spacer Vendredi 23 août 2019 @ 03:05 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Metal Hazard Mugen  :: Animes ::  Metamorphoses >>
Metal Hurlant (1981)
Metal Hurlant   TITRE ORIGINAL : Heavy Metal
  ANNÉES DE PRODUCTION : 1980 - 1981
  STUDIOS : [COLUMBIA PICTURES] [ATKINSON FILM ARTS]
  GENRES : [FANTASTIQUE & MYTHE] [ESPACE & SCI-FICTION] [ECCHI]
  AUTEUR : [POTTERTON GERALD]
  TYPE & DURÉE : 1 FILM 86 mins
Staff
Liste des épisodes
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
CanadaÉtats-Unis
Synopsis
Le Loc-Nar est une boule verte très mystérieuse suscitant toutes les convoitises, cependant, c'est un objet très dangereux. Un jour, le Loc-Nar se retrouve face à une personne qui serait capable de le défier, il lui vient alors l'idée de lui compter ses chroniques afin de lui prouver sa dangerosité.

-RorolePro-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
L'origine de Métal Hurlant remonte à un magazine français des années 70 qui parlaient de rock, de cinéma et surtout de bande-dessinée. Les américains ont adapté le magazine chez eux sont le nom d'Heavy Metal et ont ensuite créé un film. Ce film est fidèle à la bande-dessinée, il regroupe huit histoires créées par différents réalisateurs comme c'était le cas dans la bande-dessinée qui regroupait plusieurs auteurs. Le concept du film est donc une très bonne idée, huit histoires avec une seule chose qui fait le lien entre ses histoires, le Loc-Nar. Le Loc-Nar est l'objet de convoitise dans les huit histoires : Soft Landing, Grimaldi, Harry Canyon, Den, Captain Sternn, B-17, So Beautiful & So Dangerous et Taarna. Dans Soft Landing, nous avons le droit à une petite prouesse technique pour l'époque, une voiture filmé est intégré au dessin-animé. Ensuite, vient l'histoire de Grimaldi, c'est cette histoire qui va faire le lien avec les autres, le Loc-Nar est face à une personne qui semble être la seule à pouvoir le défier, il va falloir se mettre à lui raconter ses chroniques afin de lui faire comprendre qu'il est maléfique et dangereux. Comment pourrait-on voir Harry Canyon sans penser au Cinquième Élément ?! On retrouve un New York post-apocalyptique avec des voitures volantes et surtout, le personnage principale (Harry Canyon) qui est au chauffeur de taxi. Pour la petite histoire, Luc Besson déclare ne jamais s'être inspiré de Métal Hurlant pour son film, il ne l'aurait même jamais vu, cependant, les nombres importants de points communs sont vraiment troublants. Harry Canyon et l'histoire qui suit, Den, sont dans le même esprit, esprit que je n'aime pas trop d'ailleurs, on retrouve un univers très macho, l'homme très fort et la pauvre femme en danger qui demande qu'à être sauvé et qui offre son corps à son sauveur. Dans Métal Hurlant, attendez-vous donc à voir pas mal de paires de seins et de fesses ! L'histoire qui suit, Captain Sternn est beaucoup plus amusante, on y trouve un personnage plutôt mystérieux soumis à un dédoublement de personnalité. B-17 est très américain, une chose étrange se produit à l'intérieur d'un vaisseau spécial, certaines scènes peuvent nous faire penser à Alien, une sorte de huit-clos assez stressant. En ce qui concerne So Beautiful & So Dangerous, c'est une histoire assez loufoque où les relations sexuelles entre femmes et robots sont normales. Quand à Taarna, c'est la chronique star du film, elle a une durée beaucoup plus longue que les autres chroniques, 30 minutes et c'est celui qui a inspiré 20 ans plus tard, Heavy Metal 2000 qui suit de très près le scénario. Une femme ultra-sexy habillée en tenue de guerrière veut à tout pris se venger. Pour conclure, Métal Hurlant est un film qui est en avance par rapport à son époque et qui est voué à un public adulte et on peut être ravi qu'il soit resté fidèle à l'esprit de la bande-dessinée. À noter également, que Métal Hurlant possède une bande originale hallucinante regroupent toute la scène rock des années 70 et également les petits français de Trust. Le gros problème de Métal Hurlant reste quand même le fait qu'il a plutôt mal vieilli, l'animation et le dessin ne sont pas très agréable d'un point de vue visuel, en fait, même à l'époque, le film n'étant vraiment pas esthétique.

-RorolePro-


------------- Critique 2 -------------
Très bonne description ci-dessus. Mais je suis obligé de me mettre en porte-à-faux sur la conclusion. D'une part ce film a été une claque pour bon nombre dès sa sortie en salle, à une époque où seul Disney le faisait. D'autre part il est difficile de reprocher un style graphique à un document historique... Qui reproche à Méliès de ne pas avoir fait Terminator ? Peut-on ne serait-ce que penser qu'il a mal vieilli ? Je ne crois pas. C'est un classique. Aujourd'hui on fait mieux techniquement, et les histoires sont celles de la génération précédente... La mienne en fait. Mais tous les animés n'ont pas autant d'âme et ne symbolisent pas à eux seuls tant de choses. À voir impérativement donc. Certains cinémas le passent parfois, dont Le Grand Pavois à Paris si je ne me trompe pas.

-metallord-


------------- Critique 3 -------------
Ce film n'a certainement pas connu le succès qu'il aurait dû avoir. C'est normal, à part B17, et Captain Stern qui font l'objet de véritables nouvelles d'une dizaine de minute, le reste aurait dû être décliné en films à part entières.

Réduire un monument comme Den de Richard Corben à 15 minutes ainsi que les délires de Moebius - Druillet... La bande à Métal. Forcément on court à la cata'. La réussite n'a pas franchi les bornes de son public de l'époque, mais il a fait suffisamment de bruit pour ouvrir les yeux du grand public à un autre type d'animation.

Le graphisme c'est de l'expérience... Si on a que Tom et Nana comme référence, forcément on est pris de court avec des titans de la trempe de Métal Hurlant. Il faut donc laisser du temps à ceux que la curiosité titille pour qu'ils puissent un jour se rendre compte et apprécier comme nous l'avons fait la décadence rock & rollesque de cette divine époque.

Je n'ai aucun doute sur les expérimentations de notre jeunesse, un peu inondée il faut le dire par les productions de tous ces nouveaux talentueux artistes qui voient le jour. Le volume 2 de Métal Hurlant est également une très bonne histoire avec le parti d'un épisode unique qui rend la lecture plus en adéquation avec le cinéma.

-Madtoto-
Note de la rédaction
Diffusé une première fois au cinéma en 1981 par Warner Columbia (joint-venture établie entre 1971 et 1987) puis repris en 1996 par Steward.

Nous vous invitons à venir discuter de cet anime sur le forum.
Licencié par :

Gaumont Columbia Tristar Films [G.C.T.H.V.]
Éditeur DVD
Éditeur VHS
Warner Bros. Animation
Distributeur Ciné
Steward
Distributeur Ciné
Sony Pictures Home Entertainment
Éditeur Blu-ray
Éditeur DVD

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Heavy Metal 2000
Références
Recherche Google : metal hurlant heavy metal potterton gerald columbia pictures atkinson film arts
Recherche Yahoo : metal hurlant heavy metal potterton gerald columbia pictures atkinson film arts

Staff
Liste des épisodes
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
CanadaÉtats-Unis
Metal Hurlant © 1980 POTTERTON Gerald / Columbia Pictures, Atkinson Film Arts

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.