spacer Jeudi 17 août 2017 @ 09:41 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Shinryaku!! Ika Musu...  :: Animes ::  Shinshaku Sengoku Ei... >>
Shinsekai yori
Shinsekai yori   TITRE ORIGINAL : Shinsekai yori
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2012
  STUDIOS : [ANIPLEX INC.] [A-1 PICTURES INC.]
  GENRES : [DRAME] [FANTASTIQUE & MYTHE] [CONTES & RéCITS]
  AUTEUR : [KISHI YûSUKE]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 25 EPS 22 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
From the New World
新世界より
Shin sekai yori
Synopsis
Dans un village totalement isolé du reste du monde, les hommes sont capables d'utiliser un pouvoir de psychokinésie qu'ils appellent Cantus. Lorsque les enfants commencent à acquérir ce dernier, ils subissent un rituel censé les purifier avant d'être ensuite envoyés dans une école spécialisée.

Saki est une jeune fille qui vient de voir sa nouvelle force lui être révélée. Retrouvant ses amis d'enfance dans l'académie, elle essaie de maîtriser ses nouveaux pouvoirs avec eux dans la plus grande insouciance. Cependant, derrière cette douce harmonie qui règne au sein du village, des rumeurs inquiétantes circulent pour être finalement rapidement étouffées par les adultes. Suite à la disparition d'une de leurs amies, Saki et ses camarades décident de mener l'enquête afin de la retrouver. Bravant l'interdiction de sortir du village, leurs recherches leur permettent de découvrir une sombre vérité sur l'origine du village que les adultes essaient à tout prix de cacher. Les enfants comprennent alors qu'avoir mis la main sur une telle connaissance aura de lourdes conséquences sur leur avenir…

-Syaoran-
Critiques
Shinsekai Yori: From The New World est un animé atypique. Adaptation d'un roman de plus de mille pages ayant connu un immense succès au Japon, il s'agit là d'une perle rare, le meilleur seinen de 2012 passé pourtant inaperçu. Il fait partie de cette catégorie d'animés qui, une fois finis, vous laisse l'impression d'un grand vide à l'idée que vous ne retrouverez pas pareil chef d’œuvre avant un moment.

C'est par un premier épisode déroutant, ne laissant en rien présager la tournure que prendront les événements, que Shinsekai Yori commence. Le spectateur s'engage alors complètement à l'aveuglette et sera constamment surpris (positivement) par les chemins qu'empruntera le scénario. Il est peu probable que quiconque puisse deviner l'énormité de la situation. De plus, la grande force de cette série est sa capacité à nous immerger complètement à travers le regard d'enfants qui vont grandir et découvrir ce monde qui est le nôtre mille ans plus tard. L'architecture de cette société s'avère être infiniment plus nébulaire qu'on aurait pu l'imaginer. L'immersion est telle que certaines phases d’incompréhension, de confusion ou d'oubli vécues par les personnages sont partagées par le spectateur.

Toutefois, on regrettera la petite période homosexuelle durant la phase adolescente de nos protagonistes, mal adaptée malheureusement et qui s'étend sur un épisode. Les scènes en question (très sobres) peuvent être balayées d'un mouvement de souris sans conséquence pour l'intrigue. C'est donc sûrement là le seul point négatif sur lequel il est inutile de s'attarder davantage sachant qu'il ne dénature absolument pas l'essence de l’œuvre.

L'autre grande force de Shinsekai Yori réside dans la maîtrise de son scénario et son monde futuriste mais involué. Le récit est composé de trois arcs qui se déroulent à des moments distincts de la vie de nos protagonistes : si le premier est une mise en perspective, le second est une confrontation brutale à la réalité, et quant au troisième il s'agit d'une explosion d'émotions, de tensions, d'affrontements et plus encore. Chaque scène, chaque séquence de l'animé a un sens précis et peut avoir un impact irréversible sur la vie des personnages. Dès qu'on réalise ceci, la tension devient alors insoutenable : le spectateur est constamment à bout de nerfs et inquiet pour ces personnages dont il s'est si attaché finalement. De même, on se surprendra à avoir les poils hérissés devant certaines scènes, cela même après un second visionnage, chose à laquelle seul les grandes séries aspirent : c'est dire la transcendance dans l'exécution de cette œuvre.

C'est également une réussite sur le plan graphique et musical avec notamment des paysages crépusculaires enneigés ou encore des forêts évoquant un côté féerique paradoxal à l'histoire. Quant à la bande son originale, allant du folklorique au classique, en passant par de palpitants rythmes tendus, celle-ci est simplement sublime. L'animé n'a pas de générique d'ouverture mais en possède deux de clôture qui sont un véritable régal visuel et sonore.

Révélation de ces dernières années, ce voyage introspectif aura été le pinacle de cette année 2012 avec un récit totalement fantasque mais doté d'une certaine prestance et qui peut servir d'excellente initiation au profane ou encore être une délectation suprême pour le fan avisé.

-Arigato-
Note de la rédaction
Bande annonce VA


Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum.
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
http://www.tv-asahi.co.jp/shinsekaiyori/
Japon
Site officiel de la série.

Recherche Google : shinsekai yori shinsekai yori kishi yûsuke aniplex inc. a-1 pictures inc.
Recherche Yahoo : shinsekai yori shinsekai yori kishi yûsuke aniplex inc. a-1 pictures inc.

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Shinsekai yori © 2012 KISHI Yûsuke / Aniplex Inc., A-1 Pictures Inc.

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.