spacer Jeudi 2 juillet 2020 @ 07:52 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Kyouryuu Wakusei  :: Animes ::  Kyoushoku Soukou Guy... >>
Kyoushirou to Towa no Sora
Kyoushirou to Towa no Sora   TITRE ORIGINAL : Kyoushirou to Towa no Sora
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2007
  STUDIO : [TNK]
  GENRES : [FANTASTIQUE & MYTHE] [AMOUR & AMITIé]
  AUTEUR : [KAISHAKU]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 12 EPS 24 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titre alternatif
京四郎と永遠の空
Synopsis
Shiratori Kuu est une étudiante comme les autres, mais malgré qu’elle apprécie cette vie d’étudiante, il n’en reste pas moins qu’elle s’ennuie de cette routine. Chaque nuit elle fait toujours ce même rêve où elle rencontre son prince charmant. Un jour durant les préparations pour le festival de l’école, Kuu rencontre le prince de ses rêves, son nom, Ayanokoji Koshiro, qui s’avance vers elle et lui dit “Viens avec moi”.
Critiques
Voilà un animé facile à appréhender : on aime ou on déteste. Et pour se faire détester... il y a beaucoup d'ingrédients.
Commençons par le positif (ce sera rapide...) : le design. Les décors et le mécha design sont sans doute irréprochables, c'est beau, coloré, tiré d'un conte fantastique. L'animation est fluide, les effets sont de toute beauté.

Passons donc aux points négatifs. Jamais, ou rarement, quelque chose m'avait autant énervé que cet animé. L'histoire, le chara design, le doublage... Tout a été fait pour que l'on casse notre écran si jamais on n'aime pas le genre.
Côté chara design : c'est du beau gosse d'opérette, avec des corps très allongés, des doigts qui n'en finissent plus et des regards tellement profonds que ça en devient surfait. C'est toutefois compréhensible, il s'agit avant tout d'une histoire de princesse qui rencontre un prince et blabla... Mais il s'agit vraiment du prince de blanche-neige, impassible et fier, qui arrive au ralenti sur son cheval blanc (non ce n'est pas une plaisanterie... Il arrive vraiment sur un cheval blanc). Outre son air dédaigneux et complètement imbus de sa personne, il se permet de jouer du violon les yeux fermés au pied d'un arbre entouré d'une horde de jeunes collégiennes qui le regardent l'œil hagard, la bouche ouverte et les mains jointes sous le menton. On pourrait en rire si seulement il se prenait une casserole à travers la figure à un moment, mais non : c'est ça tout au long des épisodes, et ça s'amplifie jusqu'à en devenir franchement énervant.

Autre prouesse de cet animé : avoir été capable d'inventer l'héroïne la plus nunuche de l'histoire d l'anime depuis sa création. Et je pèse mes mots. Elle ne comprend rien, elle ne fait que rêver de son prince et, cerise sur le gâteau... On a droit toutes les 10 secondes à sa voix intérieure. Et cette voix intérieure n'est pas seulement répétitive, elle est horripilante : chaque phrase commence par "Mon cher prince".
Si jamais on arrive à ne plus penser à tout ça (je préviens, ça sera dur...), il reste le mécha : de ce côté-là aucun problème, c'est très bien fait, fluide, détaillé... Bref les dessins des méchas ont du caractère sans doute pour rattraper les acteurs auxquels on mettrait volontiers une bonne gifle.

En résumé, un animé à regarder si jamais vous êtes adepte de la mièvrerie et de la torture, ou bien si vous avez 10 ans et êtes profondément romantique (lire : nunuche) et que les princes agaçants vous font fantasmer.

-Jay-
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
Recherche Google : kyoushirou to towa no sora kyoushirou to towa no sora kaishaku tnk
Recherche Yahoo : kyoushirou to towa no sora kyoushirou to towa no sora kaishaku tnk

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Kyoushirou to Towa no Sora © 2007 Kaishaku / TNK

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.