spacer Mercredi 20 août 2014 @ 06:35 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Declic Collection
Declic Collection
Suzukaze
Suzukaze
Les séries de l'été 2012



L’été, le soleil, les vacances, le sable fin, la fiesta et la nouvelle vague d’animés. Nous pensons à vous, d’autant que le programme estival s’avère chargé en nouveautés. Cet été rimera ainsi, espérons-le, avec chaleur et nouvelles séries. Voici donc un petit aperçu de ce qui vous attend. Je vous laisse vous plonger dans cette cascade d’animation qui à coup sûr vous fera voyager. Que la fête commence !



LES NOUVEAUTES :


Arve Rezzle: Kikaijikake no yôsei-tachi




Tiré du court roman éponyme de Yu Yamaguchi dont la parution a débuté en 2011 dans le magazine de prépublication Box-Air, de Kôdansha, l’animé prend place dans un futur proche, plus précisément en l’an 2022, où l’informatique quantique permet désormais de transférer son esprit sur le réseau. Produite par le studio Zexcs, cette série nous plonge dans un monde futuriste dans lequel Remu part à la recherche de l’âme de sa jeune demi-sœur, Shiki, dont le corps est habité par une autre conscience issue de l’immensité du Net. On retrouvera pour la première fois à la réalisation Tatsuya Yoshihara et au scénario l’auteur du light novel.









Binbôgami ga!




Le manga de Yoshiaki Sukeno, toujours en publication (douze tomes) dans le magazine Jump Square depuis 2008, aura les honneurs d’une version animée par le studio Sunrise. L’équipe technique est très prometteuse puisque nous retrouvons Yôichi Fujita (Cluster Edge,Gintama) à la réalisation et Kento Shimoyama (Bleach) au scénario. Cette comédie fantastique met en scène Ichiko Sakura, une fraîche jeune fille. Celle-ci mène une vie très heureuse grâce à l’«énergie du bonheur» qu’elle acquiert en prenant celle des autres. En représailles, le dieu de la pauvreté (binbôgami) essaiera d’éliminer Ichiko. Le manga ayant été adapté en vomic (de voice comic), c’est-à-dire en manga doublé, il est fort probable que les doubleurs de l’animé soient les mêmes. Bande-annonce.









Campione!




Après une adaptation en manga, le light novel de Jô Takezuki dont la publication a commencé en 2008 (déjà dix tomes au Japon) revient sous la forme d’un animé pour notre plus grand plaisir. Le jeune studio Diomedea se chargera de l’animation avec à la réalisation Keizô Kusakawa (Dog Days, Sekirei) et au scénario Jukki Hanada (Level E, Nichijō, Steins;Gate). Cette comédie harem narre les aventures de Godô Kusanagi, devenu Campione, c’est-à-dire un tueur de dieux, après avoir éliminé Verethragna. Or, notre héros malgré lui a cette particularité : il n’aime pas se battre. Cependant, à cause de son titre de Campione, il sera impliqué dans la guerre contre les dieux. Bande-annonce.









Chitose Get You!!




Chitose Get You!!, le manga comique d’Etsuya Mashima publié dans le magazine Manga Life Original depuis 2002 (sept tomes, en cours) deviendra un animé. Cette comédie tranche de vie a déjà fait l’objet de CD drama édités en 2005 et 2006. Nous retrouvons Chitose, une petite fille de primaire. Elle poursuit de ses assiduités amoureuses Hiroshi, un jeune homme employé de mairie plus âgé, travaillant à côté de son école. Au grand désespoir de notre héroïne, il s’agit d’un amour à sens unique. C’est donc le studio Silver Link qui se chargera de l’adaptation avec Takao Sano pour son premier poste en tant que réalisateur.
Bande-annonce.










Chôyaku kyakunin isshu: Uta koi




Le manga josei de Kei Sugita débuté en 2010 aux éditions Media Factory (deux tomes, en cours), au Japon, se voit adapté en série par le studio TYO Animations. L’équipe technique se compose de personnalités ayant déjà œuvré sur des animés reconnus. Ainsi, Kenichi Kasai (Nodame Cantabile, Bakuman,Honey and Clover ) se chargera de la réalisation tandis que Tomoko Konparu (Glass no kamen, Kimi ni todoke, Nana) s’occupera du scénario. Il est à noter que Media Factory a publié il y a peu le troisième tome du manga. Nous aurons le droit à une réinterprétation très libre de l’anthologie Hyakunin isshu, qui regroupe cent poèmes romantiques écrits par cent poètes différents entre le VIIe et le XIe siècle. Ce nom peut aussi faire référence au jeu de cartes karuta, qui s’inspire de cette fameuse anthologie.Bande-annonce.










Dakara boku wa, H ga dekinai.




Les courts romans comiques de Pan Tachibana parus dès 2010 dans le Fujimi Fantasia Bunko et toujours en cours (cinq tomes sortis) connaissent une grande popularité au Japon. Après leur adaptation en manga par Shô Okagiri en 2011 publié dans Dragon Magazine, ils sortent en animé, dont l’animation est confiée au studio Feel, la réalisation à Takeo Takahashi (Spice and Wolf, Yosuga no Sora) et le scénario à Naruhisa Arakawa (Yosuga no Sora). L’histoire est assez classique : Ryôsuke Kaga, un lycéen pervers, fait une rencontre insolite un jour pluvieux. Risara, une superbe jeune femme aux yeux rouges, apparaît devant lui. Ce que notre héros va apprendre à ses dépens, c’est qu’il ne s’agit pas d’un être humain ordinaire mais de la déesse de la mort. Son existence sera dès lors bouleversée. Après avoir passé un contrat avec cette créature, notre héros se voit privé à son grand désespoir de tout désir sexuel à la vue de jolies jeunes filles. Pour le retrouver, Ryôsuke devra aider Risara. Bande-annonce..








Ebiten




Le manga de SCA-ji et Inugami publié dans le magazine Comp Ace de Kadokawa depuis 2008 (deux tomes, en cours) se voit adapté en animé par le studio AIC Classic. Nous retrouverons Hideki Okamoto (Sengoku otome: Momoiro Paradox) à la réalisation et Yûko Kakihara (Sora no otoshimono, Persona 4: The Animation) au scénario. Nous suivons ainsi les mésaventures d’Itsuki Noya se destinant au club d’astronomie et se retrouvant malgré lui dans un club de filles otaku. Notre héros devra ainsi face à des situations cocasses. Bande-annonce..









Hagure yûsha no Estetica




La série de courts romans de Testsuo Uesu publiée en 2010 par HJ Bunko (sept tomes, en cours) fera l’objet d’une adaptation animée par le studio Arms. Pour l’équipe technique, notons la présence de Rion Kujo (High School Samurai, Ikki tôsen: Shûgaku tôshi keppû-roku) à la réalisation et de Ryûnosuke Kingetsu (Shinobu apprentie ninja, Tales of Symphonia the Animation: Tethe’alla hen) au scénario. L’histoire nous transporte au sein d’une organisation internationale appelée Babel qui protège les personnes venant d’un autre monde. Akatsuki, jeune garçon capricieux, revient du monde magique d’Alazzard accompagné d’une magnifique créature féminine qui n’est autre que la fille d’un roi démon. Bande-annonce.









Jinrui wa suitai shimashita





Voici un animé qui plaira aux amateurs d’histoires originales. L’action prend place plusieurs siècles après le lent déclin de l’humanité. La Terre est désormais devenue le royaume des fées. Nous suivons ainsi les aventures d’une jeune fille qui souhaite exercer un métier peu ordinaire. Elle entend devenir une médiatrice entre les fées et les hommes. Hélas, la tâche n’est pas aussi facile que semble le croire notre héroïne. Ces petites créatures lui donneront beaucoup de fil à retordre. Ainsi, l’adaptation du light novel de Romeo Tanaka sera confiée au studio AIC A.S.T.A. avec Seiji Kishi (Angel Beats!, Persona: 4 The Animation) à la réalisation et Makoto Uezu (Carnival Phantasm, Kamisama Dolls) au scénario. À noter qu’elle est toujours en cours avec six tomes et qu’une version manga a commencé depuis 2011 dans le magazine Monthly Ikki, de Shogakukan. Bande-annonce..









Joshiraku




Le studio J.C. Staff se chargera de l’adaptation en animé du manga de Kôji Kumeta illustré par Yasu, paru dans le Bessatsu Shônen Magazine depuis 2009. L’équipe technique est prometteuse puisque nous retrouverons à la réalisation Tsutomu Mizushima (Another, Blood-C) et Michiko Yokote (Air Master, Genshiken) au scénario. À noter que le manga a déjà eu les honneurs d’une adaptation en drama. Cependant, seule la doubleuse Saori Goto restera dans le casting de l’animé. Que nous réserve cette sympathique série ? Nous suivrons le parcours de cinq jeunes filles un peu maladroites dans le monde de l’art ancestral japonais du rakugo (une forme de spectacle littéraire où le conteur raconte une histoire humoristique complexe). Bande-annonce..









Kingdom




Le studio Pierrot propose un animé mêlant action et combats, adaptaté du manga de Yasuhisa Hara publié depuis 2006 dans le Young Jump. L’histoire nous entraîne dans la Chine ancienne et narre les pérégrinations de deux orphelins de guerre, Shin et Hyô, lesquels rêvent de faire un jour leurs preuves en tant que guerriers et de s’accomplir sur le champ de bataille. Nous retrouverons Jun Kamiya (D.I.C.E., Blue Seed) à la réalisation et Naruhisa Arakawa (Blue Seed , Kurumi, l’Ange d’Acier, Elemental Gerad) au scénario. Bande-annonce.









Koi to senkyo to Chocolate




Le jeu vidéo pour adultes Koi to senkyo to Chocolate édité par Sprite connaît les honneurs d’une adaptation animée. Très populaire au Japon, il avait déjà été décliné sous forme de manga en 2011 par Tôko Kanno et publié dans le Dengeki G’s Magazine. Cette comédie scolaire met en scène Yûki Ôjima, membre du club de recherche alimentaire. Notre héros voit son quotidien tranquille bousculé. Un évènement majeur se profile : l’élection du président du conseil des élèves. Dans cette ambiance survoltée, une candidate propose de supprimer les clubs inutiles. Dès lors, notre héros, s’il veut sauver son club, n’aura d’autre choix que de se présenter à l’élection et de faire face aux problèmes des étudiants. Le studio AIC Build se retrouve aux commandes du projet, Katsuhiko Takayama au scénario ( Ga-Rei: Zero, Mirai nikki,Tasogare Otome×Amnesia ) et Toru Kitahata (Oreimo, Boku wa tomodachi ga sukunai,The Big O) pour la première fois à la réalisation. Bande-annonce.









Kokoro Connect




La série de courts romans de Sadanatsu Anda Kokoro Connect devient un animé sous la direction du studio Silver Link. Cette série s’inscrit dans le registre de la comédie scolaire. Le collège Yamahoshi, plus particulièrement son club de culture, accueille des étudiants peu ordinaires. Ainsi, les cinq membres, trois filles et deux garçons, possèdent le pouvoir d’échanger leurs corps. L’animé sera réalisé par Shin Ônuma (Baka to Test to shôkanjû,Tasogare Otome×Amnesia) et le scénario, confié à Fumihiko Shimo (Clannad, Infinite Stratos). À noter qu’il existe une version manga que l’on doit à Cuteg publiée dans le Famitsu Comic Clear en 2010. En outre, cette franchise sera développée sous forme de jeu vidéo pour Playstation Portable par Namco Bandai Games dans un futur proche. Bande-annonce.









Kono naka ni hitori, imôto ga iru





Les amateurs de série harem seront aux anges avec l’adaptation de la série de courts romans de Hajime Taguchi. Nous suivons les aventures de Shôgo Mikadono soumis à un étrange dilemme : il touchera l’héritage familial le jour où il se trouvera une petite amie. Ainsi, il est transféré dans une école pour mener à bien sa quête. Mais ô surprise, notre héros apprend l’existence de sa petite sœur dans l’enceinte de l’établissement, petite sœur dont il ne connaît pas l’apparence. Je vous laisse donc imaginer les situations délicates et les quiproquos auxquels le jeune garçon devra faire face. Le studio Gokumi est à la tête du projet assisté de Munenori Nawa (R-15, Nogizaka Haruka no himitsu) à la réalisation et de Go Zappa (Chocotto Sister,Koihime musô) au scénario. Bande-annonce..









La storia della Arcana Famiglia




Cette nouvelle série du studio J.C. Staff est l’adaptation du jeu vidéo La storia della Arcana Famiglia destiné à un public féminin avec son lot de jeunes éphèbes et développé par HuneX et Comfort Soft pour la Playstation Portable. L’histoire met en scène un groupe d’humains dotés d’étranges pouvoirs protégeant une petite île de la Méditerranée. Le chef de famille veut prendre sa retraite. Aussi, il décide d’organiser un tournoi pour désigner son successeur, qui gagnera la main de sa fille. On retrouvera Chiaki Kon (Nodame Cantabile, Junjô Romantica) à la réalisation et Masanao Akahoshi (Toaru majutsu no Index, Freezing) au scénario. À noter qu’il existe également un CD drama où l’on retrouvera les mêmes doubleurs pour l’animé. Bande-annonce..









Muv-Luv Alternative: Total Eclipse




Les méchas reviennent en force cet été. Le roman Muv-Luv Alternative: Total Eclipse, dérivé du jeu vidéo de drague du même nom, destiné aux adultes, deviendra un animé produit par le studio Satelight. La réalisation et le scénario sont confiés à Takayuki Inagaki (Desert Punk,Rosario + Vampire). Le roman est d’ailleurs publié depuis 2007 dans le magazine Tech Gian, et il a été aussi décliné sous forme de manga par Takashi Ishigaki. L’histoire nous plonge dans une guerre sans merci entre les humains et des extraterrestres extrêmement belliqueux. Dans un futur proche, quasiment toute la Terre se trouve sous la tutelle de ces derniers, sauf l’Alaska, où s’organise la résistance. Dans ce lieu, véritable laboratoire, des armes contre les envahisseurs sont développées. Les pilotes qui testent ces prototypes de robots sont impliqués dans des combats fratricides. Bande-annonce.









Natsuyuki Rendezvous




Les amatrices de josei ne seront pas oubliées cet été. Le manga de Haruka Kawachi Natsuyuki Rendezvous publié dans le magazine Feel Young, de Shôdensha, depuis juillet 2009 (quatre tomes finis) deviendra un animé produit par le studio Doga Kobo. La composition de l’équipe technique promet une belle série romantique. Nous retrouvons au poste de réalisateur Kô Matsuo (Kurenai,Red Garden) et Junichiro Taniguchi (Mahô shôjo Madoka Magika, Yondemasu yo, Azazel-san) comme scénariste. Cette histoire d’amour teintée de fantastique nous plonge dans un triangle amoureux original. Ainsi, nous retrouvons Hazuki, qui travaille à temps partiel dans un magasin de fleurs, Rokka, la fleuriste, et le fantôme de son regretté mari hantant le magasin. Bande-annonce..









Oda Nobuna no yabô




Cet animé tiré de la série de courts romans de Mikage Kasuga depuis 2010 nous transporte dans l’histoire du Japon revisitée. Notre héros, Yoshiharu Sagara, se retrouve dans le Japon médiéval à l’ère des royaumes combattants. Mais dans ce monde, tous les guerriers connus de cette époque sont en fait des femmes. Le studio Gokumi en collaboration avec Madhouse est en charge de l’animation. On retrouve Yûji Kumazawa pour sa première réalisation et Masashi Suzuki (Da Capo, Seiken no Blacksmith) au scénario. Bande-annonce.










Sword Art Online




Le light novel de Reki Kawahara (neuf tomes, en cours) publié depuis 2009, après une adaptation en manga par Tamako Nakamura dans le Dengeki Bunko Magazine, de ASCII Media Works, aura le droit à une adaptation en animé par le studio A-1 Pictures. L'éditeur français Wakanim ayant acquis les droits de diffusion Internet de cette série pour la France, l'intégralité sera diffusée sur Wakanim.tv. Nous suivrons Kirito dans le monde étrange d’un jeu vidéo en ligne massivement multijoueur intitulé Sword Art Online dont la seule façon de s’échapper est de le terminer, sachant que le game over signifie la mort pour le joueur. Nous aurons Tomohiko Ito (Seikimatsu Occult gakuin) à la réalisation. À noter qu’un jeu vidéo sur Sword Art Online et un sur Accel World sont en préparation. Bande-annonce..









Tanken Driland




Cette série produite par Tôei Animation avec Toshinori Fukuzawa pour sa première réalisation, ainsi que Miyuki Kurei et Yôichi Takahashi, qui signent tous deux leur premier scénario. Cet animé sera l’adaptation d’un jeu d’heroic fantasy du même nom fait par le studio Gree. Driland bénéficiera aussi d’une adaptation en manga, à venir dans le magazine Jump Square, de Shûeisha. Après une rencontre dans sa jeunesse, la princesse Mikono devient une chasseuse partant à travers le monde à la recherche de trésors. Elle et son assistant, Wallens, seront rejoints en chemin par Pollon et Paan avant de ressentir un grand danger menaçant le monde de Driland. Bande-annonce.









Tari tari




Le studio P.A. Works animera cette série originale avec Masakazu Hashimoto (Professeur Layton et la Diva éternelle) en tant que réalisateur et scénariste tandis que le studio Infinite la produira. L’histoire tournera autour de cinq adolescents qui vont, à l’occasion de leur dernier été lycéen, former un groupe de musique. Bande-annonce.









LES SUITES :

Dog Days’




La sympathique série Dog Days revient pour une deuxième saison. Nous retrouverons ainsi la suite des aventures du collégien Shinku Izumin aidant le royaume des chiens de Biscotti contre le royaume des chats de Galette des Rois. Son but est d’aider la princesse-chien Millhiore, tout en cherchant désespérément un moyen de rentrer chez lui. Le studio Seven Arcs, qui avait animé la première saison, est toujours aux commandes dans cette suite de Dogs days. À la réalisation, Junji Nishimura (Ranma ½, True Tears, Le Seigneur des yôkai) remplacera Keizô Kusakawa, et nous trouverons Masaki Tsuzuki (Dog days, Mahô shôjo Lyrical Nanoha) au scénario. Bande-annonce.









Hakuôki: Reimeiroku




Voici la nouvelle saison, qui se situe chronologiquement trois ans avant Hakuôki: Shinsengumi kitan. Le Shinsengumi, alors appelé Rôshigumi, arrive à Kyôto, et un de ses membres, Serizawa Kamo, sauve la vie d’Ibiki Ryunosuke. Celui-ci, pour le remercier, est alors obligé de devenir son serviteur. C’est le studio Deen qui devra se charger de mettre en animation une histoire tirée de la franchise vidéoludique Hakuôki, d’Idea Factory, avec à la réalisation Osamu Yamasaki (Hakuôki: Hekketsu-roku, Terra E). Bande-annonce.









Kyôkaisen-jô no Horizon II




C’est le studio Sunrise qui se chargera de la suite de Kyôkaisen-jô no Horizon, qu’il a aussi signé, avec toujours au poste de réalisateur Manabu Ono (My Hime, Saki, Kyôkaisen-jô no Horizon) et au poste de scénariste Tastsuhiko Urahata (Nana, Monster, Strike Witches 2, Kyôkaisen-jô no Horizon). Nous continuerons de suivre nos étudiants issus de la ville volante de Musashi dans cette guerre où ils détiennent la clé du destin du monde. Cet animé est tiré du light novel de Minoru Kawakami publié dans Dengeki Bunko Magazine par ASCII Media Works depuis 2008 (dix tomes, en cours). Ce light novel a deux adaptations en manga ; une version illustrée par Hideo Takenaka publiée dans Dengeki Daioh depuis 2011 (en cours) et une autre version (intitulée Kyôkaisen-jô no Horako-san) illustrée par Kuraun Hani et publiée dans Dengeki G’s Magazine depuis 2012 (en cours).Bande-annonce.









Moyashimon Returns




Si vous avez longtemps patienté pour revoir Aspergillus oryzae et Saccharomyces cerevisiae, alors réjouissez-vous, voici le retour tant attendu de nos bactéries préférées dans la suite de Moyashimon. Nous retrouverons pour cette deuxième saison le studio Telecom Animation Film avec Yuichiro Yano (Tide-Line Blue, Uninhabited Planet Survive) à la réalisation et Natsuko Takahashi (Gankutsuou, Gakuen Heaven) au scénario. Le manga de Masayuki Ishikawa est publié depuis 2004 dans le magazine Evening, de Kôdansha (six tomes, en cours). C’est avec plaisir que nous suivrons de nouveau Tadayasu Sawaki, ainsi que nos microbes favoris, dans la suite de ses études à l’université d’agronomie. Le premier animé était arrivé sur NoitaminA en 2007, suivi d’une adaptation en prise de vue réelle en 2010. Il est à noter que c’est Naoki Satô (Eureka Seven) qui se chargera de la musique.[http://www.youtube.com/watch?v=HhjvCtS4KEI]Bande-annonce.[/url]









Pokémon : Noir et Blanc




Pour les amateurs de la saga Pokémon, la deuxième saison de Pokémon : Noir et Blanc (la quinzième de la saga) sera diffusée à la télévision en France sur Gulli et Disney XD. L'histoire est inspirée du manga éponyme et des jeux vidéo versions Noire et Blanche, et c'est toujours Kunihiko Yuyama qui réalise.Bande-annonce.









Rinne no Lagrange 2




Cette série bénéficie enfin de son adaptation en manga écrite par Shôtarô Suga et illustrée par Kimitake Yoshioka depuis 2011 (en cours) dans le magazine Young Gangan, de Square Enix. Nous retrouverons les mêmes réalisateur et scénariste que pour la première saison, c’est-à-dire Toshimasa Suzuki (Heroic Age, Sôkyû no Fafner: Dead Aggressor – Heaven and Earth) et Shôtarô Suga (Darker Than Black), toujours pour le studio Xebec. Il est bon de rappeler que la conception de certains robots est prise en charge par l’équipe de Shirô Nakamura, qui s’occupe de la conception automobile pour Nissan. Nous suivrons encore le trio Madoka, Lan et Muginami pour de nouvelles aventures…Bande-annonce.









Yurumates-3d-plus




Nous aurons le droit à une deuxième saison de Yurumate 3D, où nous continuerons à suivre les pérégrinations de Yurume Aida dans sa difficile vie d’étudiante rônin de dix-huit ans et de sa préparation au concours d’entrée de l’école. Nous retrouverons Tomohiro Yamanashi, qui avait fait ses premières armes en tant que réalisateur avec la saison précédente. Le scénario, quant à lui, sera sans doute partagé entre plusieurs personnes, comme pour la première saison. Le studio C2C sera toujours à la production. Il est à noter l’existence de deux OAV : Yurumates wa? et Yurumates. Tous ces projets d’animation sont des adaptations du manga comique de Saxyun intitulé Yurumates, publié dans le magazine Manga Club, de Takeshobo (un tome, en cours).Bande-annonce.









Yuru yuri 2




Pour cette deuxième saison, nous retrouverons le même studio, Dogakobo, le même réalisateur, Masahiko Ohta (Crescent Love, Minami-ke), ainsi que le même scénariste, Takashi Aoshima (Crescent Love, Minami-ke). Après avoir installé leur club de loisirs dans l’ancienne salle du club de thé dans la première saison, on retrouve nos quatre lycéennes en conflit avec le conseil des élèves, qui veut fermer ce club. La directrice du club accepte de le fermer, à condition que le vice-président du conseil arrive à avoir de meilleurs résultats scolaires. Cet animé est tiré du manga de Namori paru dans le magazine Comic Yuri Hime, d'Ichijinsha, depuis 2008 (sept tomes, en cours). Bande-annonce.








Le 11-06-2013 à 14:55:08 par : Kthulu & Kanome

Version 1.5 - Copyright © Association Animeka 2002-2010 - Termes d'utilisation.