spacer Samedi 31 juillet 2021 @ 21:11 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Horseland - Bienvenu...  :: Animes ::  Horton >>
Hortensia Saga (2021)
Hortensia Saga   TITRE ORIGINAL : Hortensia Saga
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2021
  STUDIO : [LIDEN FILMS]
  GENRES : [ACTION] [AVENTURE] [DRAME] [FANTASTIQUE & MYTHE]
  AUTEUR : [SEGA CORP.]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 12 EPS 24 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titre alternatif
オルタンシア・サーガ
Synopsis
Marielle assiste au meurtre cruel de son père, le souverain de Hortensia, par la main de l'un de ses fidèles vassaux, transformé en loup-garou, le duc Rugis. La princesse est miraculeusement sauvée par les frères chevaliers, Maurice et Fernando. Si ce dernier perd la vie au cours du combat, Maurice parvient à s'enfuir avec la jeune fille et à joindre les terres de son frère décédé. Pour protéger la princesse, ils conviennent tous deux de cacher sa véritable identité et de la faire passer pour un garçon prénommé Marius.

Quatre années après cette tentative de coup d'État, le royaume est tel un colosse aux pieds d'argile, solide en apparence mais intérieurement profondément divisé tandis que la couronne échoit au petit Charlot, jeune frère de Marielle. Or, celui-ci n'est qu'une marionnette entre les mains de l'Église, dirigée par sa Sainteté Alexis, qui assume une régence de fer.
De son côté, Marius (Marielle) est devenu l'écuyer du comte Alfred Albert, fils de Fernando, qui doit assumer sa charge de chevalier ecclésiastique tout en contenant sa rage contre Rugis, l'assassin de son père, qui attend son heure pour frapper à nouveau. Alors que la grogne gagne la populace opprimée et que la suspicion se répand parmi les seigneurs, Albert ne sait plus où pointer sa lame. Sert-il la vraie justice ? Découvrira-t-il un jour la vérité sur Marius ?

-Bubu-
Critiques
Qui apprécie les personnages secondaires ?
BOB LE TEUBÉ !
Qui compte bien plonger ses spectateurs dans la mer ?
BOB LE TEUBÉ !
Qui a pas peur de faire de la nullité ?
BOB LE TEUBÉ !
Si vous avez un souhait qui faut-il appeler ?
Un vrai scénariste !
(il charge son magnum)
Wooohohoho oh oh...

PAN !!!

Ah ça soulage !

Parlons sans détour, les adaptations de jeux vidéos ont généralement des scénarios en carton et celui-ci ne fait pas exception à la règle. A part l'épisode 1, qui lance l'histoire, il faut attendre l'épisode 6 pour qu'on daigne s'intéresser à faire avancer le récit. Pourtant le fond est plutôt intéressant (coup d'état, complot, révolte en sous-main, le tabou ultime de la résurrection des morts) mais l'exécution n'est pas terrible. A part l'épisode 1, ces différents chapitres n'ont que pour objectif de présenter un ou plusieurs personnages randoms dans des aventures déconnectées de l'intrigue principale. Chaque épisode (hormis l'épisode 2 que vous pouvez sauter sans problème) possède quelques scènes importantes (de l'ordre de trois à cinq minutes) malheureusement noyées dans une intrigue secondaire qui a pour objet le personnage random sans que ni Marius / Marielle ni Alfred ne soit véritablement mis en valeur.

Dans la seconde moitié de la série, une fois le voile levé sur l'identité de la princesse, ce n'est plus le cas et l'intrigue se concentre enfin sur son duo de héros mais n'empêche pas pour autant de multiplier les sous-fifres sans intérêt et déjà-vus, la palme revenant à Flegel. Adversaire de la "bataille décisive" de l'épisode 10, il est l'archétype du noble envieux, méprisant, jaloux et arriviste, liquidé hors-champ au bout du temps imparti.
S'ils ne sont pas tués, les autres méchants retournent leur veste (PARCE QUE logique de chevalier oblige et sens de l'honneur tout ça) et sont aussitôt oubliés, servant juste de prétexte pour booster l'armée rebelle.

Les seules protagonistes qui méritent un tant soit peu d'intérêt sont Alfred & Marius / Marielle !
Le personnage d'Alfred, surtout à partir de l'épisode 4, commence à se poser des questions sur sa cause à défendre et sa quête de justice. Il passe cependant le plus clair de son temps à sauver la Miss et, après la révélation de sa véritable identité, développera des sentiments amoureux qui réfrénera. Il devient vraiment l'incarnation même du chevalier courtois. On aurait pu espérer que les scénaristes dressent un portrait plus ambivalent car après tout la princesse est la responsable indirecte du meurtre de son propre père. Il n'en sera rien. Cela dit, il n'aura pas le droit à une fin noble mais bien plus cruelle (l'ultime épisode étant sans conteste un sacré pied-de-nez au récit classique chevaleresque).

Quant à Marielle, ne vous attendez pas à une sorte de remake de Lady Oscar. Elle est certes combattive mais passe le plus clair de son temps à brasser de l'air avec son épée et est complètement passive. Elle est vraiment à fond dans son rôle de fidèle écuyer qui fait office de bras droit à son seigneur (alors que c'est UNE COUVERTURE). Elle n'a pas la mentalité d'une guerrière revancharde. Elle est trop effacée durant la première moitié de la série et il faut attendre l'épisode 6 pour que le scénario s'intéresse enfin à elle et non au sous-fifre du moment ou aux états d'âme d'Alfred.
A son arrivée sur le gibet de l'épisode 8, Marielle embrasse enfin sa destinée et prend conscience de son rôle de reine prête à rendre la dignité à son peuple !
L'histoire est tout de même un peu complexe car on nous présente un antagoniste (Rugis) qui ne semble pas en être véritablement un (il est malheureusement peu exploité) tandis que les soupçons se tournent vers un "allié" (le pape Alexis) qu'on présente peu à peu comme le véritable pourri manipulateur !

En somme :
un potentiel gâché par trop de personnages secondaires, une intrigue qui avance au compte-goutte et ne décolle vraiment qu'à partir de l'épisode 7 et une héroïne, qui aurait pu se hisser parmi les meilleures de l'Heroïc Fantasy, ici douloureusement superficielle. Seule la fin, bien plus cruelle que prévue, sauve l'anime du naufrage !

Note : 4/10

-Bubu-
Note de la rédaction
Diffusé dès le 6 janvier en France et au Japon, l'anime est adapté du jeu de même nom pour smartphone, développé par Sega en 2015.


Bande annonce


Nous vous invitons à venir discuter de l'animé sur le forum !
Licencié par :

WAKANIM
Distributeur Web

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
https://animehorsaga.jp/
Japon
site officiel

Recherche Google : hortensia saga hortensia saga sega corp. liden films
Recherche Yahoo : hortensia saga hortensia saga sega corp. liden films

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Hortensia Saga © 2021 SEGA Corp. / LIDEN FILMS

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.