spacer Lundi 11 décembre 2017 @ 08:50 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Deadman (DC Nation S...  :: Animes ::  Deadman Wonderland (... >>
Deadman Wonderland (2011)
Deadman Wonderland   TITRE ORIGINAL : Deadman Wonderland
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2011
  STUDIO : [MANGLOBE INC.]
  GENRES : [AVENTURE] [HORREUR]
  AUTEURS : [KATAOKA JINSEI] [KONDOU KAZUMA]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 12 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titre alternatif
デッドマンワンダーランド
Synopsis
Adaptation animée du manga du même nom, Deadman Wonderland suit le destin hors norme de Ganta Igarashi, collégien japonais de la ville de Nagano en l'année 2023. Accusé à tort du meurtre de toute sa classe, il est condamné à mort et envoyé à Deadman Wonderland, une prison privée construite sur les ruines de Tôkyô. Celle-ci est également un parc d'attractions qui propose à ses spectateurs des jeux sanglants dont les victimes ne sont nulle autre que les détenus. Les prisonniers sont tenus d'y participer pour survivre. En effet, ils sont équipés d'un collier qui leur injecte quotidiennement de légères doses de toxines (fatales au bout de trois jours). Le seul antidote est un bonbon qu'ils peuvent acheter à l'aide des cast points gagnés durant ces jeux. Ganta, protégé par Shiro, une fille aux cheveux et à la peau blancs, reste néanmoins hanté par le souvenir du véritable meurtrier, un individu en armure rouge au sourire dément. Il ignore toutefois qu'il a laissé une trace en lui : un cristal rouge détenteur d'un étrange pouvoir…

-Renegade & Rimoan-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Tout d'abord, il faut noter que Deadman Wonderland est une adaptation du manga éponyme réalisé par Jinsei Kataoka et Kazuma Kondô, les auteurs d'Eureka Seven. L'animé reste très fidèle au manga, retranscrivant parfaitement l'ambiance oppressante et dérangée de Deadman Wonderland malgré l'absence de certains personnages secondaires. Un scénario captivant, qui nous pousse à en vouloir toujours plus (j'ai regardé tous les épisodes en une soirée), une animation plus que soignée, des personnages charismatiques et attachants (je suis littéralement tombé amoureux de Shiro), Deadman Wonderland a tout d'un grand, un excellent animé, vous l'aurez compris. Mais attention, à ne pas mettre sous les yeux des plus sensibles, car l’hémoglobine coule à flots à grand renfort de membres tranchés, et les drames subis par les différents protagonistes sont parfois durs à supporter. Mais attention, Deadman Wonderland ne se résume pas à de simples scènes gores, et je pense qu'il fait partie des animés à ne pas rater en cette année 2011. En espérant une seconde saison dans les mois à venir, je le conseille à tous ceux qui sont fans de la version papier, qui, à mes yeux, a une place au panthéon des mangas.

-Kyon-Kun-


------------- Critique 2 -------------
Deadman Wonderland s'inscrit dans un registre sanglant, immoral et violent, incarné par cette prison privée où la folie humaine a repoussé toute notion d'éthique. Âmes sensibles, s'abstenir, donc. Seulement, derrière cette façade de brutalité qui laissait présager un seinen de bonne qualité, j'ai découvert un vide dans l'intrigue qui m'a laissé quelque peu… perplexe.

Nous suivons ici Ganta Igarashi, collégien victime d'une machination visant à l'enfermer dans le pire cloaque du monde pour quelque obscur dessein. Dans ce lieu gouverné par la loi de la jungle, un mental d'acier est donc un prérequis non négligeable pour survivre. Or, ce « héros » n'a pour moi pas la carrure nécessaire, et je le trouve foiré à beaucoup de points de vue. Non pas que je ferais le fier si j'étais à sa place, mais je ne comprends pas l'intérêt de suivre un personnage de manga sans aucune capacité d'adaptation, surtout dans le lieu où il a atterri. Mauviette, pleurnichard, sans cesse dépassé par les évènements et incapable de se sauver lui-même des situations critiques, ce protagoniste ne m'aura attiré aucune sympathie. Sa naïveté écœurante fait que son seul réel souci est de se faire des amis dans un monde où chacun tuerait son voisin pour vivre une journée de plus. Même son aptitude à utiliser la branche du péché (manipulation du sang) n'en fait pas un être à part, puisqu'il découvrira bien vite qu'il n'est pas le seul à la posséder. Constamment anémié à cause de l'effet Damoclès de son pouvoir, on se rendra vite compte que ce dernier ne pèse pas lourd face à ceux des autres Deadman, renforçant ainsi l'impuissance de Ganta.

Tout n'est pas à jeter, loin de là. Le scénario est original, l'animation très bonne, le générique de début traduit bien le côté malsain et impur du sujet, et l'atmosphère oppressante est crédible. Le charisme de certains personnages rattrape le vide comportemental du héros, à l'instar du Corbeau, de Humming Bird ou encore du crâne d'œuf, absolument terrifiant. Ne lisant pas le manga, je ne puis dire si l'intrigue suit l'histoire originale, mais la fin appelle une suite. Cependant, cette fin m'a déplu. Sans trop en révéler, je dirai que je m'attendais à tout venant de cet animé mais pas à une invocation du pouvoir de l'amitié qui, pour moi, n'a strictement aucun sens ici et nous offre un final digne des shônen les plus classiques.

Globalement, Deadman Wonderland est un animé de bonne qualité, mais l'élément le moins bien réussi est également le plus présent : le protagoniste. On a l'impression de regarder un bon film avec une image de mauvaise qualité : ça ne change pas le film, mais ça agace. Si suite il y a, j'espère que ce héros reprendra un peu du poil de la bête.

-Hive-
Note de la rédaction
Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum.

Bande annonce

Licencié par :

Dybex
Distributeur Web
Éditeur Blu-ray

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Deadman Wonderland (OAV)
Références
Recherche Google : deadman wonderland deadman wonderland kataoka jinsei kondou kazuma manglobe inc.
Recherche Yahoo : deadman wonderland deadman wonderland kataoka jinsei kondou kazuma manglobe inc.

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Deadman Wonderland © 2011 KATAOKA Jinsei, KONDOU Kazuma / Manglobe Inc.

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.