spacer Lundi 18 octobre 2021 @ 16:07 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Yashahime: Princess ...  :: Animes ::  YAT Anshin ! Uchuu R... >>
Yasuke (2021)
Yasuke   TITRE ORIGINAL : Yasuke
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2021
  STUDIO : [MAPPA CO., LTD.]
  GENRES : [ACTION] [AVENTURE] [FANTASTIQUE & MYTHE]
  AUTEUR : [LESEAN THOMAS]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 6 WEB 30 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
JaponÉtats-Unis
Titre alternatif
彌介
Synopsis
Après 150 ans de chaos féodal, Oda Nobunaga a conquis une grande partie du Japon et fédéré les clans vaincus sous sa bannière ! Malheureusement ce rêve d'un Japon unifié s'effondre lorsqu'un de ses vassaux le trahit au profit de l'armée des ténèbres dirigée par la daimyo, une démoniaque sorcière ! Défait, Nobunaga choisit de se fait seppuku aidé de son bras droit Yasuke, un ancien esclave noir qu'il a affranchi, pour laver son honneur. Les années passent, l'ancien rônin se reconvertit en un paisible batelier rebaptisé Yassan. Rongé par un passé fait de violences, le guerrier déchu n'est plus que l'ombre de lui-même ! Cependant le "samouraï noir" doit retourner au combat lorsqu'il prend sous son aile Saki, une fillette aux pouvoirs mystérieux, convoitée par les forces obscures...

-Bubu-
Critiques
Mon nom est JMF (Je M'en Bats l'afFaire)
Ch'uis né OSEF
Un jour
J'ai eu le gros melon et on m'a fait chef
Reviens JMF
Reviens
Bah pourquoi
Parce que le Japon
Il a besoin de toi
Ah ok ok ok
Moi j'adore
Taper dans la culture
En faire de la confiture
Puis le championnat
Dans l'audimat
Y'a que des patrons
Et surtout des cons !


(D'après le scketch des Guignols "Reviens JPP")



WTF ! A quoi j'ai signé ?!



Ici Animeka News, nous sommes en direct dans les bureaux de Netflix avec notre correspondant Bubu-chan pour aborder ce pan que dis-je ce mythe de la culture nippone : Yasuke, le premier samouraï noir (cf. NDLR) !
Oui, bonjour la rédac' !
Dans le monde de l'animation japonaise, le nombre de héros de couleur se tient sur les doigts de la main. C'est donc une prise de risques de la part de nos amis ricains que de mettre en avant ce personnage si cher au folklore japonais.
J'ai ici avec moi M. Netflix alias JMF : Thomas LESEAN, auteur de la série animée !

- Cher Monsieur, quelle a été votre recette au moment de la production ?
- Bubu, comme un certain maestro de Kaamelott, j'ai mis la main à la pâte et j'ai cuisiné cette série de A à Z, de l'écriture à la réalisation ! Par contre les musiques, mêlant à la fois percussions traditionnelles, cordes légères, beats contemporains et sonorités électroniques au synthétiseur Yamaha CS 60 (le même que pour Blade Runner), forment un personnage à part entière grâce au talent de Flying Lotus, également auteur de l'opening !
- Générique très réussi nous vous l'accordons ! Sur quoi vous vous êtes appuyés pour représenter la culture nippone ?
- Les détails des costumes des personnages, les paysages et les décors sont directement inspirés de véritables estampes japonaises !



La différence avec la réalité historique réside dans notre "petite" touche occidentale !
- Plaît-il ?

- Nous avons une vision très américaine de l'animation nippone. La série animée Yasuke mêle à la fois combats, magie et méchas géants !
- Êtes-vous sûr qu'on est proche de la réalité historique ?
- Nous chez Netflix, nous faisons dans la S.F. et le spectaculaire. Puis les combats à l'épée offrent certes de jolis séquences, plein d'hémoglobine à l'image des duels dans Afro Samouraï, mais ne sont pas suffisantes à nos yeux pour attirer l'audimat qui réclame un spectacle "sons & lumière" à coup de sorts et de rayons laser comme dans les vieilles séries animées des années 1990 !
- Ok va pour la magie mais pourquoi des robots dans cet univers moyenâgeux ?
- Parce que les cons ça ose tout ! C'est même à ça qu'on les reconnaît !
- Passons le détail SF inutile. La série animée, telle qu'elle a été vendue au public, est sensée raconter l'histoire DE Yasuke et NON AVEC Yasuke.



Le spectateur s'attend à ce que la série raconte les origines, les progrès dans la maîtrise du combat et la difficile ascension de Yasuke. Ce n'est pas le cas et le héros est déjà très fort dès le début, balançant des samouraïs comme des fétus de paille ! On a bien des flash-backs très réussis dans lesquels sont traités le racisme, la trahison et même le sexisme à travers le personnage de Natsumaru la besshikime, une guerrière faisant partie de la garde personnelle de Nobunaga !



Le portrait du légendaire daimyo est à ce propos très nuancé : un conquérant mettant l'honneur au-dessus de tout et paradoxalement impitoyable, soumettant par la force ses ennemis au nom d'un Japon unifié ! La liberté dans cette société féodale n'est qu'une chimère et vous avez parfaitement saisi cette époque troublée.

Le problème vient du fait que le meilleur que vous proposez ne tient que sur quelques flashbacks. Ce focus est intéressant car il permet de creuser le personnage de Yasuke, l'univers féodal avec ces seigneurs de guerre et c'est... tout ! Le principe d'un flashback est de donner des informations venant du passé pour mieux comprendre le présent ! Passé et avenir s'entremêlent difficilement et racontent deux histoires pratiquement déconnectées ! Une fois retour au présent, le héros Yasuke n'est qu'un suiveur qui se fait balloté par des phénomènes fantasmagoriques qui le dépassent ! Si on apprécie l'interprétation de ce samouraï déchu qui, comme Luke Skywalker désabusé dans l'épisode VIII de Star Wars : Les derniers Jedi, vit à l'écart en ermite pour oublier son passé et refusant un temps de se mêler à un nouveau conflit. On regrette que sa soif d'honneur et de justice passe complètement à la trappe au profit d'une histoire ésotérique remplie de démons, de demi-dieux, de chimères et de robots !

On comprend que vous ayez eu envie de mettre en avant une fille dans un univers plutôt misogyne. Toutefois, il aurait fallu de ne pas appeler la série animée Yasuke mais Yasuke & Saki voire uniquement Saki car clairement c'est elle la plus mise en avant, Yasuke n'est qu'un prétexte pour bâtir un monde dystopique à partir du personnage ! Quant à Saki, faute à un format trop court (six épisodes), c'est un personnage un peu creux et sa relation avec Yasuke manque de pertinence à défaut d'être passée au mixeur !



Les événements s'enchaînent comme un 24h du Mans, ce qui conduit à un scénario expéditif (surtout dans la 2e partie) et touffu ! Les antagonistes sont les principaux victimes de ce manque de développement :

Entre le jésuite fanatique et démoniaque (car il fallait caser un pour raccrocher quelque peu à la vérité historique), des mercenaires (qui retournent leur veste comme on change de chemise) et des seigneurs de guerre (qu'on voit dans le flashback) disparaissant au profit d'une entité mystique et monstrueuse sobrement appelée la daimyo qui a conquis le Japon et cherche juste à devenir toute-puissante !
Qui a évoqué plus tôt la comparaison avec les vieux animes ?



- Vous dressez un portrait bien sombre M. Bubu. Vous omettez dans votre analyse l'animation, très propre digne des grands films de guerre (signée Mappa producteur de L'Attaque des Titans (La Saison Finale)), un chara-design au poil, l'effet "old school" pour les particules des magie et un héros, certes mis en retrait dans le présent, qui n'en demeure pas moins très charismatique (aidé par un Dianel Lobé au top de sa forme en VF). Puis ici, il y a deux histoires (flashback et présent, Yasuke & Saki) qui sont racontées, avec un début et une fin contrairement à B: The Beginning (Saison 2), autre produit Netflix, qui essaie (vainement) de raconter quelque chose !

- Bref, résumons Yasuke est un anime plutôt divertissant, sans temps mort, perfectible, qui aurait mérité un traitement plus réaliste et pertinent pour être plus impactant. Un anime néanmoins qui plaira surtout aux amateurs de combats à l'épée avec des samouraïs mêlés à du fantastique (Bleach : vous m'avez appelé ? Oui, je reviens pour une saison finale !)
Merci pour cette interview, je vous rends vite l'antenne la rédac ! Des fans en furie de la Japan Expo essaient de pénétrer en force dans les locaux de Netflix !

Trouvez la sortie Bubu-chan et revenez nous vite pour de nouvelles critiques salées !

Note finale : 5 / 10 !

-Bubu-
Note de la rédaction
Dès le 29 avril 2021 à l'international, cette série animée originale s'inspire librement de la vie de Yasuke, le premier samouraï noir, personnage historique du folklore japonais qui était un esclave au XVIe siècle avant de devenir le plus grand rônin de la guerre des samouraïs (cf. mini-documentaire sur Youtube : Yasuke : L'histoire du premier africain devenu samouraï).

Bande-annonce en vf


Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum !
Licencié par :

Netflix
Distributeur Web

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
Recherche Google : yasuke yasuke lesean thomas mappa co., ltd.
Recherche Yahoo : yasuke yasuke lesean thomas mappa co., ltd.

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
JaponÉtats-Unis
Yasuke © 2021 LESEAN Thomas / Mappa Co., Ltd.

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.