spacer Mardi 15 octobre 2019 @ 07:07 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Seitokai no Ichizon ...  :: Animes ::  Seitokai Yakuindomo ... >>
Seitokai Yakuindomo
Seitokai Yakuindomo   TITRE ORIGINAL : Seitokai Yakuindomo
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2010
  STUDIO : [GOHANDS]
  GENRE : [COMéDIE]
  AUTEUR : [UJIIE TOZEN]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 13 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titre alternatif
生徒会役員共
Synopsis
Takatoshi Tsuda est sur le point de commencer sa première année dans le lycée Ousai. La raison pour laquelle il a choisi ce lycée est que cette école est à proximité de son domicile. De plus, il ne tient pas compte du fait qu'il soit le premier garçon à entrer dans ce lycée qui était auparavant une école pour fille.

Dès le premier jour d'école,l'environnement de Takatoshi est bondé de fille. Là où il va, il est entouré de filles (que ce soit dans le train ou en chemin). Une fois arrivé au lycée, trois jeunes filles lui barrent la route et lui assignent soudainement le poste de vice-président du comité des élèves. Bien entendu, il est le seul garçon à être dans le comité.

-~T.R.U.O.N.G~-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
En lisant le résumé j'avais plus ou moins l'impression de lire celui de Seitokai No Ichizon, mais il n'en est rien. Seitokai yakuindomo est bien plus drôle, les gags "en dessous de la ceinture" sont amusants sans être vulgaires (pas comme dans Kiss x Sis ou Green Green par exemple). Il est vrai qu'un lycée de fille qui devient mixte est un réservoir quasi inépuisable de gags et de sketchs en tous genres.

En ce qui concerne les personnages, on retrouve les classiques... Ah non ! Il nous manque une tsundere (mais c'est pas grave, il y a assez de personnages déjantés dans cette série pour palier au manque). Nous avons la présidente du conseil des élèves, Amakusa Shino, qui normalement devrait être sérieuse, rigoureuse et stricte. Eh bien non, elle est toujours dans des délires érotiques et imagine toujours le pauvre Tsuda dans des scènes peu orthodoxes. La secrétaire Shikijyou Aria est extrêmement riche, un peu bête et partage les mêmes passions que notre très chère présidente. La comptable du conseil des élèves, Hagimura Suzu, est petite, très petite... la pauvre est tellement petite que, pendant les discussions entre les personnes du conseil des élèves, on ne la voit pas, les producteurs mettent une flèche pour dire où elle se trouve. En contrepartie de ce handicap, dame nature a accordé à la jeune fille un QI de 180 : elle sait résoudre de tête des calculs à dix chiffres. Au milieu de toutes ces filles se trouve Takatoshi Tsuda, le vice-président. Un peu le garde-fou du conseil, c'est le brave type par excellence. Un peu trop d'ailleurs puisqu'il est obligé de courir à droite et à gauche. Pour "encadrer" ce joyeux groupe, il y a bien sûr une personne du corps enseignant Naruko Yokoshima, qui se trouve être en fait bien pire que ses élèves. Véritable nymphomane, elle complète le trio comique avec la présidente et la secrétaire.

Niveau sonore c'est assez agréable, les musique de fonds sont discrètes et correspondent bien avec l'ambiance, l'opening lui colle parfaitement avec le reste. J'ai d'ailleurs une préférence pour l'ending, interprété par le groupe Angela. Le rythme soutenu est très entrainant.

Le chara designs reste plaisant à voir, il reste conventionnel et l'anime ne se démarque pas des autres productions nippones.
Ça reste joli et plutôt bien animé.

En résumé, Seitokai Yakuindomo est un anime sans prétention mais terriblement drôle, il est pour moi avec l'anime Working la comédie de cette année 2010.

-Rasputin-du-54-


------------- Critique 2 -------------
Le point central de Seitokai Yakuindomo est l'humour. En effet, l'oeuvre en elle-même n'est qu'une succession de courtes scènes comiques, sans rapport entre elles ou presque. Pour ceux qui recherchent une histoire quelque peu élaborée, n'y pensez même pas : on pourrait même regarder les épisodes dans le désordre. On voit quand même l'ombre d'une romance se dessiner entre certains personnages, mais elle n'est pas du tout développée. Rappelons que notre héros, Tsuda - seul personnage masculin - est entouré de personnages féminins qu'on pourrait aisément qualifier d'obsédées sexuelles pour les trois-quarts d'entre elles. Rassurez-vous, il n'y aura ni harem, ni niaiserie infinie sur le pourquoi du comment je vais bien pouvoir me déclarer à lui/elle.

Rien de tout cela dans ces 13 épisodes, qui ne couvrent que les 2 premiers volumes du manga. Les scènes s'enchaînent à une vitesse assez impressionnante sans temps mort. Ce qui fait qu'au final, l'anime se laisse regarder, sans pour autant nous accrocher. Pas de passages qui trainent en longueur, au contraire.

Cependant, l'humour de Seitokai Yakuindomo est un peu comme l'humour pipi-caca d'un enfant : il rit parce qu'il voit que ça "choque" son entourage qui réagit en le grondant ou en riant d'un air gêné, alors que ce n'est pas drôle du tout. Si on peut parfois sourire dans les premiers épisodes, on s'aperçoit vite que l'humour tend irrémédiablement vers un seul endroit : les parties sexuelles, et ce quel que soit le contexte initial. Les "blagues" sont donc toutes très prévisibles et deviennent franchement lourdes, d'autant plus que "l'humour" ne provient que des dialogues (monologues ?) des personnages : il n'est que trop rarement généré par la situation. Si on peut s'étonner de la vulgarité innocente des protagonistes féminins au début, on finit par réagir comme notre héros : blasé et apathique. On peut d'ailleurs difficilement qualifier ce dernier de héros, puisqu'il est totalement effacé du début à la fin. Les autres personnages sont un peu moins plats, mais on aurait aimé un minimum de développement.

Bref, j'ai regardé les 13 épisodes en essayant de me persuader que l'histoire allait évoluer. Grosse erreur, le 13ème épisode pourrait être le premier et ne conclut rien du tout, s'il y avait quelque chose à conclure. Seitokai Yakuindomo semble avoir été créé pour occuper une plage horaire dans la programmation de la chaine de TV en attendant quelque chose de mieux. Dommage que le spectateur ait aussi à subir ça.

-Shibo-
Note de la rédaction
Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum !
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Fansubbé par :

[FLA] Front de Libération des Animes ( 13 épisodes sortis )

Plus de détails ...

Voir aussi
Gekijouban Seitokai Yakuindomo
Seitokai Yakuindomo *
Seitokai Yakuindomo OAV
Seitokai yakuindomo* OAV
Références
http://www.starchild.co.jp/special/seitokai/
Japon
Site officiel de la série.

Recherche Google : seitokai yakuindomo seitokai yakuindomo ujiie tozen gohands
Recherche Yahoo : seitokai yakuindomo seitokai yakuindomo ujiie tozen gohands

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Seitokai Yakuindomo © 2010 UJIIE Tozen / GoHands

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.