spacer Lundi 27 février 2017 @ 12:12 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Par les météores de Pégase : les sorties de juin 2014



Tout comme le précédent, ce mois qui commence n'est pas surchargé en sorties de dessins animés japonais, mais cette fois c'est différent. En effet, juin est pour nous l'occasion de gravir une nouvelle fois les marches du sanctuaire, de réviser notre horoscope et enfin de mimer les météores de Pégase dans notre salle de bain tout seul et en peignoir. Vous l'aurez compris, en juin le film évènement se nomme… Lupin the Third: Jigen Daisuke no Bohyô !




Dès le 21 juin au Japon.
La série Saint Seiya, plus connue en France sous le nom des Chevaliers du zodiaque, est à l'origine un manga de Masami Kurumada dont l'adaptation en dessin animé est produite en 1986 et diffusée pour la première fois en France en 1988. Il s'agit d'une série fleuve dans laquelle Seiya et ses compagnons affrontent des adversaires aussi redoutables que Poséidon et Hadès. Mais l'axe le plus connu de la licence est bien évidemment celui du sanctuaire dans lequel les chevaliers de bronze doivent traverser les douze maisons du zodiaque pour affronter leur premier ennemi d'envergure, le grand Pope. Cette aventure a laissé une trace indélébile dans l'imaginaire collectif de la génération issue du Club Dorothée. Elle a d'ailleurs connu sur le Net un détournement jouissif intitulé Les chevaliers du Zodiaque, la série abrégée. Mais l'aura de cette épique ascension du sanctuaire d'Athéna est loin d'être éteinte et Tôei Animation produit cette année un long métrage en image de synthèse, Saint Seiya: Legend of Sanctuary, qui constitue une refonte de la série d'origine. La bande-annonce officielle met l'accent sur des effets spéciaux ambitieux et laisse deviner l'ampleur des moyens mis en œuvre pour réaliser ce film. Cette qualité d'image pourrait par contre rebuter les fans du style de Shingo Araki et rappelle le film Final Fantasy VII: Advent Children. Le réalisateur choisi pour ce gros spectacle en perspective est Keiichi Satô, qui a surtout œuvré en tant que concepteur de personnages et de mecha et qui s'est aussi fait connaitre pour la mise en scène de Tiger and Bunny. On a donc devant nous un divertissement ambitieux qui devrait surtout être destiné aux nostalgiques, mais attention, ces derniers sont difficiles et n'accepteront aucune erreur de parcours.
Bande-annonce.





Dès le 21 juin au Japon.
Rupan Sansei est un manga créé en 1967 par Monkey Punch, alias Katô Kazuhiko, et inspiré par l'Arsène Lupin de Maurice Leblanc. La franchise a connu de nombreuses adaptations dont la série de 1971 connue en France sous l’appellation Edgar de la cambriole et celle de 2012 intitulée Lupin III: Mine Fujiko to lu onna. Cette série produite par TMS Entertainment inaugurait la participation sur la licence de Takeshi Koike en tant que concepteur des personnages, surtout connu pour son travail de réalisateur sur les films Trava et Redline. En 2014, il renouvelle sa collaboration à Rupan Sansei mais cette fois en tant que réalisateur, sur le film Lupin the Third: Jigen Daisuke no Bohyô. Pour cette occasion, il est également en charge de la conception des personnages et profite d'une musique composée par James Shimoji, déjà à l’œuvre sur Redline. Pour ce qui est du synopsis de ce long métrage, on suit les célèbres Lupin et Jigen dans leur tentative de vol d'un nouveau trésor inestimable, mais nos deux héros voient leur tâche se compliquer par la présence d'un tueur à gages qui les prend pour cible. En plus de cette trame relativement habituelle, le titre du film (la tombe de Jigen Daisuke) ainsi que les quelques visuels disponibles nous indiquent que l'intrigue fait la part belle au personnage de Jigen, déjà très populaire chez les fans. Lupin a par le passé bénéficié de réalisateurs prestigieux et même si Koike n'a pas encore le palmarès d'un Hayao Miyazaki, son sens du rythme et de la démesure devrait parfaitement aller au descendant lubrique d'Arsène Lupin.
Bande-annonce.





Dès le 18 juin au Japon.
Hayate the Butler est un manga de Kenjiro Hata paru en 2004 au Japon. Basé sur le principe du délire permanent, il a marqué les esprits de ses lecteurs grâce à un prologue remarquable. En effet, dans les premières planches, Hayate est vendu par ses parents à la mafia pour servir de donneur d'organes et alimenter ainsi un trafic à grande échelle. En fuite, notre héros ne trouve qu'une seule solution pour s'en sortir : prendre en otage la première fille qu'il croise et demander une rançon. La suite est plus convenue et conduit le jeune homme à se faire engager par sa victime (qui est richissime) en tant que majordome. Mais bien sûr, alors qu'il pense s'être tiré d'affaire avec sa nouvelle situation, Hayate va vite déchanter en voyant des nombreuses catastrophes que provoque sa nouvelle patronne. Hayate no Gotoku! connait de nombreuses adaptations en dessin animé dont la première en 2007 par Synergy SP qui compte ciquante-deux épisodes. En 2009 voit le jour une série de vingt-cinq épisodes et une OAV, toutes deux signées J.C. Staff. À partir de 2011, c'est Manglobe qui prend en charge la franchise avec un film et deux séries. En juin 2014, l'aventure animée du majordome de combat continue puisque sont prévues trois OAV distribuées avec les volumes 41, 42 et 43 du manga. De quoi combler les fans, mais reste à savoir si ces épisodes auront le droit ou non à une traduction française.
Bande-annonce.




Dès le 26 juin au Japon.
Au départ, Inari, Konkon, Koi Iroha est un manga de Morohe Yoshida qui connait une adaptation animée diffusée entre janvier et mars 2014 au Japon. Dans cette petite série rappelant par bien des égards la joyeuse Kamichu, on assiste à l'amitié hors norme entre la pétillante Inari et la déesse Uka. Par le biais de cette relation mystique, le spectateur effectue un voyage teinté de romance à travers les plaines célestes et le folklore japonais. C'est Production IMS qui réussit l'exploit d'allier poésie et divertissement avec autant d'équilibre et le tout jeune studio tente une récidive avec une OAV distribuée avec le tome 8 du manga au Japon. Cet opus devrait constituer le onzième épisode de la série originelle qui n'en compte que dix. Dans cette situation, on imagine aisément que l'équipe de production reste inchangée. On se tient donc prêt à retrouver la réalisation de Tooru Takahashi, qui a surtout travaillé sur des storyboards et sur la direction d'épisodes. Il a également signé Majutsushi Orphen Revenge en 1999. Quant à la musique, on s'attend à retrouver la composition pleine de délicatesse concoctée par Takeshi Senoo dans la première saison.




Hentai : la petite friandise de fin d'article.

Comme pour l'article précédent, nous finissons par un paragraphe consacré aux hentai et nous nous limitons à un panorama rapide des sorties du mois à venir. On commence par Pero Pero Teacher, trois OAV réalisées par Poyoyon Rock, qui a signé sous son vrai nom (Akio Watanaba) la conception des personnages de Blame! et des Monogatari Series. Nous continuons avec des OAV signées Pink Pineapple, une des maisons de production les plus actives sur le marché du hentai. Ce mois-ci, le studio nous offre tout d'abord Renai Fuyou Gakuha dirigé par l'expérimenté Ken Raika. L'autre production Pink Pineapple de juin est Shin Sei Yariman Gakuen Enkou Nikki, en collaboration avec Seven, studio connu en dehors du marché pour adulte avec des séries de petit format comme Recorder and Randsell Do. Vient ensuite Kuraibito produit par Poro et tiré d'un jeu édité par la firme Tinker Bell, spécialisée dans les jeux vidéo érotiques (eroge). Nous terminons ce bref aperçu par Konna ni Yasashiku Sareta no, tiré d'un manga et qui devrait manifestement allier le monde de la luxure plus ou moins consenti à celui du chocolat et de la confiserie. Les amateurs en salivent d'avance.


Nous vous invitons à discuter de l’article sur .

Le 17-05-2014 à 07:35:12 par : Mouaadiib, kaorisuzuchan, Vb2n, Jules

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.