spacer Dimanche 23 juillet 2017 @ 16:39 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Classroom of the Eli...  :: Animes ::  Clémentine >>
Claymore (2011)
Claymore   TITRE ORIGINAL : Claymore
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2007
  STUDIO : [MADHOUSE PRODUCTION]
  GENRES : [AVENTURE] [FANTASTIQUE & MYTHE]
  AUTEUR : [YAGI NORIHIRO]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 26 EPS 23 mins
Staff
Episodes
Paroles
Japon
Titres alternatifs
クレイモア
Клеймор
Synopsis
Raki est un jeune garçon qui a vu récemment mourir ses parents des mains d’un Yoma. Ces êtres démoniaques se font passer comme les prédateurs des humains. En raison de leurs capacités à prendre l’apparence de n’importe quel humain ainsi que leur mémoire et leur comportement, il est impossible pour une personne normale de les distinguer. Le seul moyen connu pour éradiquer la menace des Yomas est de demander l’aide d’un mystérieux groupe : les Claymores. Ceux qui le constituent sont toutes des femmes mi-humaines mi-Yomas vivant en marge de la société car craintes des humains en raison de leur origine et de leur apparence. En effet, un des détails qui les caractérise sont leurs yeux argentés qui changent de couleur lorsqu’elles combattent un Yoma.

Afin d’éliminer le Yoma qui se trouve dans le village de Raki, le chef de celui-ci fait alors appel à cette organisation. C’est ainsi que le jeune orphelin fera la connaissance de Claire, une Claymore qu’il suivra dans ses missions ce qui lui permettra de voir si les Claymores sont aussi inhumaines qu'on le prétend.

-Syaoran-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Série réellement intéressante qui s'apparente au départ à une simple histoire de chasse de Yomas. Cependant le scénario est bien travaillé et parvient à mêler l'aspect brutal des claymores avec les sentiments humains, ce mélange est réussi et nous fait s'attacher aux personnages et leurs histoires. Les flashbacks permettent une vision plus profonde de la série et de connaître les raisons, les motivations des personnages. L'aspect assez violent des combats peut choquer mais participe à faire le contraste avec l'affectif qui paraît être une rupture indispensable de l'action. Pour conclure, c'est un régal pour les yeux et un très grand divertissement qui vous fera passer pour sûr de bonnes heures à regarder cette série.

-Pilouf-


------------- Critique 2 -------------
Personnellement, j'ai accroché sur cette série. Tout est là pour plaire : de l'action, de l'intrigue... Mais ce qui m'a le plus marqué, ce sont les liens que les personnages entretiennent. Les caractères sont très bien développés. Le seul petit point négatif auquel je pense se situe au niveau de la fin. On sent trop que les scénaristes se sont laissé une ouverture pour une seconde saison façon Claymore.
Néanmoins j'ai adoré cette animé.

-marianne-


------------- Critique 3 -------------
Graphiquement parlant, Claymore est assez réussi. Les décors sont beaux tout comme les personnages. L'absence de couleurs vives mais aussi d'expression dans les yeux des Claymores permet de créer une ambiance particulière, à la fois glauque et très mature. D'ailleurs, cet effet permet d'augmenter le charisme de certains personnages comme Claire.

Mais le point fort de cet animé est qu'il sait rendre ce qui est froid, attendrissant et inversement. En effet, il y a une alternance entre la dureté des combats et tendresse des relations et, de ce fait, il est très facile de s'attacher aux personnages.

Le scénario quant à lui avance doucement mais surement avec un très bon flashback nous dévoilant le passé de Claire (j'ai beaucoup apprécié de passage) mais dans un sens plus général, on en apprend sur les claymores en général au fil des épisode et surtout sur leur évolution.

Dommage par contre que cet animé soit aussi violent. Non pas que la violence gêne en elle même, on, cela est plutôt un atout d'ailleurs mais le fait est que cet animé est un poil trop shônen dans son style. Par exemple, à la fin, cela finit en pur shônen avec des combats où c'est celle qui ressemblera le plus à un monstre qui gagnera. D'ailleurs la fin peut décevoir en elle-même vu qu'elle est un peu décalée par rapport au reste de l'animé.

Un animé à voir, à la fois doux et dur, qui nous offre une aventure intéressante mais dont la fin est un peu décevante.

-Proteus-


------------- Critique 4 -------------
Dans un décor de forêt abandonnée aux teintes rouge sang, un Yoma faisant d’un cadavre son festin, je pensais dès lors que le ton de l’anime était donné, celui d’une série glauque et d’horreurs innommables.
Et bien maintenant la série terminée je dois avouer m’être bien trompé, Claymore a su épancher ma soif d’action et d’aventure.
L’épisode d’introduction nous présente les fondements de l’organisation communément appelée Claymore par les humains, dont les rangs sont constituées de femmes mi-humaines mi-démones et qui n’auront de cesse d’éradiquer les Yoma des villages du moment qu’une compensation d’ordre financière est versée à l’organisation. Mais en plus de nous présenter Claymore, cet épisode est marqué par la rencontre entre Claire et Raki, jeune homme au cœur pur qui ne tardera pas à devenir le talon d’Achille de cette guerrière présentée comme sans merci.
On est ici bien loin de l’univers manichéen des Disney, les Claymores se révèlent être des entités à double facette. Préservant leur conscience humaine, la surlibération d’énergie pourrait se révéler fatale pour ces guerrières, qui se rabaisseraient dès lors à l’état de bête sauvage.
Mais les Yoma, ces êtres assoiffés de sang ne sont véritablement que le miroir de la propre corruption de l’homme, ce dernier critiquant ouvertement les Claymores alors qu’elles constituent le dernier rempart le séparant des démons. Le but de l’animé étant de montrer que les sentiments et émotions peuvent prévaloir sur l’instinct de sauvagerie et de plaisir.

Venons aux détails plus pratiques maintenant : le chara-design se veut sobre et de nuances assez foncées mais se révèle être plus que travaillé aussi bien au niveau des expressions du visage que pour les visages en eux-mêmes. Mais là où l’animation fait fort, c’est au niveau des combats car les Claymores sont tout sauf des débutantes et enchaînent les techniques dans des ballets indescriptibles à s’en péter les rétines.
Quant aux musiques, la force de la bande-son est donnée dès la première piste, notre cher Masanori nous gratifie d’un « Ginme no Majo » épique à souhait et rythmé de bonnes grosses basses. Cette bande-son prometteuse semblait être un terrain de jeu pour Masanori qui alterna entre des musiques glauques rythmées de sons lancinants et désagréables comme « Kyoujin na Chikara » et des musiques douces et recherchées comme « Erabareshi Mono ».

Claymore était à vrai dire ma première expérience animée et je n’en suis vraiment pas déçu.
Seulement beaucoup d’éléments restent en suspens à la fin de la série : qui sont les commanditaires de l’organisation ? Quelles sont les représailles qu’occasionneront la désertion de Claire et ses sœurs ? Qu’en est-il des affrontements entre Abyssaux (Anciens Claymores en tête de classement devenus Éveillés) ?
Tant de détails non développés esquissent l’éventuelle sortie d’une deuxième saison mais les news se faisant discrètes à ce sujet, il convient d’attendre.

-Eddy-
Note de la rédaction
Bande annonce




Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum!
Licencié par :

Kazé
Éditeur DVD
[KZ TV]
Distributeur TV
KZPlay
Distributeur Web
ADN - Anime Digital Network
Distributeur Web

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
Recherche Google : claymore claymore yagi norihiro madhouse production
Recherche Yahoo : claymore claymore yagi norihiro madhouse production

Staff
Episodes
Paroles
Japon
Claymore © 2007 YAGI Norihiro / Madhouse Production

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.