spacer Vendredi 3 décembre 2021 @ 05:54 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< L'histoire du renard...  :: Animes ::  L'Hiver de Léon >>
L'Histoire sans fin (1996)
L'Histoire sans fin   TITRE ORIGINAL : The Neverending Story
  ANNÉES DE PRODUCTION : 1995 - 1996
  STUDIOS : [NELVANA LTD] [ELLIPSE] [CINEVOX]
  GENRES : [AVENTURE] [FAMILIAL & JEUNESSE] [FANTASTIQUE & MYTHE]
  AUTEUR : [ENDE MICHAEL]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 26 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
FranceAllemagneCanada
Titre alternatif
Die Unendliche Geschichte
Synopsis
Bastien Balthazar Bux ou simplement Bastien est un jeune garçon de 10 ans qui vit seul avec son père veuf. Garçon introverti, timide mais futé, il fuit la réalité, et ses problèmes qui vont avec, pour se réfugier dans la librairie de M. Koreander. Depuis qu’il a découvert L’Histoire sans Fin, il passe son temps plongé dans ce livre merveilleux. Chaque lecture l’entraîne en effet littéralement au cœur de Fantasia, le pays des rêves, un monde fantastique où il est lui-même le héros et dirigé par la Petite Impératrice du haut de sa tour d'ivoire. Chaque page tournée le propulse dans une nouvelle aventure. Avec l'aide de ses extraordinaires amis Falkor, son "dragon porte-bonheur" (un chien géant volant) Buchtroll le Trollarbre, la famille Mâche-Pierre (des golems mangeurs de cailloux) et Atreyu un jeune guerrier, Bastien surmonte ses doutes et use de courage pour contrecarrer les plans de l'infâme sorcière Xayide ou parfois d'autres créatures cauchemardesques comme Gmork, un loup géant qui appartient au monde du Néant...

-Bubu-
Critiques
Inspiré du roman pour enfants de même nom, L'Histoire sans fin est une ode au rêve, à l'aventure, à la découverte de soi et à l'amitié. Tout comme le héros du livre, le Bastien de la série animée est un enfant solitaire qui n'a pas d'amis humains et auquel bon nombre peut s'y identifier. Le livre que lit Bastien peut être assimilé au livre que le lecteur a dans les mains : même description, et métaphoriquement même « pouvoir » : celui de transporter les lecteurs pour un moment dans un monde imaginaire dont ils reviendront changés. Chaque aventure est une sorte de leçon morale ou un coup de pouce qui va l'aider à résoudre ses tracas et à s'épanouir pleinement.
Seules différences avec le héros du roman, celui du dessin animé n'est pas rond et plutôt svelte (sans doute pour donner une image grand public mais c'est quelque peu regrettable au vu du message original). De plus, il n'est pas aussi complexé et maltraité que son modèle. Dans le roman, c'est la "tête de turc" de la classe et il est souvent rudoyé par son père, souvent absent, qui l'oblige à "garder les pieds sur terre".
Dans la série, le monde réel se résume à lui et à son père. A l'inverse du roman, ils forment un ménage aimant et bienveillant. Aucun autre humain n'apparaît.
Par ailleurs, Bastien, bien que timide, est beaucoup plus débrouillard et moins timoré. Il use de ruses et fait preuve d'un certain humour noir voire de culot pour piéger ses ennemis et, ce, pour notre grand plaisir.

Œuvre pour enfants oblige, les méchants sont juste très méchants et assez classes comme la vilaine Xayide tandis que les sous-fifres brillent surtout par leur incommensurable bêtise.
Cela dit tous les personnages fantasques présentent un aspect de la psyché de Bastien ou un trait humain à quoi il aspire : Falkor et son éternel optimisme a contrario de sa personnalité plutôt pessimiste, la peur (Buchtroll), la curiosité avec le lutin scientifique Engywook, une famille idéale (papa / maman / enfant) les Mâche-Pierres, la sagesse (Morla la vieille tortue ou l'Oracle du Sud qui parle par énigmes), le courage (Atreyu), le regard des autres avec le leprechaun Gluckuk accessoirement champion de courses d'escargots !
D’aucuns ne ressemblent à un autre et contribuent à la richesse de cet univers.

Chaque épisode est construit sur le schéma suivant : une situation du quotidien perturbe Bastien, il part dans le livre et doit délivrer le royaume d'une terrible menace (créatures, sorts, etc.). Certes, le gentil gagne tout le temps à la fin mais chaque chapitre nous offre un nouveau royaume ou monde à explorer, son lot d'êtres fantastiques et merveilleux. Tout n'est cependant pas rose et l'aspect sombre de l'œuvre d'origine, certes édulcoré, y est conservé. Certaines scènes ou monstres sont presque aussi effrayants que dans le roman. On fera notamment référence à la première apparition du fameux Gmork, principal antagoniste du roman (et non de la série télé, ses interventions étant plus rares) : un vortex noir ne laissant transparaître que les cris apeurés de l'enfant qui y est enfermé puis les yeux rouges de la chose et son rire sinistre. Cette scène m'avait cloué quand j'avais sept ans.
De manière générale, le character-design est très réussi.
Quoi qu'il en soit le moteur et maître-mot c'est l'aventure qui va ensuite permettre à notre héros et, par conséquent, au jeune public, de grandir.
Le tout est aidé par un doublage français remarquable ! Les acteurs sont géniaux et renforcent la flamboyance des personnages.

Une série animée jeunesse très agréable, que j'ai redécouvert par hasard, qui mérite qu'on s'en souvienne.

-Bubu-
Note de la rédaction
Bande annonce


L’Histoire sans fin c’est d’abord un roman allemand écrit par Michael Ende et paru en 1979. Composé de 26 chapitres, il nous conte l’histoire de Bastien, un petit garçon solitaire, souffre-douleur de son école, dérobant dans une librairie un livre intitulé L’histoire sans fin. Au fur et à mesure de sa lecture, Bastien se retrouve lui-même pris dans la quête d’Atreyu, héros du livre fictif et jeune guerrier aux airs amérindiens dont le but est de sauver le monde merveilleux de Fantasia de la menace du Néant.

• Véritable succès littéraire, une adaptation très fidèle au cinéma sera produite cinq ans plus tard. Même si le succès du film sera mitigé, il demeurera au fil des années une véritable référence en matière de film fantastique pour enfant.

• S'en suivit deux suites très librement inspirées du roman : L'Histoire sans fin 2 : Un nouveau chapitre (1991), dans lequel apparaît la vilaine Xayide, et L'Histoire sans fin 3 : Retour à Fantasia (1994).
La série animée L'Histoire sans fin reprend pas mal d'éléments du deuxième opus de cette trilogie mais dispose de sa propre continuité.
Licencié par :

Citel Video
Éditeur DVD
Éditeur VHS
[Canal +]
Distributeur TV
[France 3]
Distributeur TV
[Gulli]
Distributeur TV
[Canal J]
Distributeur TV

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
Recherche Google : l'histoire sans fin the neverending story ende michael nelvana ltd ellipse cinevox
Recherche Yahoo : l'histoire sans fin the neverending story ende michael nelvana ltd ellipse cinevox

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
FranceAllemagneCanada
L'Histoire sans fin © 1995 ENDE Michael / Nelvana Ltd, Ellipse, CineVox

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.