spacer Vendredi 14 mai 2021 @ 15:01 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Magic Kaito 1412  :: Animes ::  Magic Knight Rayeart... >>
Magic Knight Rayearth (2005)
Magic Knight Rayearth   TITRE ORIGINAL : Magic Knight Rayearth
  ANNÉES DE PRODUCTION : 1994 - 1995
  STUDIOS : [TMS ENTERTAINMENT CO.,LTD.] [STUDIO EGG] [AIC]
  GENRES : [ACTION] [AVENTURE] [MAGICAL GIRL]
  AUTEUR : [CLAMP]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 49 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
Taikasoturit
Wojowniczki z Krainy Marzeń
Las Guerreras Mágicas
Una porta socchiusa ai confini del sole
Rayearth
魔法騎士[マジックナイト]レイアース
Guerreiras Magicas de Rayearth
Mahou No Kishi Rayearth
Synopsis
Hikaru, Fuu et Umi, trois lycéénnes en voyage scolaire à la Tour de Tokyo, sont subitement invoquées sur le monde de Céphiro où "le cœur devient puissance" et dont l'équilibre est assuré par les prières constantes du Pilier de Céphiro, la jeune princesse Emeraude. Là, elles rencontrent le Maître Mage Clef qui leur dit qu'elles ont été appelées sur ce monde pour devenir les Magic Knights, des guerriers légendaires chargés de secourir le Pilier de Céphiro lorsque celui-ci est en danger, car alors le monde de Céphiro se désagrège. Pour cela, elles doivent rejoindre son leader, retenue prisonnière. Dès le début les obstacles s'accumulent : lapins bizarres, magie capricieuse, armes ridicules et méchants tous azimuts.

- Leewelo -
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Cet animé est une très bonne histoire de Clamp très bien portéee à l'écran, en harmonie avec des musiques sympas. On notera au passage quelques méchas, assez peu d'habitants de Céphiro au final mais que demande le peuple ? Les héroïnes sont sexy à souhait !
Cependant, creusez vous un peu la tête et vous trouverez une réflexion plus approfondie sur les relations humaines et sur le sujet suivant : l'univers, la vie et tout le reste ?

- Leewelo -


------------- Critique 2 -------------
Saison 1 :


Avec son intrigue simple, un bestiaire fantastique qui ne va pas sans rappeler Pokémon, une utilisation intensive du style Chibi et des combats à l'hémoglobine extrêmement discrète, Magic Knight Rayearth est de toute évidence une production ciblant une audience jeune, que ce soit par l'âge ou par l'ouverture d'esprit. Mais il ne faut pas pour autant y voir une simple histoire pour enfants car l'ensemble aborde des thèmes culturels et émotionnels qui poussent à une certaine réflexion.

Si la première partie de l'histoire est un peu répétitive d'un épisode à l'autre, la narration introduit par la suite des personnages et des idées qui ne manquent ni de maturité ni de personnalité, en plus de présenter des thèmes, certes éculés, du genre heroic fantasy, mais de façon originale et poétique. Le monde de Céphiro lui-même, ainsi que son Pilier qui en assure la pérennité, en est le parfait exemple : on rejoint là le concept typiquement celtique du lien qui unit le Roi à sa terre, l'un ne pouvant subsister sans l'autre, que John Boorman avait brillamment décrit dans son film Excalibur. Et ceci tend à démontrer que les cultures asiatiques ne sont en fin de compte pas si différentes des nôtres, la distinction principale étant que dans la tradition celtique le Roi défend l'équilibre du monde à la force de l'épée alors que dans le cas de Magic Knight Rayearth celui-ci dépend des prières de la princesse Emeraude.

Avec de l'humour et de l'émotion, de la magie et de l'action, cette série tout à fait intéressante et brillamment illustrée par des designs à la pertinence rare se distingue aisément des autres productions du genre magical girl avec lequel elle a été associée pour ce que je crois être de mauvaises raisons : en effet, Magic Knight Rayearth a pour particularité et pour force de combiner avec une grande habileté le shôjo et le shônen en un voyage sans pareil dans la fantasy classique, un cocktail à l'efficacité rare qui a de quoi ravir tous les publics. En fait, le seul reproche qu'on peut lui faire est celui d'une animation parfois un peu simpliste, et je crois savoir que ce détail-là ne vous rebutera pas vraiment.

Saison 2 :


Si l'intrigue de cette suite démarre en douceur, avec ce qu'il faut de flashbacks pour remettre en mémoire les événements de la première saison, les choses prennent progressivement une tournure plus fouillée. Ainsi se mêlent des personnages déjà connus avec de nouveaux-venus qui, s'ils ne manquent pas de développer les relations entre personnages de manière plutôt convenue, n'en sont pas moins porteurs de symboles propres à la pertinence certaine dans une histoire qui déborde rapidement des frontières de l'heroic fantasy, traditionnel ou non.

Autozam en particulier, monde où la technologie est un credo inaltérable à la limite du sacré, exprime bien cette contradiction du Japon moderne étouffé par une industrialisation sans cesse croissante qui laisse toujours plus de coté les choses humaines, celles du cœur ; hors, Céphiro est bien un monde où "le cœur devient puissance" de sorte que la conquête de celui-ci par Autozam relève du simple processus de survie lorsque la science montre ses limites, toujours plus tragiques que ce que nos civilisations scientistes veulent bien nous faire croire. Pour Chizeta, c'est le besoin d'espace vital qui pousse ses princesses jumelles à envahir Céphiro. Quant à Fahren, c'est le désir, plus discutable, qu'a sa jeune reine de demeurer belle et en bonne santé. Malgré une certaine simplicité des motivations, il n'y a là aucun manichéisme simpliste comme on en trouve trop souvent dans ces récits de fantasy qui privilégient le spectaculaire et le grandiose au détriment de la trame.

Même le mystérieux et inquiétant personnage de Debonnair reflète une pertinence rare car s'il s'agit d'une entité purement maléfique elle est surtout le produit du désespoir des habitants de Céphiro devant l'écroulement progressif de leur monde : si incarnation du mal il y a, c'est parce que le cœur accablé des survivants l'a créée à partir de la magie même de cette terre unique. On aura rarement vu une telle logique, ici imparable, dans une histoire pourtant d'inspiration merveilleuse et fantastique, et donc par définition illogique et irrationnelle : les auteurs nous entrainent ici brillamment aux confins de leur propre univers tout en continuant de nous surprendre, de nous émerveiller. Quant au minion principal de Debonnair, la non moins mystérieuse Nova, ses origines obscures reflètent le même sortilège en assurant un développement exemplaire de la première partie de l'histoire...

- Guilhem -
Note de la rédaction
L'animé compte un total de 49 épisodes diffusés au Japon presque continuellement mais en deux parties, ou saisons, séparées par un délai de seulement 4 semaines. La première, diffusée du 17 octobre 1994 au 13 mars 1995, reprend la trame des tomes 1 à 3 du manga original, alors que la seconde, diffusée du 10 avril 1995 au 27 novembre 1995, narre les événements des mangas 4 à 6.

Magic Knight Rayearth eut beaucoup de mal à se faire une place au Japon car beaucoup de gens le virent comme une pâle copie de Sailor Moon. Pourtant, le seul élément commun à ces deux histoires est un groupe de collégiennes qui héritent de pouvoirs magiques.

Les noms de certains personnages et lieux sont basés sur ceux d'automobiles.
Le nom de Hikaru Shidou peut se traduire par Lumière du Sanctuaire du Lion et est une allusion à son signe astrologique, le Lion.
Le nom de Fuu Hououji peut être traduit par Vent du Temple du Phénix.
Le nom de Umi Ryuzaki signifie Fleur Dragon de la Mer.
Le personnage de Mokona apparaît également dans Tsubasa Chronicle, un autre animé tiré de l’œuvre de CLAMP.
Licencié par :

IDP Home Video
Distributeur DVD
Taïfu Video
Éditeur DVD
Manga Distribution
Distributeur DVD

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Magic Knight Rayearth OAV
Références
http://rayearth.astraldream.net/
Grande-Bretagne
In My Heart: Magic Knight Rayearth : site non-officiel sur Magic Knight Rayearth proposant de nombreuses entrées sur divers sujets tels que l'histoire de la série et ses personnages, le manga original mais aussi une galerie d'images, la discographie et les parôles des chansons

Recherche Google : magic knight rayearth magic knight rayearth clamp tms entertainment co.,ltd. studio egg aic
Recherche Yahoo : magic knight rayearth magic knight rayearth clamp tms entertainment co.,ltd. studio egg aic

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Magic Knight Rayearth © 1994 CLAMP / TMS Entertainment Co.,Ltd., Studio Egg, AIC

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.