spacer Vendredi 24 novembre 2017 @ 10:34 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Gunsmith Cats  :: Animes ::  Gurren Lagann Parall... >>
Gurren Lagann (2009)
Gurren Lagann   TITRE ORIGINAL : Tengen toppa Gurren Lagann
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2007
  STUDIO : [GAINAX]
  GENRES : [ACTION] [CYBER & MECHA]
  AUTEUR : [GAINAX]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 27 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titre alternatif
天元突破 グレンラガン
Synopsis
Les Ganmen sont des méchas contrôlés par des humanoïdes qui tentent d’exterminer la race humaine. Ne pouvant rivaliser, certains humains ont créé, il y a des centaines d’années, des villages souterrains n’ayant aucun contact avec la surface. Simon vit dans un de ces villages sans cesse menacés par des séismes et dont la population a oublié avec le temps l’existence des Ganmen. Chaque jour, Simon doit creuser pour que le territoire du village s’étende. Lors de son travail, il découvre ce qui semble être un petit robot. Alors qu’il s’apprête à l’annoncer à son ami Kamina, un Ganmen venant de la surface débarque dans le village. Une jeune fille du nom de Yoko fait son apparition au même moment et tente d’abattre le monstre. Afin de protéger les siens, Simon utilise avec Yoko et Kamina le mécha qu’il a trouvé pour détruire le monstre et remonter à la surface. C’est à partir de ce moment-là que ce trio assez loufoque deviendra l’ultime rempart de la race humaine et lancera la contre-attaque contre les Ganmen...

-Syaoran-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Certains disent que pour faire un animé, il faut s’y prendre de la même manière que pour la cuisine. Dans un sens, ils n’ont pas vraiment tort. Les auteurs choisissent des éléments (type de série, situation des personnages, relations entre eux...) et les incorporent dans leur œuvre. Il arrive parfois qu’une personne décide de faire une recette originale se servant d’ingrédients qui n’ont pas l’habitude d’être ensemble. C’est un peu ce qu’à fait l’auteur de Tengen toppa Gurren Lagann en créant un shônen à base de méchas où les délires sont omniprésents. On est loin des séries robotiques habituelles mais cela n’empêche pas le résultat d'être exquis.

Grâce à une animation n’hésitant pas à exagérer les situations au niveau des combats, on assiste à une démonstration graphique qui rappellera celle de FLCL. Ces traits si particuliers permettent aux affrontements de gagner en fluidité, en intensité, et surtout en délires. Cet humour qui imprègne la série la distingue des monuments du genre bien connus comme Gundam, Evangelion, et apporte un vent de fraîcheur dans l’univers des méchas bien trop souvent sali par de simples imitations.
Évidemment, le côté délirant de l’œuvre est amplifié grâce à des personnages bien spécifiques que l’on retrouve dans la plupart des shônen. La différence ici est que la personnalité qui les caractérise si bien est plus poussée tel un clin d’œil de la part de l’auteur. On a droit par exemple à un héros un peu peureux en la personne de Simon, puis à Kamina qui joue les têtes brûlées ou encore Yoko qui tient le rôle de la « pin-up » combattante (personnage très apprécié des hommes). Autour de ce trio principal se trouve une multitude de protagonistes secondaires qui, autant amis qu’ennemis, possèdent un charisme assez important et sont pour certains très attachants.

Alors certes, on « prend son pied » dans les combats et on rigole franchement mais cela ne suffisait visiblement pas à l’auteur pour que son plat soit réussi. Derrière tous ces gros délires, on se rend très vite compte qu’il y a beaucoup de travail. Le scénario se révèle bien plus réfléchi que l’on aurait pu le croire au premier abord. À noter d'ailleurs que les rebondissements dans l’histoire ne sont pas rares et constituent l'un des points forts de l'animé. L’auteur sait ce que recherchent les spectateurs, amateurs de ce genre d'œuvres. L’évolution des personnages n’est pas faite avec le dos de la cuillère et de ce point de vue-là, il nous régale véritablement, notamment grâce à la deuxième partie de l’animé. C’est dans celle-ci que l’œuvre prend tout son sens et atteint véritablement son apogée. Cette petite pincée de sel qui s’ajoute à ce moment permet à l’histoire et aux évènements de gagner en un instant en intensité, devenant ainsi encore plus prenants qu’à leurs débuts.

Au final, ce mélange qui semblait au départ si spécial est vraiment savoureux. Avec tous ses personnages variés et cette animation décalée à souhait, nous avons droit ici à un excellent divertissement. La fluidité de l’action, la rapidité à laquelle se déroule l’histoire ainsi que les nombreux rebondissements présents nous empêchent de nous ennuyer un seul instant. On apprécie particulièrement les nombreux détails et évènements que l’auteur a dispatché au cours de l'aventure pour nous faire plaisir. En clair, si on est friand de gros délires et que l’on accepte cet univers, on découvre une œuvre très complète et riche en qualités. Alors pour ceux qui souhaitent regarder Tengen toppa Gurren Lagann, je n’ai qu’une seule chose à dire : itadakimasu !

-Syaoran-


------------- Critique 2 -------------
Gurren Lagann est une belle surprise. Il ne faut pas croire que c'est un anime de mécha bête et méchant. Non, il va plus loin. C'est un shônen, certes, mais il y a ce petit plus, cette pincée de bons ingrédients ajoutée par Gainax, qui fait que l'animé est terrible. On retrouve donc du mécha, de l'humour à la FLCL et une bonne grosse pincée de shônen. On mélange le tout et on a un petit bijou du nom de Gurren Lagann.
Les personnages sont particulièrement charismatiques et sont très typiques des shônen. On a Simon, le héros peureux qui ressemblerait presque à un Shinji de Evangelion. On a le personnage qui n'a peur de rien et qui insuffle l'énergie aux autres avec Kamina. Et, on a Yoko, la vaillante aux deux arguments ! Bien sur, on a derrière ce trio tripotée de personnages secondaires qui sont eux aussi fouillés. On aime donc à voir tous ces clichés poussés quasiment à l'extrême.
Le scénario pourrait paraitre assez cliché. De premier abord, il l'est. Cela ne fait aucun doute. C'est sûrement, là aussi, pour souligner le côté shônen. Mais, en y regardant de plus près, le scénario est très complet et vraiment réfléchi. De plus, les nombreux rebondissements font que l'on est assez surpris par la tournure des choses. On ne se lasse donc pas.
Au niveau graphique, animation et conception des personnages, on est assez proche d'un FLCL avec un trait beaucoup plus sympathique et une finition irréprochable. Du grand art, comme Gainax sait le faire donc.

-echnic-
Note de la rédaction
Bande annonce VA

Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum.
Licencié par :

Beez
Éditeur DVD
[Mangas]
Distributeur TV
Docomo d animestore
Distributeur Web
@anime
Éditeur Blu-ray

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Gurren Lagann Parallel Works
Gurren Lagann Parallel Works 2
Tengen Toppa Gurren Lagann : Guren-hen
Tengen Toppa Gurren-Lagann : Lagann-hen
Références
Recherche Google : gurren lagann tengen toppa gurren lagann gainax gainax
Recherche Yahoo : gurren lagann tengen toppa gurren lagann gainax gainax

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Gurren Lagann © 2007 GAINAX / GAINAX

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.