spacer Lundi 25 septembre 2017 @ 08:11 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Toaru hikuushi e no ...  :: Animes ::  Toaru kagaku no Rail... >>
Toaru kagaku no Railgun
Toaru kagaku no Railgun   TITRE ORIGINAL : Toaru kagaku no Railgun
  ANNÉES DE PRODUCTION : 2009 - 2010
  STUDIO : [J.C. STAFF]
  GENRES : [ACTION] [FANTASTIQUE & MYTHE] [ESPACE & SCI-FICTION]
  AUTEUR : [KAMACHI KAZUMA]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 24 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
とある科学の超電磁砲(レールガン)
A Certain Scientific Railgun
Synopsis
Mikoto Misaka est une jeune fille étudiant dans la Cité scolaire. Cette ville gigantesque accueille les espers, des personnes douées de dons particuliers, afin qu'ils puissent y étudier et développer leurs aptitudes. Ces espers sont classés en fonction de leur niveau : du plus bas, 0 (absence de don), à 5, le maximum ayant été observé. Mikoto étudie au collège Tokiwadai, établissement exclusivement réservé aux filles qui exige de ses étudiantes d'être au moins de niveau 3. Elle a la capacité de contrôler les champs électriques et magnétiques et est classée troisième parmi les sept espers de niveau 5 que compte la ville, signifiant qu'elle est l'un des plus puissants. Elle loge avec sa colocataire, Kuroko Shirai, esper de niveau 4 qui possède le don de téléportation et fait partie de Judgment, une organisation chargée de mener des enquêtes afin de régler les problèmes internes de la Cité scolaire. Toutes les deux, accompagnées de deux autres de leurs amies, vont enquêter et essayer de résoudre différentes affaires allant de la simple délinquance au complot mettant en danger la Cité tout entière.

-Typon-
Critiques
Que dire, que dire… Cette série est la suite sans l'être de Toaru majutsu no Index. Tout comme sa grande sœur, cette série met dès le début les choses au point. On découvre les personnages principaux, et bien entendu l'étendue de leurs capacités. Pour comprendre l'univers de cet animé, il faut avoir vu la première saison. Pour faire simple il existe deux mondes, celui de la magie et celui de la science. L'histoire de cet animé va se concentrer sur la vie de la Cité scolaire, fer de lance du monde de la science, haut lieu de technologies et demeure des espers. Les espers sont des individus qui ont été entraînés pour développer des capacités telles que la pyrokinésie, la télépathie et la manipulation de l'eau ou de l'air. On classe les individus en cinq catégories : elles représentent le niveau de pouvoir des espers.

Voilà en gros le monde de Toaru kagaku no Railgun. Dans ce monde, on va retrouver Mikoto Misaka, la troisième plus forte esper de niveau 5 sur sept… En gros, elle est balèze ! Elle a une personnalité qui colle bien à son rôle d'héroïne, elle est à la fois l'antihéros et une fille au caractère bien trempé. Ce paradoxe la rend vraiment attachante. Les autres personnages tout aussi importants sont Kuroko Shirai, la groupie de Mikoto et puissante esper, Kazari Uiharu, qui est timide mais intelligente, et Ruiko Saten, l'archétype de la fille joyeuse qui vit à fond sa vie, même si elle n'a pas de pouvoir (elle est niveau 0). La force de cette série tient vraiment à la relation très importante qui lie les personnages entre eux. De plus, chacun d'eux disposent d'une personnalité très bien développée et très attrayante. À mon sens, la série ne pourrait traiter que des banalités de la vie de tous les jours des personnages, eh bien, ce serait encore bien plaisant !

En ce qui concerne l'animé lui-même, le dessin est propre et soigné. Il n'est pas parfait mais n'est en aucune façon raté ! Au contraire, il correspond bien à l'esprit explosif des personnages. Les combats sont un plaisir, car dans la première saison, on n'avait pas pu admirer avec classe les pouvoirs de nos héroïnes, notamment Mikoto (on voulait plus de la troisième plus forte de la cité qui compte 2,7 millions d'habitants !). Ici, on est servis dès le premièr épisode, et on nous rappelle bien gentiment pourquoi on l'appelle Railgun. Au final, les combats sont bien menés et intéressants, on regrettera peut-être le manque de ces derniers à grande échelle.

Pour la musique, il ne faut pas chercher très loin non plus. C'est très bien rythmé et le générique de début donne une réelle pêche à l'animé. Moi, j'en suis fan, mais certains trouveront cela en dessous des attentes d'autres séries comme les Gundam 00, ou Macross Frontier où la bande originale est très bien réussie.

Le seul défaut de la série est sans aucun doute qu'elle est très courte ! L'autre défaut tient dans le peu d'apparitions des personnages de la première série, qui eux aussi sont très charismatiques. Je ne peux pas voir d'autres conclusions à cet animé. L'arc de développement de la série est immense, car elle est inspirée d'un roman qui comporte plus de vingt tomes, et ce n'est pas fini ! Si je devais dire un mot pour décrire cette série, je crois que mon choix ne pourrait se porter que sur : excellente !

-Ashalan-
Note de la rédaction
Bande annonce:

Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum.
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Fansubbé par :

[A-N-T] Ame-No-Tsuki ( 24 épisodes sortis )
[FMA] Fma-no-fansub ( 24 épisodes sortis )
[Nemesis] Némésis ( 24 épisodes sortis )

Plus de détails ...

Voir aussi
Toaru kagaku no Railgun (OAV)
Toaru kagaku no Railgun (spéciaux)
Toaru Kagaku no Railgun S
Toaru majutsu no Index
Références
Recherche Google : toaru kagaku no railgun toaru kagaku no railgun kamachi kazuma j.c. staff
Recherche Yahoo : toaru kagaku no railgun toaru kagaku no railgun kamachi kazuma j.c. staff

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Toaru kagaku no Railgun © 2009 KAMACHI Kazuma / J.C. STAFF

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.