spacer Samedi 16 novembre 2019 @ 03:14 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Guilty Crown: Lost C...  :: Animes ::  Guitar shoujo! >>
Guin Saga
Guin Saga   TITRE ORIGINAL : Guin Saga
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2009
  STUDIOS : [TENRO PRODUCTION] [MICOTT & BASARA] [GROUP TAC]
  GENRES : [AVENTURE] [DRAME] [FANTASTIQUE & MYTHE]
  AUTEUR : [KURIMOTO KAORU]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 26 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titre alternatif
グイン・サーガ
Synopsis
Le royaume du Parro a subit l'assaut de l'armée du Mongaul. Ils ont tué le roi et la reine. Mais la princesse Rinda et le prince Remus ont réussi à s'échapper du palais et à fuir loin de celui-ci. Perdu dans la forêt de Rood, ils sont sauvés de leurs assaillants par un homme à tête de léopard, il se nomme : Guin. Il n'a plus de souvenirs, une seule chose lui revient pourtant en mémoire : le mot "Aurra".

- guguganmo -
Critiques
------------- Critique 1 -------------J'ai vu les 26 épisodes d'une traite. En fait tout tient au scénario très construit et grosso modo j'ai l'impression que chaque épisode correspond à un volume de la série Guin ou Gwynn Saga de Kaoru Kurimoto, décédée cette année et qui a écrit 126 volumes ! Ainsi l'anime doit correspondre en gros aux vingt premiers volumes de la série ! Malheureusement que ce soit en anglais ou en français seuls les 5 premiers volumes ont été traduits ! L'anime étant une adaptation d'une des meilleures et plus longue série de roman de science fiction japonais, on a une histoire ouverte aux rebondissements multiples qui se tient. Aucune erreur scénaristique. Tout est assez logique. Pourtant en soi, rien d'original. Mais à chaque épisode centré sur Guin et les deux jumeaux on découvre un nouveau personnage, un nouveau paysage, une nouvelle intrigue. Le monde initial s'agrandit ainsi à l'infini et on est vite pris de vertiges. Possédant la dimension et l'univers fantasy tout comme un Berserk -l'auteur a déclaré s'être largement inspiré des romans de Kaoru Kurimoto- l'histoire est plus familiale, moins obscène, et finalement plus fine et moins machiavélique. Chaque personnage a sa part d'ombre et de mystère et finalement, plus les épisodes passent, moins on sait qui est le bon et le méchant. L'anime est séparé en deux parties très distinctes : la première moitié traite de la fuite des princes jumeaux Rinda et Remus, poursuivis par les Mongauls. C'est une série de bataille ou Guin montre toute sa valeur. La deuxième partie est plus sentimentale et plus psychologique , basée sur les intrigues de cour et sur la reconquête du royaume de Parros. Cette deuxième partie voit un brutal changement de caractère de plusieurs protagonistes. La qualité de l'animation est classique mais excellente. Les personnages et les paysages sont magnifiques. Un très bel anime. On attend une suite avec impatience. Le dernier épisode ouvre plus de voies qu'il n'en conclue.

-aldo naris-


------------- Critique 2 -------------
Commençons par l'analyse technique : les décors sont beaux et colorés, avec de magnifiques jeux de lumière qui nous plongent directement dans l'univers de l'heroic fantasy, avec son côté grandiose, sombre et inquiétant. Les combats et l'animation sont à la limite du correct, vraiment sans plus.

Je passerai rapidement sur le chara-design qui n'a rien d'exceptionnel : les visages ne sont pas très réussis, plutôt laids et grossiers surtout en ce qui concerne les deux "héros" Linda et Remus. Ensuite le personnage de Guin est un peu étrange (moche lui aussi mais dans un autre style) : une tête de léopard posé sur un corps bodybuildé disproportionné. Enfin passons, on s'y habitue et certains diront que ça change de l'ordinaire. L'autre personnage qui les accompagne est Isht Van, pas grand-chose à dire sur lui si ce n'est son côté opportuniste. Les vêtements sont classiques, dans le sens où ce sont exactement ceux que l'on s'attend à voir dans les anime du genre heroic fantasy.

Remus est un personnage assez insignifiant : faible et effacé, à toujours se plaindre et geindre à tout moment. Ce personnage nous tape franchement sur les nerfs, du moins jusqu'à ce que.... Quant à Guin – je passerai sur son nom ridicule – il se prend pour un prophète, parle avec un ton péremptoire, est toujours sûr de lui, a plein de bons sentiments et agit avec droiture, toujours prêt à se sacrifier pour la bonne cause. Encore une fois, nous avons là un bon héros bien gentil. D'ailleurs, nous n'en savons ni n'en apprenons pas beaucoup sur lui, et ce personnage reste très mystérieux. On ne comprendra d'ailleurs pas grand-chose à son rôle dans l'histoire. Son principal rôle était peut-être simplement de donner un nom à la série...

Justement, parlons-en de l'histoire : d'apparence enfantine (le gentil royaume détruit par de vilains "Mongaul" - comprenez agresseurs ! -), elle se révèle bien plus complexe. L'intrigue progresse pas à pas, nous délivrant petit à petit de nouveaux éléments : la trame est assez intéressante sur un fond de politique. Par contre, Guin Saga est malheureusement très contrasté : très gamin et naïf par certains aspects sur une trame plutôt sombre par moments. Il en va de même pour l'histoire qui se traine pendant un long moment puis accélère par à-coups. Disons que la première moitié est assez enfantine, tandis que la seconde est plus politique avec ses enjeux, ses trahisons, ses alliances et ses complots. Apportons une mention spéciale au superbe personnage d'Aldo Naris, le prince de Crystal, de loin le plus intéressant de tous, même si nombre de personnages prennent plus d'ampleur par la suite.

Pour finir, on nous offre un très beau générique de fin, très mélancolique mais qui ne colle malheureusement pas au ton général de l'anime. Dommage, je pense que Guin Saga aurait été une vraie réussite avec un ton général plus tragique et pas encore une énième belle histoire avec sa morale enfantine et ses bons sentiments. Ce n'est finalement qu'un beau conte pour enfant. On regarde les épisodes, parfois avec ennui, parfois avec une profonde envie de voir les suivants. Le démarrage est lent, on voit qu'il y a du potentiel, mais il est mal exploité et très mal desservit par une animation et des dessins plus que moyens : la fin n'en est pas une et nous laissera sur notre faim. Une suite verra peut-être le jour.

Ne les ayant pas lu, je ne parlerai pas des livres de Kaoru Kurimoto dont la série est tirée, par contre j'ai eu l'occasion de lire les premiers volumes du manga du même nom : un graphisme beaucoup plus sombre, un chara-design plus travaillé et une ambiance globalement plus adulte. Bref, l'adaptation manga semble bien plus réussie que l'adaptation anime. A voir dans la continuation.

-Shibo-
Note de la rédaction
Nous vous invitons à venir discuter de cet anime sur le forum !
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Fansubbé par :

[A-N-T] Ame-No-Tsuki ( 3 épisodes sortis )
[S`n`N] Sôai`No`Naka ( 26 épisodes sortis )

Plus de détails ...

Références
http://www.guinsaga.net/
Japon
Site officiel de la série.

Recherche Google : guin saga guin saga kurimoto kaoru tenro production micott & basara group tac
Recherche Yahoo : guin saga guin saga kurimoto kaoru tenro production micott & basara group tac

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Guin Saga © 2009 KURIMOTO Kaoru / Tenro Production, Micott & Basara, Group TAC

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.