spacer Lundi 21 mai 2018 @ 08:51 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Yuusha Keisatsu J-De...  :: Animes ::  Yuusha Shirei Dagwon >>
Yuusha Raideen
Yuusha Raideen   TITRE ORIGINAL : Yuusha Raideen
  ANNÉES DE PRODUCTION : 1975 - 1976
  STUDIO : [SUNRISE]
  GENRES : [AVENTURE] [CYBER & MECHA] [ESPACE & SCI-FICTION]
  AUTEUR : [SUZUKI YOSHITAKE]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 50 EPS 30 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
勇者ライディーン
Yuusha Raideen
Brave Raideen
Synopsis
La Terre est attaquée par un peuple extraterrestre mené par un certain prince Shakin. Heureusement, sur une petite île perdue au milieu de l’océan, une équipe de scientifiques a mis au point le Raideen, un robot géant qui peut se transformer en oiseau, et l'ont confié à un jeune pilote, Akira Hibiki. Cette île devient dès lors le point d’attaque principal de l’ennemi...

-mandrake-
Critiques
J'ai acheté cette série dans son intégralité (à savoir 2 box soit 13 DVD pour 50 épisodes) en import japonais, car ce robot me fascinait depuis mon enfance, depuis sa sortie en jumbo 60 cm (comme Goldorak et Gaiking). J'étais plutôt dubitatif quant au contenu des DVDs, mais je n'ai pas été déçu, loin de là. Pour faire simple, je considère cette série comme une version survitaminée de Goldorak : plus d'action, des ennemis plus monstrueux (on peut y voir des réminiscences de Devilman ou de Great Mazinger pour les connaisseurs), avec une touche mystico-religieuse comme on pourra voir plus tard dans Askadis (l'Empire des Cinq). Un bon point pour le générique qui met tout de suite les points sur les i (explosions, monstres, attaques, transformations), on sait à quoi s'attendre. Seul bémol, la musique d'ouverture qui fait plus penser à un animé comme Candy, Bouba ou les Bisounours. Comme les autres séries de cette époque, on n'échappe pas aux clichés habituels : héros tête brulée à la Koji Kabuto (Mazinger Z), la fille qui a souvent la culotte à l'air, les gamins insupportables, et le gros comique de service, sans oublier l'indispensable méchant qui se fait tuer, pour être remplacé plus tard par deux autres encore plus diaboliques (Cela ne vous rappelle rien ? Mais si, souvenez-vous, lorsque Hydargos rend l'âme, Minos et Horos rentrent en concurrence pour être le premier à descendre Goldorak. Et bien avec Yusha Reideen, c'est la même chose). Les défauts sont les mêmes que dans les séries précitées : construction des épisodes répétitives, souvent les mêmes séquences reviennent : décollage, attaques). Mais de par son design, le soin apporté a l'animation et aux graphismes, son action omniprésente et le côté mythologie (l'empire de Mu), c'est vraiment une série à voir. Je ne regrette pas mon achat.

-GIROT-
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Reideen the Superior
Références
Recherche Google : yuusha raideen yuusha raideen suzuki yoshitake sunrise
Recherche Yahoo : yuusha raideen yuusha raideen suzuki yoshitake sunrise

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Yuusha Raideen © 1975 SUZUKI Yoshitake / Sunrise

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.