spacer Jeudi 27 juin 2019 @ 15:25 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Utena : Apocalypse d...  :: Animes ::  Utopa >>
Utena la fillette révolutionnaire (2001)
Utena la fillette révolutionnaire   TITRE ORIGINAL : Shoujo kakumei Utena
  ANNÉE DE PRODUCTION : 1997
  STUDIO : [J.C. STAFF]
  GENRES : [ACTION] [FANTASTIQUE & MYTHE] [COMéDIE] [SHôJO-AI]
  AUTEURS : [BE-PAPAS] [SAITO CHIHO]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 39 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titre alternatif
Shôjo kakumei Utena
Synopsis
À la mort de ses parents, la jeune Utena Tenjô reçoit une bague en forme de rose de la part d'un jeune homme venant sécher ses larmes, tel un prince. Impressionnée, celle-ci décide de devenir elle-même un prince, capable de protéger la veuve et l'orphelin. Des années plus tard, au lycée Ôtori, elle se retrouve à provoquer en duel le capitaine de l'équipe de kendo qui a humilié son amie. Mais le duel ne se passe pas comme prévu. En effet, Utena se retrouve, malgré elle, à participer à une série de duels dont la « récompense » se trouve être une de ses camarades de classe : la mystérieuse Anthy Himemiya, avec à la clé le « pouvoir de révolutionner le monde »…
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Certaines personnes ont la mauvaise habitude de dire : « Je ne regarde pas Utena car le dessin ne me plaît pas », « Je ne regarde pas Utena car je n'aime pas la tête des personnages », etc. Certes, le dessin n'est pas de la meilleure qualité, de nos jours, mais pourquoi y prêter une telle attention ?! Ce n'est pas une raison pour ne pas regarder un animé ! Et je dis ça car au début je pensais la même chose. Finalement, un beau jour, j'ai décidé de regarder cette série, et heureusement que je l'ai fait. C'est devenu un de mes animés préférés. Pourquoi ? En tout premier lieu, pour les fans du genre shôjo-ai (tel que moi), Utena est un must. Au cours de l'histoire, on remarque très bien que le lien entre Utena et Anthy devient de plus en plus fort… Trop fort pour n'être que de l'amitié. En second lieu, c'est l'histoire en général qui sort du lot. Elle possède quelque chose de spécial, et ce petit grain de « spécial » fait tout le charme de la série. Et en troisième lieu, il y a une raison bien marrante de regarder Utena : c'est le petit singe Chu-Chu que l'on retrouve dans l'histoire, fidèle compagnon d'Anthy. Ce petit singe m'a déjà renvoyé plusieurs fois dans un fou rire ! Je vous conseille donc vivement cette série.

-Hulla-

------------- Critique 2 -------------
Tout porte à croire que l'on va avoir affaire à un animé qui ne semble viser qu'un public féminin très jeune. Et pourtant… Utena n'est clairement pas dédié à un public jeune puisque, sous ses airs d'animé à l'eau de rose, se cache en fait une intrigue très riche qui aborde des thèmes comme l'inceste, l'homosexualité, le passage de l'adolescence à l'âge adulte, ou encore la condition humaine, et dont il résulte un véritable voyage initiatique. Sous les yeux innocents de l'héroïne, nous serons les témoins d'une adolescence transfigurée de façon poétique et métaphorique, mais aussi parfois très crue.

Rarement il m'a été donné de voir un animé qui pousse aussi loin dans la psychologie de ses personnages, cela donne une richesse toujours aussi fascinante au scénario. Un scénario de malades mentaux, en passant, que l'on peut diviser en trois parties distinctes : un cycle introductif, un cycle sombre et l'épilogue. Durant ces trente-neuf épisodes, on découvrira toute la profondeur du scénario et des personnages, qui ont, en passant, des relations très ambiguës entre eux. Aucune relation n'est simple dans Utena, tout est insolite, labyrinthique et, disons-le, parfois même malsain.

Le lieu même du déroulement de l'histoire est complètement surréaliste et invraisemblable. Autant dans les paysages que dans l'architecture monumentale, tout est dans l'exagération pour nous plonger dans un véritable conte pour enfants. Les auteurs de l'animé ont d'ailleurs réussi la prouesse de créer une intrigue riche en rebondissements, dans un seul et même lieu tout le long. Ainsi, on revoit très souvent les mêmes scènes, les mêmes endroits, et ceux-ci s'ancrent véritablement dans notre mémoire. La mémoire est d'ailleurs un thème récurrent de l'animé : l'obsession des souvenirs, qui torturent les différents personnages de l'histoire, feront très souvent surface et dévoileront donc, petit à petit, la richesse de l'intrigue.

Bien sûr, le graphisme général a un peu vieilli, ça se sent sur le plan du character design, mais le tout reste très artistique et tout à fait correct, voire doté d'un charme assez mystérieux. Et tout de même, un des grands points forts de la série gomme ces quelques défauts visuels : la musique. On pourrait y consacrer tout un chapitre, à la musique d'Utena. En effet, la bande originale s'étale tout de même sur sept CD, ce qui n'est pas négligeable. Celles-ci sont en grande partie composées par JA Seazer, groupe de rock psychédélique japonais, très en vogue dans les années 1970. À l'image de groupe comme Magma, qui propose une musique très symphonique et épique, JA Seazer permet véritablement d'insuffler à l'animé un côté épique inoubliable. Ainsi, le spectateur a le droit à de nouveaux morceaux à quasiment chaque épisode, ce qui est véritablement jouissif. Certaines compositions sont tout simplement sublimes et orchestrées à merveille. Encore une fois, peu d'animés peuvent se targuer d'en proposer autant…

Vous l'aurez compris à travers ces quelques lignes, Utena n'est pas un animé comme les autres, on peut facilement le qualifier de véritable ovni dans le monde l'animation, qui n'a que peu d'équivalent, encore aujourd'hui. C'est tout bête à dire, mais le studio Be-Papas nous fait simplement revivre la magie des contes pour enfants, à travers des yeux plus matures, et ça… eh bien… c'est vraiment très rare de nos jours, et c'est bien dommage. Imaginez un mélange improbable entre Evangelion et Sailor Moon, et vous serez assez proche de ce qu'est Utena.

-Mastodon-
Note de la rédaction
Bande annonce

Nous vous invitons à discuter de la série sur le forum !
Licencié par :

Dybex
Éditeur VHS
Kazé
Éditeur DVD
Manga Distribution
Distributeur DVD
[Game One]
Distributeur TV
[KZ TV]
Distributeur TV
KZPlay
Distributeur Web

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Utena : Apocalypse de l'adolescence
Références
Recherche Google : utena la fillette révolutionnaire shoujo kakumei utena be-papas saito chiho j.c. staff
Recherche Yahoo : utena la fillette révolutionnaire shoujo kakumei utena be-papas saito chiho j.c. staff

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Utena la fillette révolutionnaire © 1997 Be-Papas, SAITO Chiho / J.C. STAFF

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.