spacer Jeudi 23 novembre 2017 @ 13:48 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Desert Critters  :: Animes ::  Desert Rose >>
Desert Punk (2006)
Desert Punk   TITRE ORIGINAL : Sunabozu
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2004
  STUDIO : [GONZO]
  GENRES : [ACTION] [AVENTURE] [COMBAT & ARTS MART.]
  AUTEUR : [USUNE MASATOSHI]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 24 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
砂ぼうず
Sunabouzu
Desert Punk - Il demone del deserto
Песчаный Парень
狂砂小子
Пустынная крыса
Synopsis
Dans ce futur indéterminé, le Japon n'est plus qu'une terre dévastée, le désert du Grand Kanto, règne de la violence et des pillards. Sunabozu est un chasseur de prime : petit, cruel, avare et mesquin, sa maîtrise de toutes sortes de gadgets lui a valu le surnom de Fantôme du Désert et la réputation d'être le meilleur dans sa catégorie. Alors qu'il est chargé par un client de retrouver un trésor familial, il rencontrera la très pulpeuse Asagiri qui se montrera encore plus rusée que belle...

-David & Guilhem-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Le générique du début place le spectateur dans l'ambiance dès le départ : on a affaire à une série comique. Impression immédiatement corroborée par le ton foncièrement désinvolte du narrateur, puis par les premiers événements du scénario. Cet humour confine souvent à la parodie et détrône quelques clichés du même coup : si la transformation du chef du clan Kawazu est un clin d’œil évident aux BD de super-héros, la série tourne en dérision l'image de l'otaku moyen quand ce pervers de Sunabozu prend la jeune Kosuna sous son aile pour l'initier au métier, se retrouvant ainsi à subir des gamineries au lieu de se délecter de la compagnie d'une bombasse, etc. Et j'en oublie, comme dans l'épisode 8 lorsque le sempiternel combat du Bien contre le Mal est transcrit sous forme de rêve à travers une lutte de la rancœur contre le désir (comprenez "obsession sexuelle du héros") en dynamitant le cliché du shônen de base.

Malgré tous ses défauts, Sunabozu reste attachant, un antihéros sympa qui sait éprouver des scrupules devant la sauvagerie de ses actes pour la survie dans ce monde barbare : un personnage somme toute assez ambigu et pas si clownesque que ça quand on voit ses compétences et son intelligence. De sorte qu'il manque au spectateur lorsqu'il est absent d'un épisode pour les besoins du scénario, mais ça n'arrive pas souvent. Il faut ici saluer la performance de Chihiro Suzuki, seiyû de grand talent dont la voix donne à Sunabozu une présence à la pertinence rare, surtout pour une production autant orientée humour. Il en va de même pour Norio Wakamoto qui interprète à la perfection Amagumo, principal rival de notre héros, mais aussi pour l'ensemble de l'équipe de doublage qui sait donner à chaque personnage une stature toute particulière et unique.

De cette production techniquement irréprochable, on retiendra en particulier une infographie brillante de discrétion et des graphismes très réussis dans l'illustration des sentiments des divers protagonistes ainsi qu'une réalisation originale et de nombreuses références, mais parcimonieuses, aux poncifs du genre post-apocalyptique tels que Mad Max ou Métal Hurlant, ou bien encore des westerns, sable oblige. Si l'ensemble de la production propose des épisodes aux histoires plutôt distinctes les unes des autres, les réapparitions successives de certains personnages tendent à orienter la série vers une intrigue globale assez intéressante dont la conclusion laisse présager une séquelle.

Les fans ne s'en plaindront pas. Moi non plus !

-Guilhem-


------------- Critique 2 -------------
Desert Punk, voici un anime bien délirant, axé résolument sur l'humour et mélangé à d'autres ingrédients bien choisis que je vais vous décrire par la suite.

Desert Punk (alias Sunabouzu en japonais) est un chasseur de prime peu scrupuleux et totalement imbu de lui-même. Mais il a pour lui d'être particulièrement rusé, ce qui lui vaut d'être surnommé le "Démon du Désert". Imaginez ce que ce type de personnage peut donner en caricature : il y a de quoi bien se marrer, d'autant plus que notre antihéros est un sacré pervers.

Pour revenir aux ingrédients qui accompagnent l'humour, je vois principalement deux points. Le premier, un univers apocalyptique dans lequel le monde n'est plus qu'un désert gigantesque, parsemé de villes en ruines et de quelques cités où la population survivante s'est réfugiée et tente, tant bien que mal, de survivre. Ce premier point m'a plu, impossible de ne pas se souvenir d'Hokuto no Ken dans ce contexte. Il y a plusieurs points en commun, comme l'absence de verdure, la pauvreté, l'importance de l'eau et la suprématie des forts, régnants sur les faibles. Mais la comparaison s'arrête là, Hokuto no Ken dégageant une atmosphère résolument sérieuse et triste, alors que dans Desert Punk, l'humour et la dérision sont à l'honneur (sans toutefois estomper totalement cette ambiance bien particulière d'un monde dévasté, qui n'est plus ce qu'il était). Second point, les chasseurs de prime ! Voici un autre aspect bien développé qui colle parfaitement. Dans ce monde d'insécurité, les chasseurs de primes ne manquent pas de travail. Au cours de l'anime on en rencontre plusieurs, les plus marquants étant Junko surnommée "gros seins" (certains épisodes avec elle valent leur pesant d'or, mais comme il s'agit d'un humour particulièrement pervers, je déconseille Desert Punk pour les moins de douze ans) et Amagumo "l'Araignée de pluie". Il s'agit d'une autre grand chasseur de primes du désert du Kanto, rival de Sunabouzo, et personnellement, je trouve qu'il a trop la classe ! À ce propos je souligne ce qu'a écrit Guilhem dans sa critique sur les voix. Enfin, le look des mercenaires et leur attirail a été bien travaillé, vous découvrirez tout cela en visionnant l'anime.

Côté scénario, au fil des épisodes se dégage une trame principale où l'on découvre que cet univers pauvre est dirigé par un gouvernement qui jouit de la technologie de l'Epoque des Ténèbres, c'est à dire une civilisation très évoluée, mais qui a fini dans les flammes. Donc une bonne trame, mais on regrette quand même que l'anime finisse si vite, une cinquantaine d'épisodes aurait pu donner à ce fameux gouvernement bien plus d'ampleur.

Les dessins des personnages sont très réussis, de même pour leurs expressions. Le style me fait penser à Hajime No Ippo. Les paysages désertiques ainsi que les ruines sont bien faits, mais l'accent est sur les personnages. L'animation est bonne, mais dans le contexte de cet anime comique, ne vous attendez pas à du grand spectacle dans les combats, bien qu'ils soient de bonne facture.

Les musiques soutiennent parfaitement l'anime. Au programme musique classique (avec violons et cuivre, un peu dans le style de One Piece, mais en moins bien quand même), piano, jazz, guitare électrique et musique synthétique. Quelques bons morceaux se distinguent du reste et valent le coup d'être écoutés (OST). Je retiens aussi particulièrement le premier ending, qui est simplement énorme et loufoque !

Le point fort de Desert Punk est l'humour. Bonne rigolade en perspective, c'est ce qui rend cet anime particulièrement plaisant. Si vous aimez l'humour pervers et la dérisions des personnages, le comique de certaines situations, alors vous serrez largement servi. En plus, quelques épisodes sont principalement axés sur ces thèmes, bref un petit régal pour décompresser en rentrant du travail par exemple !

Alors en résumé, eh bien Desert Punk est un bon anime que je conseille, pour les raisons citées plus haut. Il ne s'agit pas d'un animé dont l'on devient accro et duquel on ne peut décrocher, mais au contraire, on prend plaisir à regarder quelques épisodes par-ci par-là. On s'amuse bien, il y a de l'action, un univers crédible, tout pour plaire en somme !

-Rayena-
Note de la rédaction
Cet animé est une adaptation du manga éponyme de Masatoshi Usune.

Nous vous invitons à venir discuter de l'animé sur le forum !
Licencié par :

Asian Star
Éditeur DVD

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
http://www.madman.com.au/desertpunk/
États-Unis
Le site officiel de "Sunabozu - Desert Punk" chez Madman

Recherche Google : desert punk sunabozu usune masatoshi gonzo
Recherche Yahoo : desert punk sunabozu usune masatoshi gonzo

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Desert Punk © 2004 USUNE Masatoshi / GONZO

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.