spacer Lundi 25 septembre 2017 @ 13:34 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< L'attaque des Titans...  :: Animes ::  L'Aventure du père N... >>
L'Autre Monde : Moi qui suis là maintenant… (2002)
L'Autre Monde : Moi qui suis là maintenant…   TITRE ORIGINAL : Ima, soko ni iru boku
  ANNÉE DE PRODUCTION : 1999
  STUDIOS : [PIONEER LDC [GENEON]] [AIC]
  GENRES : [AVENTURE] [DRAME] [ESPACE & SCI-FICTION]
  AUTEUR : [KURATA HIDEYUKI]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 13 EPS 20 mins
Staff
Episodes
Paroles
Japon
Titre alternatif
Now and Then, Here and There
Synopsis
Shû est un petit gars intrépide, mauvais au kendo mais plutôt du genre acharné. Un soir, il aperçoit une fille étrange assise en haut d'une sorte de tour. Essayant de faire connaissance avec elle, la situation se complique puisque des individus venant d'un autre monde semblent aussi être intéressés par elle et finissent par l'enlever. Shû, en décidant de la secourir, ne se doute pas qu'il n'est pas au bout de ses surprises puisqu'il se trouve dans un monde où règnent démence et chaos. Le nom de cette fille est Lala Ru et elle renferme un terrible pouvoir dans ce nouveau monde : elle peut se procurer de l'eau qui est si rare en ces terres à l'aide de son pendentif, pendentif que Shû a malencontreusement en sa possession et qui marquera le début de ses ennuis.

-Dashy-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
C'est indéniablement une grande série dramatique et dont le message peut se résumer dans les paroles de son héros : « Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. » L'Autre Monde présente un monde chaotique où règne la guerre et où l'eau fait l'objet de toutes les convoitises, particulièrement celle d'un tyran, sire Hamdo. Ce qui touche dans ce récit, c'est d'abord les personnages qui sont d'une incroyable authenticité : Shû est débordant de bons sentiments, il n'aime pas se bagarrer et faire du mal, et il ne lâche jamais prise (il est d'un optimisme plutôt déconcertant à cet égard). Lala Ru, elle, dégage dans son regard une tristesse et une sérénité quasi permanentes dont le spectateur a envie de connaître l'origine, tandis que Sarah ou encore Nabuca sont des personnages un peu ambigus ; c'est tout l'intérêt de leur présence. Le chara design est d'une efficacité assez rare dans les animés pour être souligné, tandis que la réalisation est sans défauts. L'histoire, elle, est un hymne à la vie magnifiquement interprété ; une fois le dernier épisode visionné, vous comprendrez.

-GohanSSJ-


------------- Critique 2 -------------
Également appelé Moi qui suis maintenant là (personnellement, j'aurais plutôt dit « Moi qui suis là maintenant » pour bien « parler la France », mais bon, on sait bien que les traductions de Déclic Images sont souvent étranges) d'après le titre américain Now and Then, Here and There, cette courte série est réalisée par Akitaro Daichi, qui n'en est pas à son coup d'essai, et ça se voit : fans de Métal hurlant (le film ou le magazine en général, comme vous voulez) et/ou d'aventures postapocalyptiques qui ne versent pas pour autant dans la violence et l'action gratuite, réjouissez-vous, voilà de quoi vous combler deux ou trois soirées de pur bonheur à la découverte d'un « autre monde » qui ne semble pas si éloigné…

Shû est donc un personnage tout ce qu'il y a de plus banal malgré son caractère indéfectiblement optimiste et particulièrement déterminé.
Pour ceux qui croient encore que les animés ne sont qu'un fatras d'histoires idiotes pour gamins attardés, le premier tiers de cette histoire de fous vous aidera considérablement à changer d'avis ! Shû se retrouve emprisonné, battu, torturé, enrôlé de force dans toutes sortes de pérégrinations peu enviables au cours desquelles il rencontrera Sarah, jeune fille américaine également enlevée à son monde, à cause de sa ressemblance physique avec Lala Ru, et qui servira d'amusement sexuel aux troupes du dictateur Hamdo.

Les personnages sont particulièrement attachants mais ne vous prenez pas trop à ce jeu-là… Contrairement aux productions US où la mort des enfants est « mal vue », L'Autre Monde est brut de décoffrage, un rien cynique et ne s'encombre pas avec des détours inutiles pour proposer un suspense bidon afin de tenir le spectateur en haleine… Les designs mécaniques n'ont rien de réellement particulier mais collent bien à l'ambiance postapocalyptique, particulièrement la forteresse de Hellywood (qui mérite bien son nom compte tenu de tout ce qu'il s'y passe), résidence et QG du dictateur timbré Hamdo et qui a tout l'air d'être une relique des temps anciens comme cette singulière Lala Ru qui parle si peu et dont on dit qu'elle a plusieurs dizaines de milliers d'années d'âge…

Désert de sable, faune étrange, villages encaissés dans des canyons, artefacts mystérieux… Les ingrédients sont connus et archi-connus mais la recette prend bien : malgré une partie centrale de l'histoire qui sert de transition de décor et qui ralentit un peu le rythme, l'ensemble de la série se déroule sans réel temps mort et les personnages évoluent comme il se doit, mais pas forcément comme on s'y attendrait, même s'il y a des exceptions.

-Guilhem-


------------- Critique 3 -------------
L'Autre Monde est décidément dérangeant avec un coté dramatique très présent tout au long de l'histoire. Pour ma part, je pense que deux ou trois épisodes supplémentaires n'auraient pas été de refus, car ça aurait permis de mettre en avant certains personnages qui ont pu passer inaperçus. Les derniers instants de la série sont beaux mais peut être un peu expéditifs. Je rejoins pas mal d'entre vous sur une qualité précise, c'est que la violence n'y est pas gratuite : elle est bien mise en œuvre et a des répercussions sérieuses sur la suite. Je reprocherai peut-être encore à la limite le fait que l'univers dans lequel évolue notre héros n'est absolument pas détaillé. Ce fameux monde, est-ce une dimension parallèle ? la terre dans le futur ? une autre planète ? C'est à peine si Shu soulèvera la question… Mis à part ça, cette série est d'une qualité indéniable qui laissera des traces dans vos mémoires.

-Nakome-
Note de la rédaction
Bande annonce:

Nous vous invitons à discuter à propos de cet animé sur le forum.
Licencié par :

Déclic Images
Éditeur DVD
Manga Distribution
Distributeur DVD
[Gong]
Distributeur TV

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
Recherche Google : l'autre monde : moi qui suis là maintenant… ima, soko ni iru boku kurata hideyuki pioneer ldc [geneon] aic
Recherche Yahoo : l'autre monde : moi qui suis là maintenant… ima, soko ni iru boku kurata hideyuki pioneer ldc [geneon] aic

Staff
Episodes
Paroles
Japon
L'Autre Monde : Moi qui suis là maintenant… © 1999 KURATA Hideyuki / Pioneer LDC [Geneon], AIC

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.