spacer Vendredi 13 décembre 2019 @ 13:48 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
PUELLA MAGI MADOKA MAGICA
Détails
Staff
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon

<< Début - < Précédent
|
Suivant > - Fin >>

1 - Comme si on s’était rencontrées dans un rêve… (夢の中で逢った、ような……)
Comme si on s’était rencontrées dans un rêve…
Dans un monde parallèle, une jeune fille assiste à un combat. Pour aider une jeune fille, une mignonne créature lui propose de devenir une magicienne grâce à un contrat. La jeune fille se réveille dans son lit. C'était un rêve. Générique.
Madoka (c'est son nom) vit dans un pavillon à l'architecture moderne. Pendant que son père cueille des tomates, elle réveille énergiquement sa mère, accompagné de son petit frère. Madoka et sa mère font leur toilette ensemble. Elles parlent de Hitomi, une amie de Madoka qui reçoit de nombreuses lettres d'amour. Sa mère lui conseille d'éviter les garçons lâches qui se déclarent ainsi. Puis elles parlent de l'institutrice qui est en couple depuis trois mois, un record. La mère est trés organisée pour son maquillage, car « l'apparence est très importante pour les filles ». Pendant que le père prépare le petit déjeuner, la mère lit le journal. Sur la route de l'école, Madoka discute avec deux amies. Elles admirent sa mère qui est belle et a fait carrière. À l'école, les murs sont transparents. L'institutrice les informe qu'elle s'est fait plaquée pour une histoire d'œufs durs ou à la coque, puis présente une nouvelle élève, Homura. C'est elle que Madoka a vue combattre dans son rêve. Elle écrit mieux au tableau que l'institutrice et vient d'une école chrétienne de Tokyo. Plus tard, elle demande à Madoka de l'accompagner à l'infirmerie. Au moment de traverser une passerelle, Homura demande à Madoka si elle pense que sa vie est précieuse et lui conseille de ne pas changer ce qu'elle est.
En cours, Homura est performante en maths et en sport. À la cantine, Madoka et ses amies parlent de Homura, avant que Hitomi aille rejoindre son cours de cérémonie du thé. On apprend que son autre amie ne vient pas d'une famille aisée. Elle demande à Madoka de l'accompagner acheter un disque. Au magasin, Madoka entend une voix. Elle tombe sur la créature mignonne qu'elle a vue en rêve. Elle est pourchassée par Homura. Grâce à l'arrivée de son amie, Sayaka, Madoka arrive à échapper à Homura avec la créature. L'arrivée de Mami, une amie de la créature nommée Kyube, provoque le départ de Homura. Kyube demande à Madoka et Sayaka si elles veulent devenir magicienne.
-vb2n-
2 - C’est une chose merveilleuse (それはとっても嬉しいなって)
C’est une chose merveilleuse
Kyubey accompagne Madoka. Seule les magiciennes peuvent le voir. La veille, Mami, qui vit seule, avait invité Madoka et Sayaka chez elle pour leur expliquer les termes du contrat. Lors de la signature de celui-ci, Kyubey réalise n'importe quel vœux. La fille contractante doit en échange combattre les sorcières et reçoit un bijoux, source de leurs pouvoirs. Ce sont les vœux qui crées les magiciennes, qui rependent l'espoir. Les sorcières sont issues des malédictions, engendrent le désespoir et provoquent catastrophes, suicides et meurtres. les combats contre les sorcières se font derrières des barrières que les gens normaux ne voient pas. Homura est aussi une magicienne très puissante. D'après Mami et Kyubey, elle veut empêcher de nouveaux recrutements par peur de la concurrence. Battre une sorcière permet de gagner une récompense.
Le matin, Madoka demande à sa mère ce qu'elle désirerait. Elle voudrait se débarrasser de deux collègue de travail. Une remarque de sa fille la motive pour arriver à ses fins en étant plus performante.
En cours, Madoka dessinée et Sayaka dort. Lors d'une pause, elles discutent. Sayaka ne sait quel vœux faire. Elle pense à ceux qui n'ont pas cette chance et en aurait plus besoin qu'elles. Homura passe leur rappeler de bien réfléchir. Après les cours, Mami invite Madoka et Sayaka à une chasse à la sorcière. Sayaka emmène une batte de base-ball et Madoka un croquis de la tenue qu'elle voudrait porter. La chasse réussie et Mami reçoit comme récompense une réserve de pouvoir magique. Elle propose à Homura de la partager, mais elle refuse.

-vb2n-
3 - Plus rien ne m'effraie, maintenant (もう何も怖くない)
Plus rien ne m'effraie, maintenant
Sayaka remet un disque rare d'un violoniste à un patient d'un hôpital. Elle l'écoute avec lui.

Générique

Mami combat devant Sayaka et Madoka un élément qui pourrait donner naissance à une sorcière. Aprés le combat, Madoka lui demande le vœux qu'elle avait pour devenir une magicienne. C'était après un accident de la circulation qui aurait dû lui être mortel. Sayaka demande si le vœux peut profiter à une autre personne. Pour Kyubey, Madoka pourrait devenir une magicienne particulièrement puissante, alors qu'elle ne se considère comme commune, sans talent particulier.

Alors que Madoka est au lit dans sa chambre, sa mère rentre du travail ivre aprés avoir passé la soirée avec ses collègues de bureau. Madoka et son père la mettent au lit, puis discutent. Il lui dit que sa mère aime travailler dur et surmonter les obstacles, même si elle n'a pas l'emploi de ses rêves. C'est ce qu'il aime chez elle.

Le lendemain, Sayake et Madoka découvre un œuf de sorcière sur le point d'éclore. Elles préviennent Mami. A son arrivée, elle immobilise Homura, qui voulait s'occuper de la sorcière. En cherchant la sorcière, Madoka dit à Mami qu'elle voudrait être comme cette dernière, avoir un talent pour aider les autres. Celle-ci lui répond qu'elle se blesse souvent et qu'elle est seule. Madoka lui répond qu'elle est là et Mami en pleure de joie. Lors du combat, elle dit ne jamais avoir été aussi heureuse parce qu'elle n'est plus seule. Mais elle se fait tuer. Homura arrive et tut la sorcière.

-vb2n-
4 - Les miracles, la magie, ça existe (奇跡も、魔法も、あるんだよ)
Les miracles, la magie, ça existe
On apprend que le garçon auquel Sayaka va rendre visite à l'hôpital s'appelle Kyousuke. Violoniste, il a perdu l'usage de ses doigts. Sayaka envisage d'utiliser son souhait pour l'aider.
Générique
Sur le chemin de l'école, Madoka pense à la mort de Mami. Sayaka n'arrête pas de rigoler. En classe, l'institutrice essaye d'expliquer qu'une femme de plus de 30 ans peut encore faire un mariage réussit. Sur le toit de l'établissement, Sayaka et Madoka discutent de Mami. Madoka hésite à devenir une magicienne. En passant chez Mami, Madoka rencontre Homura. Celle-ci lui dit avoir vu assez de magicienne mourir pour ne plus les compter, ainsi que Mami n'avait pas de proche et que sa mort passera inaperçue.

Sayaka écoute de la musique classique avec Kyousuke, genre qu'il lui a fait découvrir. Mais le garçon pense qu'elle le torture à lui faire écouter une musique qu'il ne peut plus jouer. La médecine ne peut rien pour lui. Sayaka lui répond que la magie et les miracles existent.
En ville, Madoka croise Hitomi. Elle est sous l'emprise d'une sorcière et se rend dans une usine où se prépare un suicide collectif. En voulant arrêter cela, Madoka est envoyé dans le monde de la sorcière. Sayaka, devenue magicienne, intervient. La main de Kyousuke est guérie. Une autre magicienne, Kyouko, arrive en ville. Elle ne veut pas laisser le territoire à Sayaka.

-vb2n-
5 - Comment pourrais-je regretter ? (後悔なんて、あるわけない)
Comment pourrais-je regretter ?
Sayaka passe le contrat pour devenir une magicienne.
Générique
Sayaka n'a qu'un regret, c'est d'avoir fait son choix trop tard pour sauver Mami. Cependant, elle ne pousse pas Madoka a faire comme elle. Elle voit Kyousuke rejouer du violon pour la première fois depuis qu'il est guéri. C'est pour elle le moment le plus heureux de sa vie.

Kuybey révèle à Kyouko qu'il y a une troisième magicienne en ville, avec qui il ne se rapelle pas avoir passé de contrat et dont il ne peut prévoir les réactions. Madoka mange avec Homura et décrit Sayaka comme gentille, courageuse et aimant aider les autres. Ce sont des défauts pour Homura qui lui conseille de l'oublier. Elle regrette de ne pas l'avoir surveillée. Le soir, Madoka accompagne Sayaka à la chasse aux sorcières. Mais Kyouko arrive et la provoque en duel. Homura interrompt le combat avant que Madoka passe le contrat pour aider son amie.

-vb2n-
6 - C’est vraiment trop bizarre (こんなの絶対おかしいよ)
C’est vraiment trop bizarre
Homura propose à Kyouko de s'occuper de Sayaka pour éviter un nouveau combat. Elles évoquent également une nuit des Walpurgis. Madoka tente de convaincre Sayaka de discuter avec Kyouko. Mais pour Sayaka, elle et Homura sont des personnes à combattre car capable de sacrifier des vies pour pouvoir combattre plus de sorcières et recevoir plus de récompenses. Le soir, Madoka discute avec sa mère. Cette dernière lui dit que faire le bien n'apporte pas nécessairement le bonheur et lui conseille de faire des erreurs tant qu'elle est jeune.

Kyousuke a quitté l'hôpital. Kyouko affronte une nouvelle fois Sayaka en duel. Pour les arrêter, Madoka envoie le bijou de cette dernière au loin, qui perd alors conscience. Kuybe leur apprend que les bijoux renferme les âmes des magiciennes. Homura récupère le bijoux de Sayaka, qui se réveille.

-vb2n-
7 - Peux-tu faire face à tes propres sentiments ? (本当の気持ちと向き合えますか?)
Peux-tu faire face à tes propres sentiments ?
Face aux reproche de Sayaka, Kuybey lui montre que si l'âme des magicienne restaient dans leurs corps, celle-ci ressentiraient des douleurs insupportables lors des combats.

Générique

Sayaka ne vient plus à l'école. Homura révèle à Madoka qu'elle savait pour les âmes, mais que celles à qui elle l'avait dit ne l'avaient pas crue. Pour elle, Kuybey ne réalise pas le mal qu'il fait. Kyouko rend visite à Sayaka, lui conseille de vivre pour elle et lui raconte son passé. Son père s'occupait d'un temple. Mais ses discours hors des normes gênait et plus personne ne venait l'écouter. La famille de Kyoulo n'avait plus rien à manger et elle fit le souhait que les gens écoute son père. Lorsque celui-ci découvrit ça, il se suicida avec le reste de la famille.

Sayaka, elle, ne veut avoir aucun regret. Elle retourne à l'école en même temps que Kyosuke. Hitomi annonce à Sayaka qu'elle est amoureuse de lui et laisse une journée à Sayaka pour révéler ses sentiments avant elle. Mais Sayaka se considère comme morte, incapable d'aimer Kyosuke avec un corps de zombie. Plus tard, en chassant une sorcière, Sayaka prend d'énormes risques.

-vb2n-
8 - Je suis vraiment une idiote (あたしって、ほんとバカ)
Je suis vraiment une idiote
Sayaka est épuisée à la fin d'un combat.

Générique

Sayaka confie à Madoka qu'elle souffre lors des combats, mais ces derniers sont devenus le but de sa vie. Elle s'enfuit en disant que pour la comprendre, il faut être une magicienne. Kyouko et Homura préparent la walpurgisnacht. Kuybey les averti que Sayaka pourrait poser problème avant car elle s'épuise et se maudit. Homura le sait déjà.

Sayaka observe de loin Hitomi révéler ses sentiments à Kyousuke. Lors de ses combats, Sayaka s'autodétruit. Homura tente de l'arrêter, y compris en tentant de la tuer, afin de ne pas rendre malheureuse Madoka. Kyouko l'en empêche. Dans un train, Sayaka entend un homme tenir un discours machiste.

Madoka voudrait devenir une sorcière pour sauver Sayaka, mais Homura l'en empêche. Kyubey en déduit qu'elle utilise une magie de manipulation du temps. Syaka devient une sorcière.

-vb2n-
9 - Je ne le permettrai pas (そんなの、あたしが許さない)
Je ne le permettrai pas
Sayaka est devenue une sorcière. Homura aide Kyouko à fuir.
Générique
Madoka croisse Homura et Kyouko qui portent le corps inanimé de Sayaka. Rentrée chez elle, Kuybey lui explique que les transformations des magiciennes en sorcières permettent de produire une énergie indispensable au fonctionnement de l'univers. Ils utilisent les émotions ressenties par les humains, notamment les jeunes filles, car eux même n'en ressentent pas. Pour Madoka, la race de Kuybey est l'ennemi des humains.
Kyouko convint Madoka de l'aider à sauver Sayaka. Homura les rejoint, mais elles échouent et Kyouko est tuée en même temps que la sorcière. Kuybey a laissé Kyouko se sacrifier pour pousser Madoka a devenir une sorcière.

-vb2n-
10 - Je ne compterai plus sur personne (もう誰にも頼らない)
Je ne compterai plus sur personne
11 - Le dernier repère (最後に残った道しるべ)
Le dernier repère
12 - Ma meilleure amie (わたしの、最高のともだち)
Ma meilleure amie
Puella Magi Madoka Magica © 2011 Magica Quartet / SHAFT, MBS, Aniplex Inc.

12 résultats (De 1 à 12)
<< Début - < Précédent
|
Suivant > - Fin >>


Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.