spacer Mercredi 24 avril 2019 @ 22:50 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Shinkyoku Soukai Pol...  :: Animes ::  Shinmai Maô no Testa... >>
Shinkyoku Soukai Polyphonica Crimson S
Shinkyoku Soukai Polyphonica Crimson S   TITRE ORIGINAL : Shinkyoku Soukai Polyphonica Crimson S
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2009
  STUDIOS : [T.O ENTERTAINMENT, INC.] [GINGA YA]
  GENRES : [FANTASTIQUE & MYTHE] [AMOUR & AMITIé]
  AUTEUR : [SAKAKI ICHIROU]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 12 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titre alternatif
神曲奏界ポリフォニカ クリムゾンS
Synopsis
Nous sommes dans l'empire Menice, monde où les hommes et les esprits (ou Sereï) cohabitent ensemble depuis la nuit des temps. Certains nobles humains, les Dantists, sont capables de pactiser avec certains Sereï grâce au Commandia (un chant divin par lequel le Dantist transmet sa force et ses sentiments à son Sereï).
Tatara Phoron, un orphelin apprenti Dantist, tente de se faire une place au sein de l'académie Tolvas Commandia, la meilleure académie de l'empire réservée à l'élite, où il n'est clairement pas à sa place. Mais aidé de sa Sereï Corticarte Apa Lagranges ou Corti pour faire plus simple et de ses amis, il essayera de développer ses qualités de Dantist et à prendre d'avantage confiance en lui pour devenir le Dantist qu'il rêve d'être depuis qu'il est enfant.

-Nogard-
Critiques
Shinkyoku Soukai Polyphonica Crimson S n'est pas la suite du premier animé, mais plutôt une seconde adaptation du même manga; un peu comme Shin Negima pour Mahou Sensei Negima pour ceux qui connaissent.

Nous retrouvons donc tout les personnages de la première saison avec quelques petites modifications mineures pour certains personnages : Yardio, le Sereï (esprit) de Eufi-sempai est devenu Wolfis et il n'a plus une apparence humaine, mais est un loup aux pouvoirs identiques ; Renbart ne joue plus du saxophone mais de la guitare...

Le graphisme a gagné dans la fluidité des mouvements et le détail des décors. Les combats sont plus spectaculaires, les pouvoirs des Sereï étant plus étoffés. Le chara-design a également profité d'un mieux, les personnages sont toujours Kawaï, mais les expressions et mimiques sont un peu plus détaillés, donnant un peu plus de réalisme aux personnages.

L'histoire est le gros points positif de ce second animé. Même s'il commence de la même manière avec la rencontre de Phoron enfant et Corticarte adulte, nous ne retrouverons que peu de points de comparaison. L'animé ici se déroule pendant que Phoron est en 3ème année à l'académie de Dantist. Il est dans la même classe que Renbart, Eufi est tout juste diplômé et les jumelles entrent en première année.
Cette fois-ci, il y a une véritable intrigue, orientée autour de l'histoire de Corticarte, l'histoire de la création du monde et du lien qui uni les hommes et les Sereï depuis le tout début. L'autre fil conducteur de la série est le personnage principal et son évolution. De son apprentissage du Commandia (la musique que joue le Dantist pour épauler son Serei lors d'un combat par exemple) à l'évolution de ses sentiments pour Corticarte au fur et à mesure qu'il en apprendra plus sur elle et surtout sur son passée. Il devra surmonter des épreuves qui le feront murir, ce que nous n'avions pas dans le premier animé où, il faut l'admettre, il ne se passait absolument rien. Les épisodes ici se suivent bien, alors que le premier animé était une succession d'enquêtes sans liens entre elles. Ainsi, nous pouvons approfondir les personnages secondaires et même en rajouter, comme le Directeur de l'académie et ses deux Sereï, les ennemis qui s'en prendront à l'académie et à Phoron et Corti en particulier.

En conclusion, si vous avez aimé le premier animé, vous adorerez celui-ci, pour les autres qui souhaitent découvrir Polyphonica, je vous conseille plutôt ce second opus, bien plus abouti côté scénario et plus attractif graphiquement.
Bien sûr, cet animé peut en rebiffer certains, le système du Commandia pour diriger et renforcer son Sereï, ou plus généralement le fait de faire de la musique pour combattre est pour le moins atypique, mais ce second opus l'explique un peu plus en détail, ce qui peut en convaincre certains. Personnellement, j'ai trouvé l'idée plutôt originale et heureusement, l'animé ne tourne pas trop autour des Commandia non plus, histoire de ne pas tomber dans un animé musical. Un bon moment à passer.

-Nogard-
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Shinkyoku Soukai Polyphonica
Références
http://www.tbs.co.jp/anime/polyphonica/index-j.html
Japon
Site de la chaîne TBS dédié à la série.

Recherche Google : shinkyoku soukai polyphonica crimson s shinkyoku soukai polyphonica crimson s sakaki ichirou t.o entertainment, inc. ginga ya
Recherche Yahoo : shinkyoku soukai polyphonica crimson s shinkyoku soukai polyphonica crimson s sakaki ichirou t.o entertainment, inc. ginga ya

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Shinkyoku Soukai Polyphonica Crimson S © 2009 Sakaki Ichirou / T.O Entertainment, Inc., Ginga Ya

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.