spacer Jeudi 16 juillet 2020 @ 14:48 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< NieA_7 - domestic po...  :: Animes ::  Night Light >>
Night Head Genesis
Night Head Genesis   TITRE ORIGINAL : Night Head Genesis
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2006
  STUDIO : [FOUR SOME]
  GENRES : [DRAME] [FANTASTIQUE & MYTHE] [HORREUR]
  AUTEUR : [IDA JOJI]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 24 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Synopsis
On dit que 70% du cerveau humain est inutilisé. On pense que les incroyables pouvoirs de l'homme sont cachés à l'intérieur de ces 70%. Ces 70% du cerveau inutilisés sont connus sous le nom de Night Head.
Night Head Genesis nous raconte l'histoire de 2 jeunes frères, Naoto et son petit frère Naoya. Ils sont envoyés par leur famille dans un centre spécialisé après qu'on eut découvert qu'ils possédaient la Night Head.
Le premier jour de leur détention dans le centre, ils essayent de s'enfuir, mais une barrière invisible les en empêche. Ils sont désormais coupés du monde, abandonnés par tous.

Quinze ans plus tard, Naoto et Naoya ont grandit et parviennent finalement à franchir la barrière invisible, suite au décès du directeur du centre. Désormais, ils partent en quête de leur liberté volée...

-Sbk- & -Thilde-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Night Head Genesis est un animé rempli de mystères mettant en place une atmosphère plutôt sombre. L’histoire se déroule lentement dans des décors soignés et détaillés. Au début, les personnages sont assez peu développés mais on en apprend un peu plus dans les flashback.

Personnellement j’ai bien accroché car ça nous montre bien qui sont les monstres et qui ne le sont pas. Par contre, je plains beaucoup le pouvoir de Naoya, le fait de lire des pensées si sombres le fait tellement souffrir. Heureusement que Naota est là, sinon c’est sûr qu’il ne s’en sortirait pas seul ! Néanmoins, je le déconseille aux âmes sensibles car il y a des scènes assez violentes quand même.

-winry-


------------- Critique 2 -------------
Night Head Genesis est un animé très sérieux, avec des personnages très matures et une histoire originale. On tombe vite sous le charme grâce à cette atmosphère peu rassurante, sombre, ces personnages tourmentés que sont Naoto et Naoya qui bénéficient d'une apparence classique certes, mais très soignés.

Dès les premiers épisodes, l'on fait face à un monde indifférent, brutal et violent (on y voit jusqu'à des scènes de meurtres) dans lequel, les deux frères doivent y survivre. Tout cela est servi sur un fond de mystère, d'intrigues en tout genres qui nous scotche au fond du fauteuil.

La bande son, bien que peu diversifié, permet un très bon rendu de cette sensation de maturité de l'animé. De plus, les flashbacks concernant le passé des deux frères sont très utiles et nous permet d'en apprendre plus sur eux même si parfois, il y a des répétitions.

Mais malheureusement, le plus gros problème de cette série est qu'au bout de quelques épisodes, il y a de moins en moins de rebondissement, le scénario s'enlisant dans une histoire difficile à conclure. Cela est fort dommage vu le potentiel qu'avait cette série au début. Du coup, certains devront se forcer pour regarder la série jusqu'au dernier épisode.

Il y a aussi cette fâcheuse habitude de nous remettre un bout de l'épisode précédent au début de chaque épisode, ce qui est inutile, voir gonflant puisque chaque épisode s'en trouve raccourcis. Notons aussi que cela est valable avec certains flashbacks.

Enfin, le plus énervant selon moi, est le fait qu'au moins une fois par épisode, Naoya s'écroule en criant de peur à cause de ses visions, n'arrêtant pas de dire "Nii San" (à croire qu'ils veulent nous faire acheter une voiture) et Naoto ne pouvant s'empêcher de crier "Naoya". D'ailleurs, dans la série, si ces 2 mots (Naoya et Nii-san) n'ont pas été dit au moins 200 fois chacun, c'est qu'ils n'ont jamais été prononcés.

Un animé à voir, très adulte, intéressant et original, mais dont l'histoire s'étiole au fil des épisodes, donnant un rendu assez pauvre en fin de série par rapport au début.

-Proteus-


------------- Critique 3 -------------
Une histoire sur deux frères possédant des pouvoirs psychiques… Question originalité c’est plutôt moyen mais bon passons.

Les graphismes sans pour autant être exceptionnels sont d’assez bonne facture, et la bande-son colle assez bien au côté surnaturel de l’anime.

Là où le bas blesse, c’est au niveau du scénario. On a vraiment la désagréable impression que l’auteur ne sait pas quoi faire de son idée de départ et de ce fait, l’histoire se cherche sans jamais se trouver. Les personnages secondaires défilent sans qu’aucun d’entre eux n’arrivent à s’inscrire dans la durée. Ils restent quelques épisodes et puis disparaissent totalement. Le pire c’est que certains lancent des intrigues qui ne se résolvent jamais. La conséquence à cela c’est que l’on a énormément de mal à accrocher aux aventures de ces deux frères.
Seul le dernier arc nous laisse entrevoir de l’espoir mais il est suivi par deux épisodes qui concluent la série de manière abrupte. Un grand nombre de questions reste sans réponse et on attend toujours de revoir certains protagonistes laissés derrière.

Une note particulière également pour les dialogues : j’ai arrêté de compter le nombre de fois où Naoya prononce "Nii-san" dans un même épisode mais cela a le don de taper sur le système.

En bref, un anime très décevant !

-Saty-


------------- Critique 4 -------------
Imaginez un court instant que vous soyez dotés dès votre plus jeune âge d'un pouvoir que vous ne contrôlez que difficilement. Souvent, ses conséquences sont la souffrance de vos proches, de vos camarades de jeux ou même d'inconnus croisés par hasard dans la rue ou dans un magasin. À vos côtés, un être qui vous ressemble : un frère ou une soeur qui vous comprend mieux que quiconque puisqu'il/elle a également un pouvoir dont il/elle est la victime. Aux yeux de tous, vous êtes deux monstres, deux abominations. Vos parents vont jusqu'à vous envoyer dans un institut, sans aucune explication. Lâchement abandonnés, voilà votre sort. Quelques années plus tard pourtant, vous retrouvez la liberté, vous et votre frère/soeur...
Non ce n'est pas un nouveau synopsis de Night Head Genesis. Simplement, il est nécessaire de prendre la peine de se fondre dans l'atmosphère de cet animé particulier et surtout de vivre intensément les émotions et le vécu de Naoya et Naoto. Ce n'est pas une série d'épisodes où vous pourrez rire et vous délecter d'un scénario léger, bien au contraire. Ils vont vous entraîner dans une quête bien plus profonde, une quête de vérité mais surtout de douleur. Alors oui, vous entendrez souvent le pauvre Naoya hurler de terreur face aux visions qui le harcèlent sans remord ainsi que son grand frère, Naoto, qui jure de le protéger malgré son invraisemblable impuissance. Ceux qui ne cherchent qu'un animé futile et comique ne comprendront pas, s'énerveront et lâcheront l'affaire avant d'arriver au 24ème épisode. Dommage.
Cet animé dispose d'une profondeur qui exige un certain investissement personnel lorsqu'on le regarde. Il faut se donner la peine de comprendre ce qu'éprouvent nos deux jeunes héros "martyrs". Sans quoi, on ne peut définitivement pas apprécier la beauté qu'il propose. Les graphismes sont tout simplement très beaux, la musique d'ambiance bien choisie et le scénario, bien qu'il puisse parfois sembler trainer en longueur ne fait que mettre en relief l'histoire compliquée des deux frères.
Le seul petit bémol à retenir serait éventuellement les nombreux flashbacks répétitifs mais qui ne gâchent cependant en rien au plaisir de visionner Night Head Genesis.
Un très bel animé plein de mystères. Concept assez plaisant et qui change radicalement de ce qu'on est habitué à voir.

-PepPer-


------------- Critique 5 -------------
Un excellent animé... pendant les onze premiers épisodes. Ensuite c’est du grand n’importe quoi.
On voit dans cet animé le schéma classique du grand frère torturé, ultra protecteur envers son petit frère pâlichon faible et pleurnichard. « Nii-san » et « Naoya ! » sont les deux termes que vous entendrez le plus dans cet animé, ce qui a tendance à devenir lassant au bout de quelque épisodes. L’utilisation de flashbacks est également exagérée. Il faut savoir qu’au début, on ne connait quasiment rien de l’histoire de Naoto et de Naoya et donc que leur passé nous est montré à l’aide de flashbacks retraçant leur vie dans le centre. Je veux bien, c’est même une bonne idée en soit. Seulement, on se tape les mêmes scènes à longueur de temps, sans compter les « petits rappels », vous savez, les passages qu’on vous remontre alors qu’ils ont eu lieu dix minute auparavant, nous donnant ainsi l’impression que les scénaristes nous prennent pour des poissons rouges.
Mais le vrai problème n’est pas là. Le problème c’est les personnages secondaires. En effet, les scénaristes n’ont pas jugé nécessaire de résoudre les intrigues que les personnages secondaires apportent, ce qui est vraiment dommage. D’ailleurs, même l’intrigue principale n'est pas complètement résolue et la fin est vraiment décevante. Le pire c’est qu’on essaye de nous faire croire que la trame est parfaitement logique alors que non ! Et histoire de nous achever, les deux derniers épisodes ne servent à rien ! L’histoire principale se termine à l’épisode 22, les deux derniers semblant être là uniquement pour que la série fasse 24 épisodes et reste ainsi dans les normes de l’animation japonaise.
Au final, je vous conseille de regarder les onze premiers épisodes et de vous en arrêter là. Ne vous inquiétez pas, la suite n’a vraiment aucun intérêt.

-Mizume-
Note de la rédaction
Nous vous invitons à discuter de l'animé sur le forum !
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
Recherche Google : night head genesis night head genesis ida joji four some
Recherche Yahoo : night head genesis night head genesis ida joji four some

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Night Head Genesis © 2006 IDA Joji / Four Some

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.