spacer Vendredi 24 novembre 2017 @ 21:08 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< L'arte con Mati e Da...  :: Animes ::  L'Attaque des Titans... >>
L'Attaque des Titans (2013)
L'Attaque des Titans   TITRE ORIGINAL : Shingeki no Kyojin
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2013
  STUDIOS : [WIT STUDIO] [PRODUCTION I.G]
  GENRES : [ACTION] [HORREUR]
  AUTEUR : [ISAYAMA HAJIME]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 25 EPS 24 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
進撃の巨人
Attack on Titan
Shingeki no Kyoujin
Shingeki no Kyojin
Synopsis
Depuis l’apparition des géants, l’humanité vit recluse dans une cité-forteresse derrière d’immenses murs afin d’empêcher toute attaque de ces derniers. N'en ayant pas vu depuis 100 ans, même s’ils vivent enfermés, les hommes ont ainsi retrouvé la joie de vivre. Cependant, alors que chacun se pensait à l’abri, un géant dépassant le mur apparaît et crée en un instant une brèche, laissant la voie libre aux autres géants se précipitant dans l’enceinte afin de dévorer les humains. Dans ce vent de panique, Eren et sa sœur voient leur mère mourir sous leur yeux. Réchappant de justesse au massacre, Eren n’a alors plus qu’une seule idée en tête : intégrer l’unité d’élite de la garnison et éliminer les géants jusqu’au dernier.

-Syaoran-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Encore très peu exploité par l'univers nippon, l'amateur du genre survival se laissera subjuguer dès l'entame de Shingeki no Kyojin par la puissance tragique de ce dernier ainsi que par l'originalité de son riche univers alternatif et réaliste.
Fort déjà d’un concept novateur, ce nekketsu bénéficie également d'une narration qui parvient à rendre compte d'une tension haletante qui n'offre pas de répit, même en dehors des affrontements, et qui fait figure ici de véritable moteur narratif au côté d'un suspense addictif entretenu par une savante distillation des rares informations entourant le mystère des Titans.

Cependant, on regrettera que l'effort porté sur la psychologie ait été un peu trop suffisant, donnant ainsi l'impression d'un traitement peut-être trop superficiel quant à l'évolution des personnages, ou tout du moins, pas à la hauteur de l'ambition de l'œuvre, sans que cela n'entache toutefois la crédibilité scénaristique. D'ailleurs, pour contrebalancer cette faiblesse, le charisme ténébreux et sulfureux d'un Rivaille ou encore la grâce mélancolique et sublime d'une Mikasa viendront ravir un peu plus le spectateur dans sa délectation de cette extraordinaire aventure macabre.

Par ailleurs, si l'on s'est retrouvé totalement conquis par le récit, que dire alors de la qualité et du style exceptionnel du graphisme et de l'animation qui sont l'autre pilier de cette œuvre: époustouflant en serait un légitime et incontestable qualificatif. Le déplacement en tridimensionnelle est une trouvaille totalement géniale et sublimement exploitée par l'animé, offrant ainsi un plaisir rétinien définitivement jubilatoire.
Seuls les traits noirs et larges qui font la singularité de ce chara-design pourront en dérouter certains au premier abord, mais on finit cependant par se faire à ce style très léché qui prête une attention toute particulière à de grands yeux détaillés, parvenant ainsi à y faire miroiter toutes les émotions avec une intensité saisissante.

Enfin, pour parfaire cette œuvre, celle-ci est servie par un (déjà) mythique générique d'ouverture ainsi qu'une superbe bande originale qui viennent tous deux affirmer davantage le caractère épique de cette histoire et ainsi nous immerger plus efficacement au cœur de l'intensité des combats.

Shingeki no Kyojin : une de ces pépites qui, sans se contenter de ne pas vous laisser indifférent, vous attrapera sans nul doute par les tripes sans que vous n'en sortiez indemne. Les années appelées à s'écouler prochainement sauront, j'en suis sûr, élever cet animé déjà culte au rang de chef-d’œuvre.

-Kenji Shinoda-


------------- Critique 2 -------------
L'humanité a failli connaître l'extinction le jour où sont apparus les titans. Véritables prédateurs, n'ayant d'autre but que de dévorer les humains, ces êtres gigantesques pouvant se régénérer à la moindre blessure dominent à présent le monde. Les rares survivants sont parvenus à bâtir une cité forteresse ceinte de trois immenses murs pour la garder des titans. Ce qui reste de l'humanité a ainsi pu vivre un siècle à l'abri de ces monstres... jusqu'au jour où un titan colossal, plus haut que l'enceinte, apparaît et abat le premier mur, permettant à ses congénères d'entrer...

Adapté à la lettre près du manga du même nom, Shingeki no Kyoujin est produit par Production IG, renommé entre autres pour le soin apporté au visuel de ses œuvres, et celle-ci ne fait pas exception à la règle. Le trait des dessins confère un genre particulier à l’animé et l’utilisation de l’animation 3D donne des scènes de combat très impressionnantes. Servi également par une bande son riche, souvent épique, et de grande qualité, sans compter les thèmes d’introduction, Shingeki no Kyoujin est un spectacle à suivre. A noter que l'animé est très violent, et est donc déconseillé pour un public jeune.

Outre ces considérations techniques, l’animé tient le spectateur en haleine de par son scénario de type survival qui tend aussi du côté du drame. On suit les aventures d’Eren et de sa promotion de soldats dans leur lutte contre les titans. Eren était en effet présent le jour où les titans ont franchi le mur et a vu sa mère se faire dévorer sous ses yeux, lui ancrant l'envie de se venger de ces êtres qui traitent l'humanité comme du bétail.

L'ambiance de l'animé, très prenante et poignante, est une réussite. On sent que l'humanité est au bord du gouffre et de l'extinction, dans une lutte absolument désespérée contre des monstres qui la dépassent totalement. Ce sentiment permet de mettre en place des situations dramatiques où le sacrifice prend un sens extrêmement aigu : chaque soldat, de par son salut la main sur le cœur, s'engage à donner sa vie pour arrêter les titans, et l'occasion n'a de cesse de se présenter... On plonge ainsi dans des luttes sans merci où les recrues sont confrontées à l'horreur des titans : à la guerre ils verraient leurs camarades tomber, ici ils servent littéralement de repas à l’ennemi, ce qui est un tout autre traumatisme. C'est aussi l'occasion à certains chefs de l'humanité de prendre des décisions radicales pour la survie de l'espèce, décisions qui amènent le spectateur à s'interroger sur leur bien-fondé tant la situation est extrême.

L'animé fourmille de trouvailles pour se créer un univers propre, que ce soit l'équipement de combat tridimensionnel des soldats, les divers bataillons de l'armée ou l'organisation de l'humanité recluse dans sa prison-forteresse : les humains ne se nomment plus autrement que par "humanité", puisqu'ils sont effectivement les derniers de leur espèce. Ce luxe de détails peut amener le spectateur à s’interroger sur l’intérêt de certaines scènes qui semblent donner de la longueur à l’animé : nul doute que ces détails serviront à éclaircir les nombreux mystères qui entourent la situation de l’humanité, à commencer par les titans eux-mêmes.

Au sein de ce tourbillon, la psychologie des nombreux personnages est explorée peut-être trop faiblement, mais juste ce qu’il faut pour que le spectateur s’attache à suivre le parcours de chacun dans ce qui pourrait être leurs derniers instants.

Pleine de rebondissements, de moments forts et épiques, l'histoire nous accroche jusqu'à l'épisode final, qui n'appelle qu'à une seconde saison tant le mystère sur l'origine et la motivation des titans reste entier.

Toujours en cours de parution, Shingeki no Kyoujin est l’animé à suivre de très près !

-Fhea-
Note de la rédaction
Cette série peut contenir des scènes de sexe, de cruauté, de torture ou d’horreur.

Bande annonce VA


Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum !

________

- Chronologie de l'univers L'Attaque des Titans -


0. Shingeki no Kyojin Gaiden : Kuinaki Sentaku

1. L'Attaque des Titans

> Shingeki no Kyojin OAV

> Shingeki no Kyojin: Lost Girls

> L'Attaque des Titans - Épisode 13.5 : Depuis l'autre jour (épisode récapitulatif)

> L'attaque des Titans - Film 1 - L'arc et la flèche écarlates (résumé de la première moitié de la saison)

> L'attaque des Titans - Film 2 - Les ailes de la liberté (reprend la seconde moitié de la saison)

2. L'Attaque des Titans (Saison 2)

> Shingeki no Kyojin Season 2: Kakusei no Houkou (Film) (Condensé de la saison)

3. Shingeki no Kyojin (Saison 3)
Licencié par :

[France 4]
Distributeur TV
WAKANIM
Distributeur Web
@anime
Éditeur Blu-ray
Éditeur DVD
Netflix
Distributeur Web

Vidéos
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Attaque des titans junior high-school
EREN JAEGER VS SPIDERMAN - RAP BATTLE!
L'Attaque des Titans (Saison 2)
L'Attaque des Titans - Épisode 13.5 : Depuis l'autre jour
L'attaque des Titans - Film 1 - L'arc et la flèche écarlates
L'attaque des Titans - Film 2 - Les ailes de la liberté
Les mini-aventures de l'académie d'entraînement
Shingeki no Kyojin (Saison 3)
Shingeki no Kyojin Gaiden : Kuinaki Sentaku
Shingeki no Kyojin OAV
Shingeki no Kyojin Season 2: Kakusei no Houkou (Film)
Shingeki no Kyojin: Lost Girls
Références
http://shingeki.tv/
Japon
Site officiel de la série.

Recherche Google : l'attaque des titans shingeki no kyojin isayama hajime wit studio production i.g
Recherche Yahoo : l'attaque des titans shingeki no kyojin isayama hajime wit studio production i.g

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
L'Attaque des Titans © 2013 ISAYAMA Hajime / Wit Studio, Production I.G

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.