spacer Dimanche 17 janvier 2021 @ 16:56 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Jungo  :: Animes ::  Junior le terrible >>
Jûni Taisen - Zodiac Wars (2017)
Jûni Taisen - Zodiac Wars   TITRE ORIGINAL : Juuni Taisen
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2017
  STUDIO : [GRAPHINICA]
  GENRES : [ACTION] [COMBAT & ARTS MART.]
  AUTEURS : [NAKAMURA HIKARU] [NISHIO ISHIN]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 12 EPS 24 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
十二大戦
Jūni Taisen: Zodiac War
Jūni Taisen
12 Taisen, 12 Wars
Synopsis
Douze guerriers, représentant chacun un signe du zodiaque chinois, se battent dans la "Zodiac War". Le dernier survivant verra son vœu se réaliser...

-Mistik26-
Critiques
Sans avoir nécessairement vu le film original Battle Royale (Kinji Fukasaku, 2000), tout le monde sait de quoi il retourne en entendant ce terme : un combat à mort au sein d’un groupe de personnes, volontaires ou non, entraînées ou non, avec ou sans récompense autre que la survie. Et il ne doit en rester qu’un !

Le concept a été largement exploré au cinéma, et naturellement il en est de même dans le monde de l’animation. Au pied levé je pourrais vous citer le très amusant et atypique Konjiki no Gashbell, Ueki no Housoku, ou encore cette infâme abomination qu’est Sekirei.

Et oui, car quel que soit le concept, il y aura toujours des chefs-d’œuvre et des bouses sans nom.

Et devinez dans quelle catégorie on est ?

Disons-le clairement, à sa sortie, Juuni Taisen est passé largement inaperçu, et ça n’est pas pour rien. Cela dit, on ne peut même pas dire que l’animé est très mauvais. D’une certaine manière il peut être plaisant. Cependant il tombe pile dans la vallée du désintérêt qui se situe entre « c’est génial » et « c’est tellement naze que cela devient un nanar à l'image de King's Game » (oui, je fais des liens vers mes autres critiques, on m’a dit qu’il fallait que je fasse du "networking").

Quels sont les bons cotés ? Et bien tout simplement, dans les premiers temps on accroche grâce au suspense. On découvre les personnages, leurs talents, et on nous sert même des petits flashbacks, à la fois bien faits et bien insérés, nous donnant une idée de leurs vies, leurs personnalités et motivations.

Mais avec seulement douze épisodes on n’a pas de temps à perdre : les événements s’enchaînent très vite. Ne vous attendez donc pas à des combats épiques durant des épisodes entiers. Certains sont adeptes de la ruse, d'autres font appel à leurs talents spéciaux plutôt que recourir à la force brute. Ce rythme soutenu est à mon sens une bonne chose, la mort survient vite et souvent sans crier gare. Bref, on a pas le temps de s’ennuyer.

Malheureusement, assez rapidement la cadence ramollit et les problèmes commencent à apparaître. On se rend compte assez tôt que, mis à part un ou deux personnages, aucun n’est véritablement intéressant. La plupart sont, de surcroît, légèrement antipathiques. Si on ne va pas tous les décrire, le cas de la guerrière du singe, que je méprise tout particulièrement, mérite qu'on s'y attarde.

Si vous connaissez le concept de "Mary Sue", c’est exactement ça : Mme Parfaite qui est belle, gentille, intelligente, et aimée de tous, qui réussit tout ce qu’elle entreprend, arrive à mettre tout le monde d’accord dès qu’elle ouvre la bouche, etc. Bref, un archétype grotesque qui devient du n’importe quoi évident dès qu’on porte un regard critique sur ses prétendues solutions.

Mais au-delà de la fille elle-même, la partie de l'anime qui lui est consacrée sera aussi celle qui nous en dévoilera le plus sur le monde dans lequel se déroule l’histoire. Le cadre présenté est un tel n'importe quoi que même Donald Trump vous semblera quelqu'un de modéré.
En gros, il s’agit ni plus ni moins d’une terre en conflit permanent au sein de laquelle les dirigeants -évidemment méchants- s’amusent à la guéguerre, mais avec des vrais gens parce que sinon c’est pas drôle. Donc les gens passent leurs temps à se battre, s’entre-tuer, la société n’est faite que de gangs, de mercenaires, d’orphelins, tout le monde est cruel, cynique et corrompu, etc.

Bref, un univers complètement invraisemblable qui n’est manifestement qu’un imbroglio sans queue ni tête de décors de films de guerre. Et bien entendu dans tout ce bazar, la guerre des douze elle-même n’est qu’une sorte d’émission de télé-réalité / course PMU pour faire des paris et rebattre les cartes parmi les dirigeants du monde. La paix ? Pouah ! Pas de ça chez nous !

Voilà pour les quelques épisodes de contexte : c’est peu intéressant et très idiot, en plus de quoi, pas de bol, le niveau ne remontera pas vraiment. On passera de plus en plus de temps dans des flashbacks racontant la vie inintéressante de personnages pour lesquels on a déjà perdu tout intérêt, ainsi que leur société qui n’a de toute façon aucun sens.

C’est aussi dans cette période que l’on réalisera la présence de quelque chose qui était sous notre nez mais auquel on n’avait pas fait attention : tous ces braves guerriers du zodiaque, et ben ils ont des pouvoirs ! On découvre assez vite les pouvoirs du Lapin et du Coq qu’on accepte comme un élément de chara-design ou comme une touche de paranormal. Or, quand on en arrive au guerrier du dragon… et ben le mec il vole. Tout simplement, il flotte dans le ciel. Voilà.

Alors vous allez me dire que c’est pas plus idiot que la fille qui peut parler, commander, et voir à travers les yeux des oiseaux, auquel cas oui. Oui, objectivement c’est difficile d’y voir une différence fondamentale, mais tout de même ça m'a paru bizarre. Étrangement je trouve que ça rentre moins en conflit avec le fonctionnement de l’univers que le fait de marcher dans le ciel.

Enfin, ça n’est au final pas si important, et je dois reconnaître que j’ai menti plus haut en disant que le niveau ne remonterait pas. Une fois que vous vous serez dépêtrés du marais gluant que constitue la vie du tigre et du duo dragon-serpent, nous atteindrons enfin le dénouement et l’épilogue qui sont franchement intéressants (à partir de la seconde moitié de l’épisode 10). Difficile de dire quoi que ce soit sans spoiler, mais si j’ai piqué votre curiosité, n’oubliez pas que la touche avance rapide est votre amie.

Pour conclure, Juuni Taisen est un animé assez médiocre, pas franchement passionnant. Certains aspects sont bons, les trahisons, roublardises et autres retournements de situations sont très bien pensés mais il y a des longueurs, des couacs dans le scénario et la moitié des personnages est sans intérêt. Hormis le lapin et la fille aux oiseaux, bof. Un mot qui résume bien le tout.

-paf-le-chien-
Note de la rédaction
Série prévue dès le 03 octobre 2017, adaptée du roman de même nom.

Bande annonce


Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum.
Licencié par :

Crunchyroll
Distributeur Web

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
http://12taisen.com/
Japon
Site officiel

Recherche Google : jûni taisen - zodiac wars juuni taisen nakamura hikaru nishio ishin graphinica
Recherche Yahoo : jûni taisen - zodiac wars juuni taisen nakamura hikaru nishio ishin graphinica

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Jûni Taisen - Zodiac Wars © 2017 NAKAMURA Hikaru, NISHIO Ishin / Graphinica

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.