spacer Vendredi 28 avril 2017 @ 04:29 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Red Baron  :: Animes ::  Red Eyes Sword - Le ... >>
Red Eyes Sword - Akame Ga Kill (2014)
Red Eyes Sword - Akame Ga Kill   TITRE ORIGINAL : Akame ga Kill!
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2014
  STUDIO : [WHITE FOX]
  GENRE : [ACTION]
  AUTEUR : [TASHIRO TETSUYA]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 24 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
アカメが斬る!
Red Eyes Sword
Synopsis
Afin d'aider son village natal, Tatsumi et deux de ses amis décident de rejoindre la capitale de l'empire dans le but de trouver du travail en tant que mercenaire. Séparé de ces derniers, Tatsumi va s'apercevoir que malgré le côté vivant de la capitale, celle-ci cache en vérité une facette sombre. Corruption et abus de pouvoir sont en effet choses courantes en son sein. Alors qu'il se retrouve par hasard confronté à cet aspect ténébreux, il va faire la connaissance des Night Raid, un groupe d'assassins éliminant tout ceux qui abusent des plus faibles.

-Syaoran-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Akame Ga Kill présente un univers fortement inspiré des MMORPG, incluant plusieurs de ses caractéristiques mais sans en être un au final. Cette série, adaptée du manga éponyme, reprend les codes classiques du shônen en évitant ses trois grandes tares : l'abus de flash-back, la description récurrente des attaques et l'immortalité des héros. 

Le monde d'Akame Ga Kill est sombre et impitoyable, tous les personnages sont confrontés à la mort en permanence. Ceci est d'autant plus cohérent puisque l'action se passe dans la capitale d'un empire pourri par la corruption et où germe un mouvement révolutionnaire entièrement composé d'assassins. Ceux-ci risquent leur vie au quotidien et les pertes sont fréquentes mais assumées et crédibles. 

Les différents personnages des deux camps reprennent quelques clichés connus, mais la plupart sont assez originaux et restent attachants dans la plupart des cas. Selon les scènes, ils changent de registre en passant de l'humour au sombre sans que cela ne choque. Le contraste est d'ailleurs assez saisissant entre la joie de vivre qu'ils peuvent exprimer et l'omniprésence de la mort.

L'animé se désolidarise progressivement de la trame du manga pour s'orienter vers une fin alternative. Même sans connaître le matériel d'origine, on se rend compte des quelques raccourcis et incohérences que cela provoque, mais rien de grave car le récit demeure globalement crédible. La fin fera vivement réagir plus d'un, soit d'une manière positive soit de façon négative, mais en tout cas elle ne laissera pas indifférent et reste en parfaite adéquation avec l'ambiance qui a été installée tout au long de l'intrigue.

-Angry Waifu-

------------- Critique 2 -------------
Akame ga Kill, tiré du manga éponyme, nous plonge dans un univers de dark fantasy sanglant régi par des aristocrates corrompus, et entend bien nous démontrer les méfaits engendrés par un abus de pouvoir à cette occasion.
Pari réussi ? Rien n'est moins sûr.
Le fond comme la forme ont leurs bons côtés mais, d'une manière générale, on observe des problèmes de rythme et de développement assez handicapants et, ce, dès le premier épisode. La première scène, initialement dramatique, est expédiée en quelques secondes pour une blague aléatoire et un comique de situation franchement malvenu. La gestion du drame s'améliore par la suite bien que cela n'empêche pas l'anime d'aller un peu trop vite en besogne, sur les derniers épisodes notamment.

En ce qui concerne les personnages, ils sont davantage survolés que véritablement développés. La faute impute à un format peu adapté à un shônen de ce genre ainsi qu'à un casting d'ennemis qui s'agrandit d'épisode en épisode. Toutefois, le Night Raid constitue le moteur principal de l'histoire : on enchaînera surtout les épisodes pour savoir si ses membres survivront à leur prochain affrontement.
Enfin, la manière dont fonctionnent les ennemis dans cette série est assez perturbante. Les principaux antagonistes sont manichéens. Seuls les Jaegers semblent avoir quelques raisons de se battre, et encore, leur chef est une sadique qui tue pour le plaisir.

A côté de ces quelques points qui peuvent se révéler gênants si vous recherchez une perle scénaristique, Akame ga Kill se regarde bien. Le dessin et l'animation sont efficaces bien que très classiques. Les combats sont extrêmement prenants et tendus. Les personnages ont suffisamment de charisme pour que l'on s'attache à eux.
Cependant le plus marquant, dans la réalisation, reste pour moi la musique. Akame ga Kill dispose d'une bande-son excellente, à mi-chemin entre mélodies orientales, chants guerriers et airs médiévaux. Elle permet une bonne immersion notamment lors des scènes clés. "Le Chant de Roma" est, par exemple, à écouter sans modération.
En bref, il y a du bon et du moins bon. Akame ga Kill vous séduira si vous appréciez les histoires sanglantes et tragiques ou si vous êtes un amateur de combats haletants. Si la fin vous a déçu, consolez-vous en allant lire le manga.

-Auraman-

Note de la rédaction
Bande annonce


Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum.
Licencié par :

logo
Éditeur Blu-ray
Éditeur DVD
logo
Distributeur TV
logo
Distributeur Web

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Red Eyes Sword - Le petit théâtre d’Akame (épisodes spéciaux)
Références
http://akame.tv/
Japon
Site officiel

Recherche Google : red eyes sword - akame ga kill akame ga kill! tashiro tetsuya white fox
Recherche Yahoo : red eyes sword - akame ga kill akame ga kill! tashiro tetsuya white fox

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Red Eyes Sword - Akame Ga Kill © 2014 TASHIRO Tetsuya / White Fox

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.