spacer Lundi 24 novembre 2014 @ 22:02 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Suzukaze
Suzukaze
Animesindex
<< Seraphim Call  :: Animes ::  Serial Gamerz >>
Serial Experiments Lain (2001)
Serial Experiments Lain   TITRE ORIGINAL : Serial Experiments Lain
  ANNÉE DE PRODUCTION : 1998
  STUDIO : [PIONEER LDC [GENEON]]
  GENRES : [DRAME] [ESPACE & SCI-FICTION]
  AUTEUR : [ABE YOSHITOSHI [ABE YOSHITAKA]]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 13 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Paroles
Japon
Titres alternatifs
シリアルエクスペリメンツレイン
Lain
Synopsis
La petite Lain mène une vie morne au milieu d'une famille qui ne se parle pas. Un jour, elle reçoit un e-mail d'une camarade d'école qui s'est suicidée. Elle apprend à Lain qu'elle s'est fondue dans le réseau de communication appelé Wired et qu'elle y a rencontré Dieu. Lain, intriguée par ces messages, demande à son père de lui acheter un Navi, un ordinateur de la dernière génération. Commence pour elle un voyage dans le monde des hackers et du réseau, à la recherche de l'existence de Dieu et d'elle-même.

-ScoRpioN-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Lain est une série assez perturbante, je dois dire. Dès le premier épisode, on sent la complexité de l'œuvre. Beaucoup de choses semblent nous dépasser, et le spectateur peut rapidement décrocher. En effet, on est plongé dans un environnement où deux mondes coexistent : un monde réel et un monde virtuel appelé Wired (qui signifie « connectés »). On ne sait pas qui est Lain dans tout ça, et par la suite on apprend son rôle… Lain est un animé qui mérite absolument d'être vu du début à la fin, car c'est dans les derniers épisodes (ou layers, qui signifie « couches ») qu'on comprend vraiment le sens de l'intrigue et de l'histoire plus simplement. On peut dire que cet animé s'adresse à deux types de publics : les amateurs d'ésotérisme et les amateurs d'informatique. Bon, je sais, c'est un peu réducteur, mais c'est pour vous donner un aperçu de l'atmosphère assez dérangeante de l'animé, dérangeante car obscure. Je dois avouer, je n'ai commencé à l'aimer que vers la fin. Oui, jusqu'alors, les longues séquences de contemplation et autres fantasmagories m'avaient complètement perturbé. J'essayais de m'accrocher tant bien que mal aux personnages pour comprendre leur rôle… Pas évident, non. Finalement, les derniers épisodes m'ont donné les clefs de la compréhension de cet animé, même si on peut toujours percevoir plusieurs couches de compréhension, tant son univers est dense. En plus, Lain est vraiment mignonne comme tout, notamment quand elle est vêtue de son pyjama en forme d'ours, vous verrez. Bref, essayez de regarder cet animé jusqu'au bout (c'est crucial si vous voulez le comprendre), car il en vaut vraiment le détour.

-GohanSSJ-


------------- Critique 2 -------------
Lain est une jeune fille renfermée et timide, avec pas mal de difficultés pour se faire des amis. Il faut dire qu'entre une mère un poil autiste, un père complètement geek du réseau et une sœur ainée en pleine période rebelle, ce n'est pas toujours évident… De plus, Lain ne comprend rien à l'informatique : à une époque où les gens de son âge sont tous fondus du Net et de mobiles, ça n'aide pas à s'intégrer. Survient alors un événement dramatique : une de ses camarades de classe, Chisa, se suicide. Elle n'était pas très sociable, elle non plus, on ne l'aimait pas vraiment. Mais les choses prennent une tournure étrange lorsque des filles de l'école commencent à recevoir des e-mails de la disparue. Un jour, Lain aussi reçoit un message d'elle. Lorsqu'elle lui demande pourquoi elle a fait ça, Chisa lui répond que Dieu est là, dans le réseau… Alors Lain se jette à corps perdu dans le Net : cette quête effrénée pour la vérité la plongera dans un voyage infernal jusqu'au bout d'elle-même. Jusqu'au bout de la folie…

Au-delà de la réflexion propre à un Oshii sur les rapports entre la réalité et le réseau, positionnant son propos sur l'équivalence de ces deux mondes, Serial Experiments Lain s'inscrit quelque part entre Philip K. Dick et David Lynch, dans les problèmes de l'identité et de ses variables, de la définition du moi qui dépend tellement du regard d'autrui. Les plus « simples d'esprit » penseront forcément à Matrix (ou bien, pour ceux qui préfèrent les originaux aux imitations, le roman Simulacron 3, de Daniel Galouye), mais les autres évoqueront des choses plus sophistiquées et plus dans la lignée d'eXistenZ, de David Cronenberg, par exemple, saupoudré d'un soupçon d'ambiance à la X-Files ou à la Akira, et servi par des visuels que l'on a rarement vus aussi pertinents et tranchants, aussi innovants dans leur « simplicité ».

Expérimental jusqu'au vidéoclip, d'une plastique confinant à l'abstraction, Serial Experiments Lain est un de ces voyages dont on ne ressort pas indemne. Si vous aimez les animés, voyez celui-là. Si vous n'aimez pas les animés, voyez-le quand même !

-Guilhem-


------------- Critique 3 -------------
Serial Experiments Lain nous emmène dans un monde virtuel très proche d'Internet, avec une réflexion sur la société et la vie en général qui est très réussie. On est très vite déstabilisé par l'ambiance ainsi que par la psychologie et le comportement des personnages, mais aussi par des décors vides et épurés. Ce qui est intéressant, c'est que l'animé nous oblige à trouver des réponses grâce à notre imagination, même si on nous en donne pas mal. Le personnage de Lain, bien qu'étrange, devient très vite attachant, tout comme Alice, sa camarade de classe. Cependant, cette complexité en refoulera plus d'un, car cet animé devient très lassant si on n'est pas ancré dans l'histoire dès le départ. Le dessin est trop épuré à mon goût, ce qui ne permet pas de s'attacher totalement aux personnages, même si certains font exception. Aussi, le fait qu'on nous repasse toujours les mêmes images (Lain sortant de chez elle, dans le train…), les bruits (d'électricité, par exemple) ou les mêmes effets prennent un peu le chou à la longue. En clair, un animé très psychologique destiné aux fans du genre.

-Proteus-
Note de la rédaction
Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum.
Licencié par :

logo
Éditeur DVD
Éditeur VHS
logo
Distributeur DVD
logo
Distributeur TV
logo
Distributeur TV

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
Recherche Google : serial experiments lain serial experiments lain abe yoshitoshi [abe yoshitaka] pioneer ldc [geneon]
Recherche Yahoo : serial experiments lain serial experiments lain abe yoshitoshi [abe yoshitaka] pioneer ldc [geneon]

Staff
Episodes
Paroles
Japon
Serial Experiments Lain © 1998 ABE Yoshitoshi [ABE Yoshitaka] / Pioneer LDC [Geneon]

Version 1.5 - Copyright © Association Animeka 2002-2014 - Termes d'utilisation.