spacer Dimanche 22 juillet 2018 @ 14:51 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Mahou Shoujo? Naria ...  :: Animes ::  Mahou Tsukai Sally >>
Mahou tsukai ni taisetsu na koto: Natsu no sora
Mahou tsukai ni taisetsu na koto: Natsu no sora   TITRE ORIGINAL : Mahou tsukai ni taisetsu na koto: Natsu no sora
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2008
  STUDIOS : [VIEW WORKS] [J.C. STAFF] [HAL FILM MAKER]
  GENRE : [DRAME]
  AUTEURS : [YAMADA NORIE] [YOSHIZUKI KUMICHI]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 12 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
魔法遣いに大切なこと ~夏のソラ~
Mahô tsukai ni taisetsu na koto: Natsu no sora
Someday's Dreamers: Summer Skies
Synopsis
Vivant à Hokkaidô avec sa mère dans une région rurale, Sora est une jeune fille qui peut utiliser la magie. Après plusieurs mois d’attente, l’office qui se charge de l’entraînement des mages prend contacte avec elle pour lui indiquer l’endroit où elle suivra son apprentissage. C’est ainsi que Sora se prépare à déménager seule à Tokyo. Elle y rencontrera diverses personnes qu’elle tentera d’aider tout en respectant les règles qu’on lui enseigne. Cependant, avant de partir vers la capitale, à l’aide de ses dons, c’est à sa meilleure amie que Sora réalise un souhait en guise d’au revoir.

-Syaoran-
Critiques
Natsu no sora est une œuvre qui pourrait se voir comme une pseudo-suite à Someday’s Dreamers. En effet, les auteurs ont réutilisé leur background originel mais n’ y ont intégré que des nouveaux personnages. Son prédécesseur ayant de nombreuses qualités mais également le léger défaut d’avoir un rythme un peu lent, on ne pouvait que souhaiter que Natsu no sora réussisse à faire mieux.

L’un des plus grands travaux effectués sur cette série se situe sur le plan des graphismes plutôt uniques en leur genre. L’originalité ne vient pas du character design qui rappellera sans doute à certains celui de Beck, mais des éléments du décor. Ne soyez pas surpris si vous ressentez un fort effet de réalisme dans cette œuvre, cela est plus que justifié. En effet, les auteurs font en permanence cohabiter sur la même image, et ceci avec une grande maîtrise, photos et dessins. La quasi-totalité des paysages et environnements sont ainsi des photos réelles dans lesquelles sont insérés les divers protagonistes. Nous avons entre autres le plaisir de suivre ces derniers dans un vrai quartier nippon, et même dans un restaurant de sushis. Non seulement la méthode est innovante, mais elle est également très réussie. L’effet sur le spectateur est d’ailleurs immédiat, et ce dernier se retrouve ainsi totalement immergé dans l’univers. À tel point que l’on se croirait à côté des personnages en train de manger avec eux des sushis, ou encore être assis dans un coin de rue à écouter cette chanteuse aux ballades si mélodieuses.

En souvenir de Someday’s Dreamer, on pouvait craindre un scénario amené uniquement sur un ton contemplatif. Heureusement, le résultat se révèle d’un tout autre niveau et comble nos espérances. On constate un réel effort d’écriture en termes de rebondissements pour rendre l’œuvre intéressante jusqu’au bout. Contrairement à son prédécesseur, la force de l’histoire de Natsu no sora est qu’elle peut s’appuyer sur plusieurs personnages pour avancer. Tout en gardant l’aspect de sérénité que l’on avait tant apprécié dans Someday’s Dreamer, les auteurs ont su incorporer divers facteurs prenants sur les limites de la magie et de son utilisation.

Mais que serait la série sans son personnage principal, Sora. Simplicité, joie de vivre et désir de la partager, elle contient à elle seule toutes les qualités qui peuvent décrire l’ambiance générale de l’œuvre. Entourée de multiples personnages tout aussi attachants et non sans problèmes personnels, comme Gota, Sora nous fait visiter son univers où il a l’air bon de vivre. On apprécie de voir tous ses apprentis mages évoluer et comprendre que la magie ne peut pas être une solution à tous les problèmes existants. On se sent tellement bien en leur compagnie que l’on en redoute le dénouement qui se trouve être un magnifique moment de poésie et d’amour.

Elles sont rares, les œuvres qui nous transportent comme par magie dans le Japon que l’on aime tant. À l’aide de ses graphismes si particuliers de par leur construction réaliste et de ses personnages à la fois simples et touchants, Natsu no sora nous offre un voyage agréable durant lequel nous sommes bercés avec émerveillement dans une ambiance reposante. Ressentir un tel moment de plénitude et de détente en compagnie de la très souriante et attendrissante personne qu’est Sora est une chose qu’il ne faut absolument pas délaisser. Une œuvre magnifique à savourer pleinement pour tous les moments de bien-être qu’elle procure. Notre souhait contenant nos espoirs sur cette série est par conséquent entièrement réalisé : c'est à croire que le bureau de magie existe réellement… Merci, messieurs, de vous être penchés sur notre cas.

-Syaoran-
Note de la rédaction
Bande annonce

Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum.
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Someday's Dreamers
Références
Recherche Google : mahou tsukai ni taisetsu na koto: natsu no sora mahou tsukai ni taisetsu na koto: natsu no sora yamada norie yoshizuki kumichi view works j.c. staff hal film maker
Recherche Yahoo : mahou tsukai ni taisetsu na koto: natsu no sora mahou tsukai ni taisetsu na koto: natsu no sora yamada norie yoshizuki kumichi view works j.c. staff hal film maker

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Mahou tsukai ni taisetsu na koto: Natsu no sora © 2008 YAMADA Norie, YOSHIZUKI Kumichi / View Works, J.C. STAFF, HAL Film Maker

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.