spacer Mercredi 22 novembre 2017 @ 23:17 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Mushibugyou (OAV)  :: Animes ::  Mushishi - Next Pass... >>
Mushishi (2009)
Mushishi   TITRE ORIGINAL : Mushishi
  ANNÉES DE PRODUCTION : 2005 - 2006
  STUDIOS : [MARVELOUS ENT.] [ASATSU [ADK]] [ARTLAND]
  GENRE : [FANTASTIQUE & MYTHE]
  AUTEUR : [URUSHIBARA YUKI]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 26 EPS 24 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
蟲師
Mushi-Shi
Synopsis
Les Mushi sont des être primaires, bien plus primaires que les insectes, plantes, ou bactéries ; ils sont pour ainsi dire tellement primaires qu'ils sont indissociables de "la vie". En fait ils sont à la frontière entre la vie et la mort. Ce sont des formes de vie dont l'existence est incertaine car seules quelques personnes sont capables de les voir. On pourrait dire que le commun des mortels les considère comme une rumeur venue des temps anciens, dont les principes enseignés pour cohabiter avec eux auraient été oubliés. Mais ils sont là, immuables, avec tous les problèmes que les hommes peuvent rencontrer à leur contact prolongé. C'est ainsi que les Mushishi dont fait partie Ginko, le héros, parcourent le pays en ermite afin d'approfondir leurs connaissances des Mushi, mais également à soulager les maux provoqués par certains cas d'interférences entre les hommes et ces êtres primaires.

-Rimoan-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Pour commencer, il n'y a pas à proprement parler de fil directeur pour cet animé. Celui-ci est tout simplement divisé en épisodes qui contiennent chacun une histoire dans laquelle Ginko intervient, que ce soit dans le présent, ou dans le passé propre à notre Mushishi. L'animé tourne donc autour des Mushi, ni bons ni mauvais, mais qui font tout simplement partie d'un équilibre étroitement lié entre la vie et la nature. Les Mushis sont le plus souvent témoins de la fragilité des hommes, de ceux qui utilisent les Mushis à leur propre fin, ou ceux qui subissent la présence des être primaires. On découvre avec un certain plaisir les innombrables espèces de Mushi ainsi que leur particularités, même si on se demande souvent comment l'épisode va se finir : avec le constat que nous sommes impuissants face aux Mushi (avec quelques rares tragédies dans l'animé), que la vie et le bonheur s'épanouiront à nouveau, ou que les évènements restent immuables, ancrés dans le temps ?
La musique : calme, zen, apaisante (avec en avant-goût l'opening "The Sore Feet Song" de Ally Kerr), se superpose à de somptueux graphismes (j'ai presque envie de dire des artworks) que l'on croirait être des peintures sur le thème de la nature, avec un palette graphique cohérente et naturelle. Une ambiance pleine de mystère et de mysticisme en résulte.
Il n'y a pas grand chose à dire sur cet animé, à part : détendez-vous le temps d'un épisode, en appréciant les aventures calmes et posées de Ginko. Peut-être en ressortirez-vous grandit, qui sait ?

-Rimoan-


------------- Critique 2 -------------
Cet animé est tiré du manga du même nom de l'auteur Yuki Urushibara. Il ne faut pas espérer de cet animé beaucoup d'action, et il faut voir chaque épisode comme un nouveau conte qui tourne autour des Mushi. L'animé est assez lent ainsi que les musiques qui le composent, la façon dont sont narrés les épisodes ressemble un peu aux productions de Ghibli. L'animation est pas mauvaise (mais vu le peu de mouvements que requiert la série ce n’est pas bien difficile) et la qualité générale est assez bonne avec des gamins assez mignons. Un vrai coup de cœur selon moi mais je ne pense pas qu'il le sera pour tout le monde.

-Eyll-


------------- Critique 3 -------------
Il est de ces animes qui instaurent une ambiance, que l'on a envie de regarder allongé dans le creux d'un canapé chaud, pendant les froids et gris après-midi d'hiver. Mushishi est de ceux-là.
Mushishi nous plonge directement dans un univers aux relents de Japon du XIXe siècle, un monde paisible, où les humains côtoient sans le savoir des êtres vivants imaginaires, les Mushi.
Ginko, le personnage principal, est un Mushishi, c'est à dire un "exterminateur" de Mushi. Le mot est un peu fort, puisqu'il ne s'agit bien évidemment pas d'un cousin éloigné de John Rambo armé d'une mitrailleuse ou autre arme destructrice. Ginko est plutôt une sorte de médecin, voire d'exorciste, qui vient en aide aux personnes victimes de la présence de Mushi. Chaque épisode nous conte ainsi la façon dont il va résoudre une "énigme" liée au Mushi (personne malade, région à la récolte en berne...).
Si Ginko est le personnage central, il reste relativement mystérieux ; d'ailleurs, on peut trouver une métaphore symbolisant ce trait de caractère dans le fait qu'il ne reste jamais très longtemps en ville (pour une raison précise que je vous laisse découvrir), comme mal à l'aise de se retrouver mélangé à la civilisation (doit-on voir dans son physique atypique, là encore, un symbole ?)
son passé est à peine évoqué (juste ce qu'il faut en fait). On a vraiment l'impression qu'il reste en retrait, de sorte à n'être qu'un guide laissant la vedette aux Mushis et à leurs mystères. Et c'est bien le but : on accompagne Ginko, on fait la connaissance de tout un tas d'individus souvent torturés par ce qui leur arrive, on se laisse aller au gré de ses réflexions...
La grande force de l'anime n'est donc pas son personnage principal. C'est l'ambiance qu'il s'en dégage, d'une magie et d'une sensibilité à fleur de peau. Chaque épisode est maîtrisé à la perfection, la lenteur des épisodes (ce qui n'a rien de péjoratif) ne s'accommodant que mieux avec les musiques aux notes délicatement murmurées, le tout baignant dans une atmosphère de calme tout simplement délicieuse.
Mais Mushishi ne se contente pas d'être un anime contemplatif. Il nous délivre un message, un message de tolérance : à travers la présence des Mushis, l'anime nous invite à respecter toute forme de vie coexistant avec l'être humain. Sans vouloir spoiler, on comprend que les actes des Mushis, aussi nocifs soient-ils pour l'Homme, ne sont en fait que leur moyen d'exister. En cela, Ginko nous invite à les respecter, et non pas de les percevoir comme une menace à exterminer. Une phrase résume d'ailleurs parfaitement cela : "Les Mushis ne vivent pas pour faire peur aux autres ; ils vivent, c'est tout".

Mushishi est un sacré coup de cœur que je conseille à tous. À condition de prendre son temps afin de le savourer à sa pleine mesure.

-N!ck-
Note de la rédaction
Bande annonce


Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum.
Licencié par :

Black Box
Distributeur Blu-ray
Distributeur DVD
Éditeur Blu-ray
Éditeur DVD
[J-One]
Distributeur TV

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Mushishi - Next Passage -
Mushishi Zoku Shou : Suzu no Shizuku
Mushishi – Chroniques spéciales - L’ombre qui dévore le soleil
Références
http://www.mmv.co.jp/special/game/ds/mushishi/
Japon
Site de Marvelous dédié à la série

Recherche Google : mushishi mushishi urushibara yuki marvelous ent. asatsu [adk] artland
Recherche Yahoo : mushishi mushishi urushibara yuki marvelous ent. asatsu [adk] artland

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Mushishi © 2005 URUSHIBARA Yuki / Marvelous Ent., Asatsu [ADK], ARTLAND

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.