spacer Lundi 22 octobre 2018 @ 15:27 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Koko wa Greenwood  :: Animes ::  Kokoro Toshokan >>
Kokoro Connect
Kokoro Connect   TITRE ORIGINAL : Kokoro Connect
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2012
  STUDIO : [SILVER LINK]
  GENRES : [COMéDIE] [AMOUR & AMITIé]
  AUTEURS : [ANDA SADANATSU] [HORIGUCHI YUKIKO [SHIROMIZAKANA]]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 17 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titre alternatif
ココロコネクト
Synopsis
Dans le club de recherches culturelles se trouve cinq étudiants, Taichî Yaegashi, Iori Nagase, Himeko Inaba, Yui Kiriyama et Yoshifumi Aoki. Alors que tout semble aller pour le mieux entre eux, ils sont soudainement victimes d'un étrange phénomène : ils s'échangent leurs corps de manière totalement aléatoire. Ce qui s'avérait être un jeu amusant au tout début, détériore peu à peu leurs relations et les amènent à se poser des questions sur la connaissance de soi...

-Masatoshi-
Critiques
Kokoro Connect est un anime issu du light novel éponyme et est produit par Yamanaka Takahiro.
Son introduction fut assez rude au Japon car la promotion de l’œuvre, qui se voulait à la base humoristique, l'a malheureusement tourné en ridicule.
A la base, le light novel possède un atout non négligeable en la personne de l'illustratrice Shiromizakana (K-On !) dont le travail se ressent dans la version anime.
Avec ceci en tête, le character design et les décors de Kokoro Connect ne peuvent qu'être soignés et, effectivement, nous ne sommes pas déçus !

Le trait est précis, clair. Les personnages se distinguent aisément sans pour autant trahir l'aspect réaliste désiré.
Malgré la distance dans le plan, les personnages profiteront donc de beaucoup de détails mais le trait s'épaissira en conséquence.
L'animation, quant à elle, ne sera pas le point fort de l'anime. Il en est de même pour les phases de dialogues, nombreuses, qui n'auront souvent le droit qu'à un simple mouvement de lèvres bien qu'elles seront compensées par des cadrages et travellings de bonne qualité.
La 3D est très peu présente mais parfaitement intégrée. Elle passera inaperçue pour la plupart des gens.
Concernant les couleurs utilisées, elles sont parfaitement choisies, de sorte que l'on puisse comprendre les pensées et les ressentis de chaque personnage simplement en regardant les décors. Ceux-ci sont d'ailleurs soutenus par un bon éclairage.
En résumé, Kokoro Connect est très agréable à regarder, même après 5 ans, pour peu que vous mettiez la main sur la version Blu-ray qui profite de quelques retouches significatives.
L'anime utilise des thèmes basiques comme le "school life", "l'Amour & Amitié", puis ajoute une dose de surnaturel pour justifier une approche psychologique et sociologique.
L'histoire tourne autour de cinq personnages : trois filles et deux garçons dont les liens se renforceront au fil de l'intrigue.

Les protagonistes sont tous très intéressants bien que certains bénéficieront d'un meilleur traitement que d'autres. Heureusement, ils évitent de tomber dans le cliché que l'on peut trouver dans ce genre d’œuvre. Chacun incarne un aspect précis d'une personnalité qui s'avérera plus complexe au fur et à mesure qu'ils gagneront en expérience. Certains finiront même par partager des traits communs.
On regrettera seulement qu'Aoki, le héros, soit relégué au simple rôle de clown pendant 80 % de l'anime tandis que les autres évolueront en bien et/ou en mal tout au long de l'intrigue.

Le scénario se permet de représenter les liens d'amitié à travers le surnaturel. Certains pourront y voir une facilité scénaristique mais, pour ma part, je trouve je trouve ce procédé très intéressant dans la mesure où l'ambiance et les enjeux qui en découlent sont originaux.
Un sentiment d’expérience sociale, d'observation voire de voyeurisme se fait sentir et renforce le stress que les personnages vont devoir supporter.
Pour moi, leurs réactions sont assez réalistes et mettent en évidence les difficultés relatives qu'ils peuvent rencontrer dans leur vie.
Une seule lourdeur, dans le scénario, survient dans la deuxième moitié de la série mais se dissipe après quelques épisodes.

Pour ce qui relève des scènes de confrontation, celles-ci sont bien introduites et agrémentées d'échanges bien construits. En effet, les personnages restent fidèles à eux-mêmes et leurs prises de position sont logiques.
Le tout, rythmé par une OST somptueuse (en même temps, piano et violons, c'est le duo gagnant) !
Les musiques sont d'ailleurs signées Yasuhiro Misawa tandis que la bande son est gérée par Kameyama Toshiki qui a un CV en béton armé. Il a notamment travaillé sur un grand nombre d’œuvres du studio Shaft.


Pour conclure, Kokoro Connect est un très bon anime. Les graphismes sont quasiment parfaits, les personnages vraiment intéressants et, pour la plupart, bien développés.
Le scénario est original et accompagné d'une OST agréable dans les moments les plus tendus.
Il conviendra très bien pour ceux qui aiment les "school life", la romance, mais aussi la psychologie.
Un anime à voir donc, ne serait-ce que pour se faire une idée.

-Toxicman-
Note de la rédaction
Bande annonce

Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum.
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
http://kokoro-connect.com/
Japon
Site officiel de la série.

Recherche Google : kokoro connect kokoro connect anda sadanatsu horiguchi yukiko [shiromizakana] silver link
Recherche Yahoo : kokoro connect kokoro connect anda sadanatsu horiguchi yukiko [shiromizakana] silver link

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Kokoro Connect © 2012 ANDA Sadanatsu, HORIGUCHI Yukiko [Shiromizakana] / Silver Link

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.