spacer Lundi 28 septembre 2020 @ 20:28 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Witch Craft Works OA...  :: Animes ::  Witchblade >>
Witch Hunter Robin (2004)
Witch Hunter Robin   TITRE ORIGINAL : Witch Hunter Robin
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2002
  STUDIO : [SUNRISE]
  GENRES : [ACTION] [FANTASTIQUE & MYTHE]
  AUTEURS : [MURASE SHUUKOU] [YATATE HAJIME [SUNRISE]]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 26 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titre alternatif
ウィッチハンターロビン
Synopsis
Il existe au sein de notre société des êtres dotés de pouvoirs paranormaux appelés Sorciers. Depuis des années, une organisation secrète du nom de Salomon traque ces sorciers dans le but de les empêcher de tirer profit de leurs pouvoirs pour nuire au reste de l'humanité. Cette organisation, basée en Italie et dirigée par des prêtres, possède une branche au Japon, le STN-J. C'est justement au STN-J qu'arrive Robin, une jeune fille de 15 ans. Elle a été envoyée par Salomon en remplacement d'un agent tué au cours d'une mission quelque temps auparavant. Elle va y faire la connaissance d'Amon, le chef de l'équipe de chasseurs de Sorciers, et de ses partenaires : Miho, Haruto, Michael et Yurika.
Malgré des débuts difficiles, Robin s'intégrera assez rapidement au reste de l'équipe et se lancera elle aussi dans la chasse aux Sorciers, où ses talents de manipulation du feu se révéleront bien utiles. Mais elle ne tardera pas à s'apercevoir que le STN-J et son directeur Zaizen ont des plans bien précis en ce qui concerne les sorciers qu'ils capturent, et qu'il n'hésitent pas à cacher des informations à Salomon, la maison-mère...
Critiques
Il faut bien avouer que la jeune Robin est charmante. Vêtue comme les grand-mères d'antan, celui lui va à ravir. Jusque dans sa coupe de cheveux qui est à la fois jolie et originale. Une héroïne charismatique à première vue, mais qui semble toujours endormie, "deux de tension" comme le dit l'expression. Est-ce représentatif des jeunes filles gothiques de cet âge ? Peut-être pour certaines... Si c'est le cas l'anime est une réussite de ce point de vue pour l'immersion. Si ce n'est pas votre genre de personnalité, vous aurez probablement envie de lui dire de sourire, et pour les plus vigoureux d'entre vous, de la réveiller avec une bonne paire de gifles ! Quoi, une fessée ? Bande de pervers !!!! Toujours est-il que Robin à sa personnalité et qu'elle la gardera du début jusqu'à la fin. Ce qui peut plaire... Ou déplaire.

Witch Hunter Robin. Voici un anime pour lequel le studio Sunrise a misé gros sur l'atmosphère. Sous le même modèle que Cowboy Bebop, c'est-à-dire avec des longs moments sans dialogues, sur un fond musical avec des images de la vie quotidienne. Mais ici - déjà le style musical est totalement différent - l'ambiance est sombre. Mais il ne s'agit pas d'une "obscurité démoniaque". C'est une "obscurité plutôt scientifique". C'est-à-dire, l'obscurité du développement de la recherche scientifique et de ce qu'en font les hommes, avec les choix que cela implique.

Alors que dire de cette atmosphère crée par les studios Sunrise, et dont le modèle avait si bien marché avec Cowboy Bebop ? Et bien hélas ici, le résultat est bien moins concluant. Les musiques sont bonnes c'est vrai, mais n'ont rien d'extraordinaire. Il y a en effet une ambiance particulière qui est créée, et c'est réussi... Mais parfois cette ambiance vous ferait presque somnoler... Durant ces phases musicales, la caméra nous montre des détails de la vie quotidienne. Et c'est vrai que cela contribue énormément à créer une atmosphère ! Seulement, plus on montre de détails, plus le reste doit être crédible. Or en contradiction avec cela, Robin arrive à un moment en vélo. Elle est vêtue en tenue de cycliste et porte un petit sac à dos, dans lequel ne pourrait jamais tenir la grande robe qu'elle porte habituellement. Et bien, elle se dirige dans une petite ruelle, et en ressort comme par magie, avec sa robe noire ! Impossible ! Il y a des animes où cela ne choque pas du tout, car le réalisme de l'anime n'est pas du porté sur les détails du quotidien. Prenons par exemple Hokuto no Ken. Chaque fois qu'il se met en colère, il déchire son T-Shirt ! Et même si l'instant d'après son vêtement semble flambant neuf, cela ne choque pas. Car l'accent n'est pas mis sur les petits détails dans la mise en scène. Mais ici pour Witch Hunter Robin, j'ai trouvé ce passage vraiment limite et finalement incohérent.

Le chara design est bon, les visages sont assez détaillés, ce qui contribue à l'esprit "adulte" de la série. Les décors sont corrects, dans des tons très sombres, on regrettera sans doute l'absence de beaux paysages.

En revanche l'animation n'a rien d'extraordinaire, je dirais même que celle des combats est assez médiocre. Puisque l'on parlait de Cowboy Bebop plus haut, Witch Hunter Robin venant quatre ans après, on aurait pu s'attendre à une évolution. Et bien non, au contraire, c'est même nettement inférieur. Pourtant les deux animes proviennent du même studio !

Le scénario est quand à lui intéressant. Il s'inspire de la chasse aux sorcières du moyen-âge. De plus, il y a de très nombreuses phases d'enquêtes, avec une véritable trame qui se dégage peu à peu. Mais trop peu justement. L'anime traîne en longueur et n'en fini pas de traîner. J'ai lu à plusieurs endroits que l'histoire devenait intéressante à partir de l'épisode 15, c'est vrai qu'il s'agit d'un épisode charnière, le problème, c'est que l'épisode d'après, on se réinstalle dans cette lenteur... C'est véritablement le plus gros défaut de la série. J'ai vraiment dû lutter pour la regarder jusqu'au bout, heureusement que je devais en écrire la critique, sinon j'aurais laissé tomber ! Et enfin comble du regret, vous arrivez bravement à la fin de l'épisode 26, après avoir vaillamment lutté contre le sommeil et la torpeur ; Et là, on vous offre une fin évasive au possible... Je vous recommande donc la prudence, car si certaines personnes à partir de l'épisode 15 ont vu leur intérêt pour la série renouvelé, d'autres se sont irrémédiablement endormies, et vous serez peut-être de ce nombre !

En conclusion Witch Hunter Robin est pleine de bonnes idées, mais elle aurait pu être bien meilleure en 12 épisodes. Ce qui aurait permis au studio Sunrise de moins nous faire bailler, et de travailler un peu plus sur l'animation qui assez misérable en ce qui concerne les phases de combats.

-Rayena-
Note de la rédaction
Bande annonce VA

Nous vous invitons à discuter de l'animé sur le forum !
Licencié par :

Beez
Éditeur DVD
Seven 7
Distributeur DVD
[Mangas]
Distributeur TV

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
http://www.bandaivisual.co.jp/robin/
Japon
Site de Bandai Visual dédié à la série.

Recherche Google : witch hunter robin witch hunter robin murase shuukou yatate hajime [sunrise] sunrise
Recherche Yahoo : witch hunter robin witch hunter robin murase shuukou yatate hajime [sunrise] sunrise

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Witch Hunter Robin © 2002 MURASE Shuukou, YATATE Hajime [Sunrise] / Sunrise

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.