spacer Vendredi 28 avril 2017 @ 00:41 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Urmel  :: Animes ::  Urusei Yatsura - The... >>
Urotsukidôji I : La Légende du démon (1995)
Urotsukidôji I : La Légende du démon   TITRE ORIGINAL : Choujin densetsu Urotsukidouji
  ANNÉE DE PRODUCTION : 1989
  STUDIO : [WEST CAPE PROD.]
  GENRES : [HENTAI] [ESPACE & SCI-FICTION] [HORREUR]
  AUTEUR : [MAEDA TOSHIO]
  TYPE & DURÉE : 1 FILM 105 mins
Staff
Liste des épisodes
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
Urotsukidouji : Legend of The Overfiend
超神伝説 うろつき童子
超神伝説 うろつき童子 OAV
Urotsukidôji I - OAV
Chôjin densetsu Urotsukidôji
Synopsis
Les humains se croient les maîtres du monde, mais ils ignorent que, parallèlement au leur, existent deux autres mondes : celui des Makai, des démons, et celui des Jyujinkai, des êtres mi-bêtes mi-hommes. Une légende raconte que, tous les trois mille ans, le Chojin apparaît sous la forme d'un humain afin de réunir les trois mondes. L'heure semble enfin arrivée. Amano, du monde des Jyujinkai, est sur Terre depuis trois cents ans pour retrouver le nouveau Chojin avant les Makai. Il se pourrait que l'être tant recherché soit un étudiant de l'université Myojin. Son choix se porte sur Osaki, vedette de l'équipe de basket. La sœur d'Amano, Megumi, pencherait plutôt pour Nagumo, un imbécile heureux duquel émane de puissants relents démoniaques… La légende deviendra-t-elle réalité ?

-Porcorosso34-
Critiques
Un hentai avec un scénario ? Ou un film avec des scènes de sexe ? Quelle que soit la façon dont vous percevez Urotsukidôji, on peut en dire une chose : ce n'est ni tout à fait un hentai ni tout à fait un non-hentai. Déjà, il y a un scénario. Et un vrai, s'il-vous-plaît ! Avec des personnages construits (ou à peu près). Et des scènes d'action (si, si, et très bien animées, en plus). Et le budget est très clairement au-dessus des hentai habituels. On se surprend même à être impressionné devant la qualité de certaines scènes, surtout quand on sait que l'OAV date de 1989.

Mais d'un autre coté, les scènes de fesses sont quand même fort nombreuses et parfois très gratuites. Il est d'ailleurs étonnant de constater la quantité de personnes qui font l'amour dans le parc (probablement parce qu'il y fait plus frais qu'en intérieur), ou la quantité de jupes plus courtes que les talons des chaussures. Et de ce point de vue-là, on n'est clairement pas dans un film avec « juste quelques scènes de sexe ». On se trouve quelque part au milieu. Ceux qui attendent un film conventionnel risquent d'être agacés par l'avalanche de sexe gratuit. Ceux qui attendent un hentai risquent de s'ennuyer en attendant la prochaine (courte) scène de sexe. Personnellement, le mélange ne m'a pas déplu. Je suis même fort triste de constater qu'aucune autre expérience du même genre n'ait été tentée depuis (ou en tout cas, rien d'aussi bonne qualité). Comme si le sexe, à l'exception d'une ou deux scènes vaguement chaudes pour faire plus « adulte », devait rester absent des films, ou comme si le hentai se devait d'être de mauvaise qualité.

Cela dit, j'ai bien aimé le scénario. Et du sexe à droite et à gauche, c'est peut-être du fan-service, mais ce n'est pas non plus désagréable à l'œil, inutile de s'en cacher. J'ajouterai même que le design des démons est fort original. On pourra néanmoins trouver que Urotsukidôji sombre dans le gore bien crade avec une complaisance déconcertante. Ou dans les habituels travers des hentai : peu d'hommes nus, seules les femmes se font violer (pourtant, les démons étant le summum de la dépravation, on aurait pu croire que la bisexualité n'est pas pour leur déplaire…, mais on doit avoir affaire ici à des démons très prudes…), et le personnage principal est un habituel obsédé sans rien pour lui.

Au final, Urotsukidôji est une OAV qui, bien que n'échappant pas à tous les horripilants clichés du genre, tente de faire mieux que d'habitude. Et y arrive ! Au vu de la pauvreté du porno actuel, il faut croire que l'expérience n'a pas convaincu…

-sobert-
Note de la rédaction
Animé à caractère pornographique, interdit aux moins de 18 ans.

Au Japon, l'histoire originale a été découpée en trois OAV : Birth of the Overfiend (1987, 38 min) ; Curse of the Overfiend (1988, 59 min), Final Inferno (1989, 47 min).

Ces trois OAV ont été remastérisées en 1989 en un film qui est paru en France sous le titre La Légende du démon.
Licencié par :

logo
Distributeur DVD
logo
Éditeur DVD
Éditeur VHS
logo
Distributeur TV

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Urotsukidôji - New Saga
Urotsukidôji II : L'Enfant errant
Références
Recherche Google : urotsukidôji i : la légende du démon choujin densetsu urotsukidouji maeda toshio west cape prod.
Recherche Yahoo : urotsukidôji i : la légende du démon choujin densetsu urotsukidouji maeda toshio west cape prod.

Staff
Liste des épisodes
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Urotsukidôji I : La Légende du démon © 1989 MAEDA Toshio / West Cape Prod.

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.