spacer Dimanche 17 décembre 2017 @ 18:40 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< PriPara: Minna de Ka...  :: Animes ::  Prism Magical - Pris... >>
Prism Ark
Prism Ark   TITRE ORIGINAL : Prism Ark
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2007
  STUDIO : [FRONTLINE]
  GENRE : [FANTASTIQUE & MYTHE]
  AUTEUR : [PAJAMAS SOFT]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 12 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titre alternatif
プリズム・アーク
Synopsis
La Sainte Guerre ayant opposé Wind Land à l'empire de Sablum s'était arrêtée le temps d'une génération, celle où le roi Gustav était le souverain de Wind Land.
L'empire de Sablum repart à l'assaut pour conquérir son ennemi de toujours avec une arme de destruction dépassant l'entendement : les Anges.
Alors que Wind Land est pris au dépourvu et que leurs troupes se retrouvent face à un mur, c'est sur les épaules de Priecia (qui d'après les rumeurs, pourrait être la fille de la précédente princesse Princea), une jeune prodige à l'épée comme en magie que va reposer l'avenir de sa patrie qui a déjà perdu environ la moitié de ses terres.
La chevalière parviendra-t-elle à contrer l'envahisseur ?

-FinalFan-
Critiques
Oyez, oyez, amateurs de fantasy !
Un peu de renseignements d'abord sur cet animé: Il est tiré d'un visual novel (jeu dit hentai).
Ces types d'animés sont souvent acclamés par la critique (on citera par exemple Shingetsutan Tsukihime, Fate/Stay Night ou Kanon 2006...).
Prism Ark suit-il alors la règle générale ?

Tout d'abord, parlons du scénario. Pour être clair, il apparaît franchement fouillit dans l'animé car ce dernier est construit d'une façon étrange. En effet, le 1er épisode constitue la "fin" de l'animé ce qui est déjà assez déroutant (surtout que ce choix n'est absolument pas justifié vu la trame du scénario...), mais en plus, on a rapidement le droit à une succession de flashbacks montrant le passé des parents de Priecia (l'héroïne), qui ne font qu'alourdir inutilement l'histoire...
De plus -Et c'est le problème de quasiment tous les animés tirés de visuals novels (Fate/Stay Night en tête)-, il y a énormément de "trous" dans l'histoire, c'est-à-dire d'événements inexpliqués. Qui est le chevalier noir ? Comment est-il devenu ainsi ? Qu'est vraiment Hyaweh et d'où lui viennent ses pouvoirs ? Bref, toutes ces questions et bien d'autres encore restent sans réponses dans l'animé et c'est bien dommage.
Je reprocherais aussi au scénario son côté incroyablement artificiel ! Honnêtement, je veux bien qu'on nous parle de destin, mais pitié, ne faites pas tomber un héros du ciel -au sens propre du terme- avec une épée qui démonte tout sur son passage comme ça ! On se croirait dans un remake de Slayers! (sauf que Hyaweh n'est pas idiot contrairement à Gourry...).

Au niveau de la mise en scène du scénario, les auteurs ont voulu mettre en avant la relation entre Hyaweh et Priecia devant l'histoire et l'action ce qui renforce encore plus, le côté artificiel du scénario. En un mot, l'histoire d'amour entre les deux personnages est mal traitée. On ne croit pas une seule seconde que Priecia passe de la détestation (ou du moins de l'indifférence) de Hyaweh à l'amour en l'espace d'un épisode !
A côté de cela, on peut remarquer l'abondance de fan service, supposé attirer le regard du spectateur (et ça marche !), mais qui devient vite hors de contexte voire complètement inutile.
Un bon aspect de la mise en scène est surement l'humour qui, sans être forcement original, est au rendez-vous et est efficace.

L'animation et les graphismes sont plutôt bons, et les (trop) rares affrontements sont bien retranscrits.
La bande son un classique du style heroic fantasy.

En résumé, Prism Ark, était un animé prometteur, doté d'une histoire intéressante, qu'il aurait été judicieux d'exploiter. Cependant, le choix des scénaristes de privilégier l'histoire d'amour à l'action a conduit l'animé à jouer un rôle hybride, entre la comédie romantique mielleuse et l'animé d'action, qui, dans le cas présent, ne mène malheureusement nulle part (ce qui symbolisé par l'absence de fin réelle de l'animé). Dommage.

-malcmojo-
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
Recherche Google : prism ark prism ark pajamas soft frontline
Recherche Yahoo : prism ark prism ark pajamas soft frontline

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Prism Ark © 2007 Pajamas Soft / Frontline

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.