spacer Jeudi 24 août 2017 @ 01:18 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Mayoi Neko Overrun! ...  :: Animes ::  Mayutoro The Toons >>
Mayoiga (The Lost Village) (2016)
Mayoiga (The Lost Village)   TITRE ORIGINAL : Mayoiga
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2016
  STUDIO : [DIOMEDEA]
  GENRES : [DRAME] [ÉNIGME & POLICIER] [TRANCHE DE VIE]
  AUTEURS : [DIOMEDEA] [PONY CANYON]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 12 EPS 24 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titre alternatif
迷家[マヨイガ]
Synopsis
Une légende raconte que, loin dans les montagnes, il y a un village du nom de Nanakimura où il serait possible de recommencer tout à zéro et de vivre une vie de rêve, sans être concerné par les problèmes que connaît le monde.
Ce n'est certainement qu'une rumeur, mais trente personnes, des hommes et des femmes ayant chacun leurs propres raisons de croire à cette histoire, partent en bus en direction de Nanakimura. Toutefois à l'arrivée, ils découvrent un lieu inhabité où pèse une étrange atmosphère. Ces derniers vont alors chercher à comprendre le secret se cachant derrière ce village.

-Mirahidote-
Critiques
Douze épisodes pour trente personnages à développer dans un thriller psychologique et horrifique, rien que là déjà, un esprit averti peut percevoir les prémices de la bouse à venir.
Les premiers épisodes, pourtant prometteurs, mettent en place une ambiance bien glauque et une atmosphère pesante, appâtant ainsi le spectateur naïf, en l’occurrence votre humble XeNoMeS, qui entrevoit déjà monts et merveilles. La plus grande qualité de l'anime réside certainement dans le recul et l'ironie dont il fait preuve envers les personnages.
Plus clichés les uns que les autres et surtout absolument imbuvables, ils sont traités sans pitié par l'histoire qui met volontiers en exergue la chimère à laquelle ils se raccrochent tous - trouver un mystérieux village où ils pourront vivre dans une utopie parfaite, loin de la société qu'ils détestent.
Après quelques épisodes, l’anime dévoile peu à peu son vrai visage, celui d'un des plus mauvais masques bantou ! On aurait tendance à croire que la série prend la direction d'un "navet horrifique", dans la mesure où on perçoit clairement une volonté de faire peur, sans pour autant se prendre réellement au sérieux. Et si la série avait continué ainsi, le résultat final aurait pu être tout à fait correct.
Malheureusement les scénaristes, ayant "a priori consommé des substances peu licites", en ont décidé autrement !

Tout d'abord, l'horreur ne prend plus : tous les éléments sensés être effrayants sont, d'une part, mis en avant de manière totalement frontale, sans aucune subtilité ou souci de mise en scène. D'autre part, les aspects horrifiques ne valent que pour les personnages et non le spectateur. Ils ont peur pour des raisons bien spécifiques que nous ne partageons pas.
Outre l'inévitable et insupportable problème du trop grand nombre de figurants pour qu'on en retienne ne serait-ce que la moitié, les protagonistes ne possèdent aucun charisme. Ils ont des réactions totalement illogiques et manquent totalement de crédibilité.
Ceci n'était pas préjudiciable tant que la série restait quelque peu décalée. Toutefois à un moment donné, lorsqu'elle commence à vouloir prendre son sujet au sérieux, l'histoire devient complètement incohérente. De plus, les flashbacks et les développements psychologiques, faute de temps, sont soit forcés soit inexpliqués. La fin est par conséquent vide et sans saveur.

On a affaire au néant le plus total sans aucun climax ou tension. Pire, tout le côté psychologique passe à la trappe car nous n'apprécions pas les personnages, faute à une mauvaise identification et connaissance. Bien qu'on sache depuis déjà cinq épisodes ce que doivent affronter les personnages, le dénouement n'apporte rien si ce n'est quelques noms et précisions sur le phénomène. Il y a un réel manque de profondeur dans l'intrigue, de suspense, de n'importe quoi qui aurait pu rendre la conclusion palpitante.
L'idée de base de Mayoiga n'est pourtant pas mauvaise. Après tout, isoler des personnages dans un village abandonné pour les confronter à leurs pires terreurs, c'est un classique. Mais la série ne parvient pas à prendre un vrai cap, oscille entre toutes les idées possibles pour finir par se perdre complètement et n'arriver à rien. Il y a trop de personnages pour qu'on ressente de l'empathie et finalement la résolution du mystère demeure le seul point d'intérêt. Après les délires du début, on aurait pu s'attendre à une conclusion du même acabit : aberrante et improbable. Or, au bout du compte, cette fin était d'une platitude absolue.

Pour couronner le tout, la bande sonore n’a rien de remarquable. On a droit à une même musique répétée inlassablement. Au début accentuant le mystère, cette bande son en devient presque comique dans les derniers épisodes.
L’aspect graphique est quant à lui anecdotique, très quelconque et à la hauteur de la qualité déplorable de l’anime.
En conclusion, Mayoiga - The Lost Village n'est ni un anime d'horreur ou de mystère, ni psychologique. C'est un animé, initialement un peu décalé, avant tenté de se prendre au sérieux et conclure de façon philosophique. Cependant le tout a été traité de la plus mauvaise des manières et sans une once de qualité. Un échec cuisant !

-xenomes-
Note de la rédaction
Bande annonce
Licencié par :

Crunchyroll
Distributeur Web

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
http://mayoiga.tv/
Japon
Site officiel

Recherche Google : mayoiga (the lost village) mayoiga diomedea pony canyon diomedea
Recherche Yahoo : mayoiga (the lost village) mayoiga diomedea pony canyon diomedea

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Mayoiga (The Lost Village) © 2016 DIOMEDEA, PONY CANYON / Diomedea

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.