddy Ruxpin . . . . . . . . . . . Kolby e i suoi piccoli amici (1)
Les contes les plus célèbres . . . . . . . . . . . . . .Le favole più belle
Les enfants du capitaine Trapp . . . . . . . . . . . .Cantiamo insieme
Les quatre filles du docteur March . . . . . . . . . Una per tutte, tutte per una
Les Schtroumpfs - La chanson des S. . . . . . . . Canzone dei Puffi
Les Schtroumpfs - La la . . . . . . . . . . . . . . . . .Puffi la la la
Les trois mousquetaires . . . . . . . . . . . . . . . . .D’Artacan (2)
Le tour du monde de Lydie . . . . . . . . . . . . . . Memole, dolce Memole (1)
Le tour du monde en 80 jours . . . . . . . . . . . . Il giro del mondo in 80 giorni (2)
L’histoire du Père Noël . . . . . . . . . . . . . . . . . .Alla scoperta di Babbo Natale
Lutinette et Lutinou . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Bim Bum Bam siamo qui tutti e tre (1) (2)
Malicieuse Kiki . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vieni al mare dai (1)
Max et compagnie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .E’ quasi magia Johnny
Muppet Babies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Muppet Babies (2)
Nathalie et ses amis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Benvenuta Gigì (1)
Olive et Tom, champions de foot . . . . . . . . . . Lupin, l’incorreggibile Lupin (1) (2)
Pollyanna . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Che famiglia è questa family ! (1)
Princesse Sarah . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lovely Sara
Prostars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Dinosaucers (1)
Raconte-moi une histoire . . . . . . . . . . . . . . . .Principessa dai capelli blu (1)
Robin des Bois . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Robin Hood
Rody le petit Cid . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Ruy il piccolo Cid (2)
Sandy Jonquille . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Occhi di Gatto (1)
Snorky . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Arrivano gli Snorky
Supernana . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Viaggiamo con Benjamin (1)
Suzy aux fleurs magiques . . . . . . . . . . . . . . . Sandy dai mille colori
Théo ou la batte de la victoire . . . . . . . . . . . . Prendi il mondo e vai
Tommy et Magalie - Salut les filles . . . . . . . . . Un mondo di magia (1)
Ulysse 31 (1er générique de début) . . . . . . . . Ulisse (2)
Ulysse 31 (1er générique de fin) . . . . . . . . . . .Ulisse delle galassie (2)
Une vie nouvelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Questa allegra gioventù
Vanessa et la magie des rêves . . . . . . . . . . . . Evelyn et la magia di un sogno d’amore
Vas-y, Julie ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Denny (1)
Vic le Viking . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Vicky il Vichingo (2)
Wish Kid . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Zorro (1)


Un site de fans francophones de Cristina D’Avena, avec un jukebox :
http://fandecristina.free.fr/ ou http://fandecristina.free.fr/pages/som.htm

Une base de données sur la programmation italienne de toutes les séries :
http://www.antoniogenna.net/doppiaggio/anim.htm

Un bon site italien de nostalgie, nombreux articles sur les animes, vidéos :
http://regnodelleanime.gamesurf.it/images/principale.htm

La base de données de référence concernant les génériques italiens :
http://www.sigletv.net/

Un site de fans italiens, articles sur I Cavalieri del Re ou encore Superobots :
http://www.tanadelletigri.info/home.php



- Partie 2

Pour laisser vos commentaires, écrivez directement à
laurentdelabre@yahoo.fr
Le 23-11-2006 à 17:20:43 par : Ryoga

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.