spacer Vendredi 24 novembre 2017 @ 10:29 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Boumbo  :: Animes ::  Bounty Dog >>
Bounen no Xam'd
Bounen no Xam'd   TITRE ORIGINAL : Bounen no Xam'd
  ANNÉES DE PRODUCTION : 2008 - 2009
  STUDIOS : [SONY PICTURES ENTERTAINMENT, INC.] [BONES]
  GENRE : [CYBER & MECHA]
  AUTEUR : [BONES]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 26 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Paroles
Japon
Titres alternatifs
Xam'd: Lost Memories
亡念のザムド
Bônen no Xam'd
Bounen no Xamdou
Bounen no Zamned
Bônen no Zamned
Bounen no Zamudo
Bônen no Zamudo
Synopsis
Épargnée par la guerre entre le gouvernement du Nord et la zone Libre du continent du Sud, l'île de Sentan, entourée par la mer de Yuden, vit dans un état de relative tranquillité. Le héros, Akiyuki Takehara, habite avec sa mère sur cette île et est actuellement séparé de son père, Ryuzo, le médecin du village, mais le lien père-fils reste. Le lycéen apporte quotidiennement à son père le repas que sa mère a préparé. Un jour, Akiyuki et ses amis, Haru et Furuichi, sont victimes d'un attentat. L'explosion produit alors une mystérieuse lumière qui pénètre le bras d'Akiyuki et cause une douleur atroce. Il se retrouve ainsi entrainé dans une étrange histoire où il devra apprendre à maîtriser ses nouveaux pouvoirs…

-death4578-
Critiques
Trois ans après la création d’Eureka Seven, les Studio Bones reviennent avec une nouvelle œuvre intitulée Bônen no Xam'd. Au vu du succès colossal qu’a connu l’histoire de Renton et Eureka, autant dire que ces derniers étaient attendus au tournant. Partant sur une durée deux fois plus courte et avec une certaine pression sur les épaules, la question était donc de savoir s’ils réussiraient à combler les attentes des fans sans trop s’appuyer sur leur précédent travail.

Bien évidemment, du côté de l’animation, on retrouve tout le staff technique ayant participé à Eureka Seven, et il faut bien avouer qu’il nous régale une nouvelle fois sur le plan visuel. On peut entre autres remercier Ayumi Kurashima, qui nous a concocté un character design très appréciable de par sa diversité et son esthétisme, ainsi que Seiichi Hashimoto, qui est à l’origine du design des Xam'd. L’apparence de ces derniers pouvait, lors de la sortie de la bande-annonce, étonner, voire choquer, en raison de ses formes si abstraites, mais elle apporte finalement une réelle touche d’originalité au background. En termes de réalisation technique, il n’y a également rien à redire tant la clarté et la fluidité sont de rigueur. Il est certain que cette dernière rappellera aux connaisseurs celle du précédent bébé de Bones. On remarquera au passage un certain nombre de clins d’œil à ce dernier avec notamment les vagues ondulatoires que l’on aperçoit quelquefois dans la série.

La grande frayeur que peut donner le début de Bônen no Xam'd est d’ailleurs sa forte similarité à celui d’Eureka Seven. Un héros qui, à la suite d'un incident, se retrouve transporté dans un vaisseau volant avec à son bord un commandant qui dicte ses ordres, des enfants et un équipage qui va se moquer de lui avant de le considérer comme l’un des leurs… Aie ! Cela, on nous l’avait déjà servi. Du coup, les doutes apparaissent dès le départ quant à la capacité des studios Bones de recréer une histoire sans trop copier leur précédent travail. Fort heureusement, même si nous avons toujours droit aux membres du vaisseau qui sont sans réelle profondeur et qui semblent n’exister que pour combler l’espace, le personnage de Nakiami nous étonne de par sa maturité et son engouement pour ses croyances. Son existence est un réel soulagement, et ce duo qui se forme avec Akiyuki nous permet d’entrevoir la volonté des auteurs de fournir à leur œuvre un ton appuyé et sérieux. Impression renforcée par la présence de personnages secondaires comme les parents d’Akiyuki, par exemple, qui donnent une vision adulte aux évènements étranges se déroulant autour d’eux. De plus, ces derniers permettent aux auteurs d’aborder de façon très touchante le thème de l’amour affectif qu’éprouvent les parents envers leurs enfants.

La légère déception qu’il est également possible d’éprouver sur le commencement de l’œuvre est certainement due au fait de ressentir cette sensation d’être prisonnier des mouvements du vaisseau dans lequel se trouve Akiyuki. En vérité, ce dernier nous empêche de par son existence de découvrir dès le départ toute l’étendue de cet univers qui ne cesse de nous interpeller. Il faudra ainsi attendre une petite dizaine d’épisodes pour qu’enfin Bônen no Xam'd s’offre un nouveau souffle et se dévoile à nous dans toute sa richesse. En effet, si le rythme de la série pouvait sembler linéaire jusqu'à ce stade, ce dernier ne cesse d'aller crescendo dans la seconde partie pour nous offrir de multiples scènes de très grande qualité. À l’image de Nakiami, l’œuvre s’humanise et réussit à nous toucher, notamment grâce à l’apparition de nouveaux personnages particulièrement réussis tels que Yango. En prenant chacun des chemins différents, les protagonistes vont apprendre à se découvrir eux-mêmes, ce qui donne un intérêt majeur à leur évolution psychologique. Éloignés les uns des autres, on suit de ce fait leur progression au tour par tour, et la diversité des paysages que chacun d’eux rencontre laisse filer ce merveilleux vent de liberté que l’on recherchait tant. Action, poésie, drame, tout y est, et ceci sans jamais être « forcé ». Accompagné par de somptueuses musiques, on s’attache facilement aux personnages en ressentant toute l’émotion qui les parcourt dans ces paysages aussi vastes que magnifiques, et ce jusqu’au dénouement qui clôt d’une bien belle façon cette histoire si prenante.

Alors qu’au début de la série le fantôme d'Eureka Seven se faisait un peu trop présent, les studios Bones réussissent finalement à insuffler à Bônen no Xam'd sa propre âme. Semblant se cantonner à une seule voie au départ, l’œuvre a su se séparer en plusieurs chemins nous permettant de profiter pleinement de la richesse de l’univers et des paysages qui la composent. Une réalisation impeccable, un background original, soigné et travaillé, des personnages d’une rare intensité et une fluidité de l’action menant à des situations fortes en émotions, voilà ce qui décrit à merveille Bônen No Xam'd. Mesdames et messieurs des studios Bones, je me doute que vous aviez à cœur de faire aussi bien que votre dernier bébé. Permettez-moi de vous dire qu’à mon sens vous venez de mettre au monde un nouveau-né encore plus éclatant que le précédent.

-Syaoran-
Note de la rédaction
Bande annonce

Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum !
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Fansubbé par :

[A-N-T] Ame-No-Tsuki ( 26 épisodes sortis )

Plus de détails ...

Références
http://www.xamd.jp/
Japon
Site Officiel de la série Bounen no Xamdo

Recherche Google : bounen no xam'd bounen no xam'd bones sony pictures entertainment, inc. bones
Recherche Yahoo : bounen no xam'd bounen no xam'd bones sony pictures entertainment, inc. bones

Staff
Episodes
Paroles
Japon
Bounen no Xam'd © 2008 Bones / Sony Pictures Entertainment, Inc., BONES

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.