spacer Mardi 24 janvier 2017 @ 18:12 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Kamisama Minarai: Hi...  :: Animes ::  Kamiwaza Wanda >>
Kamisama no Memo-chou
Kamisama no Memo-chou   TITRE ORIGINAL : Kamisama no Memo-chou
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2011
  STUDIO : [J.C. STAFF]
  GENRES : [ÉNIGME & POLICIER] [FANTASTIQUE & MYTHE]
  AUTEUR : [SUGII HIKARU]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 12 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
神様のメモ帳
Kamisama no memochou
Kamisama no Memo-chou: It`s the Only NEET Thing to Do
Heaven`s Memo Pad
kamimemo
Synopsis
Cherchant le plus souvent à se retrouver seul, Narumi Fujishima va par accident être témoin d'une scène d'agression où trois garçons de son âge vont venir en aide aux victimes avant de s'enfuir pour ne pas croiser la police. Suite à cet incident, le quotidien de Narumi va continuer d'être animé en raison d'Ayaka, une camarade de classe qui va lui faire rejoindre le club de jardinerie avant de lui présenter le lieu où elle travaille à mi-temps. Là bas, le jeune lycéen va revoir le fameux trio et apprendra que ces derniers sont des NEET menant des enquêtes sous les ordres d'une enfant répondant au nom d'Alice. De fil en aiguille, Narumi va devenir un membre intégrant de l'équipe et aidera dans l'ombre à résoudre des affaires encore non résolues par la police.

-Syaoran-
Critiques
------------- Critique 1 -------------

À la lecture du synopsis, peut-être vous attendez vous à voir un animé dans le même style que Detective Conan ou les Enquêtes de Kindaichi, mais détrompez-vous car j'ai presque envie de dire que Kamisama no Memo-chō revisite le genre policier/détective.

Alice pourrait être assimilée à L de Death Note dans ce rôle du personnage asociable et à l'écart de la société, tout deux possédant un pêché mignon, mais cette comparaison s'arrête là car mettez les deux personnages côte à côte et vous verrez bien vite la différence. Alice respire une forme d'innocence qui transparaît également par la fébrilité de ce corps dont on l'a revêtue, incapable d'ouvrir ne serait-ce que sa fameuse boisson préférée. Pourtant, paradoxalement, il s'agit d'une fille très forte mentalement qui ne cède jamais à la panique et pratiquement toujours maître de ses émotions. Concernant Narumi, l'histoire n’approfondit pas assez la psychologie de ce personnage ni ses sentiments. Bref, on reste sur notre faim sans que la conception du héros soit pour autant ratée. Le reste des personnages composant la bande d'Alice fait clairement office de figurants et, bien que chacun dispose de son propre rôle au cours des enquêtes, moins d'intervenants aurait été préférable pour plus de compréhension.

L'animation fluide, les belles couleurs, ainsi que le chara-design sont agréables sans pour autant être extraordinaires. Bien que quelques longueurs viennent gâcher la fête, les épisodes ont un rythme assez soutenu et se révèlent assez sombres pour certaines intrigues. L'opening vous met directement dans l'ambiance avec cette note de xylophone qui rajoute un effet poupée à cette chère Alice.

Bref, un animé de bonne facture, avec peu d'épisodes, que vous apprécierez de par son ambiance sombre (qui ne tombe pas dans le gore) et la douceur incarnée par le personnage d'Alice.

-saeba-san-


------------- Critique 2 -------------

Kamisama no Memo-chou se présente comme un animé d'enquêtes mettant en avant une catégorie de personnes peu connue du public: les NEET (Not in Education, Employment or Training). L'histoire relate la rencontre de Narumi Fujishima avec un groupes de ces marginaux « jouant » aux enquêteurs. Mais si la formule fonctionne, c'est parce que les sujets abordés sont bien plus sérieux et crédibles que ce à quoi on pouvait s'attendre.

On ne peut parler de cette série sans d'abord présenter Alice, jeune fille au centre de tout. NEET parmi les NEET, elle ne sort quasiment jamais de son appartement où, installée sur son lit et entourée d'écrans d'ordinateur, elle exerce à longueur de journées ses talents de hacker. Son aspect enfantin de poupée ajoute une touche de douceur et de pureté à l'animé, dans le même style que celui utilisé pour Victorique de Gosick. Cette apparente innocence dévoile bien vite une intelligence et une maturité très développées pour son âge. En effet, elle est le centre névralgique qui coordonne tout son monde lors des enquêtes, en y participant elle-même par la recherche d' informations sur le net. Ses troupes, trois jeunes hommes, en marge de la société tout comme elle: un fanatique d'armes à feu, un ex-boxeur en devenir et un séducteur gigolo! On pourra d'ailleurs noter que le passé de chacun de ces personnages ne soit pas beaucoup développée, ce qui est regrettable, Alice occupant une place prépondérante dans la série.

Le grand point fort est donc la nature des enquêtes car ici, on ne cherche pas à retrouver le jouet d'une petite fille. Tout en restant crédible, les investigations portent sur des sujets amplement plus complexes, délicats et tabous: transfert d'argent mafieux (du genre où on y perd plus qu'un doigt), suicide, prostitution d'adolescente et drogue. Pour ce dernier, Narumi va d'ailleurs accomplir quelque chose qui n'a peut être été jamais vu dans l'animation japonaise et rien que pour cela, nous pouvons tirer notre chapeau au scénariste qui a « osé » le mettre dans cette situation. Cet acte de courage est même bienvenue de la part d'un héros qui s'avère finalement être peu développé, Alice occupant majoritairement le devant de la scène. La dureté des sujets abordés et la résolution pas toujours joyeuse des enquêtes donnent à cette oeuvre une touche assez sombre et mélancolique derrière une façade enjouée, portée par l'enthousiasme et la bonne humeur d'une partie des personnages.

Quant à l'animation et la bande son, celles-ci sont correctes (les deux génériques sauront satisfaire les plus exigeants).

En somme, Kamisama no Memo-chou est une série de bonne facture, courte mais pouvant donner suite à une deuxième saison car il y a encore matière à développer. Sans excès d'optimisme et gardant les pieds sur terre, il reste plausible dans l'exploration des zones sombres et méconnues de la société. Que du bon.

-Hive-
Note de la rédaction
Bande annonce

Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur notre forum.
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Fansubbé par :

[Aishiteru] Aishiteru-Fansub ( 7 épisodes sortis )
[DarkAngel] Dark Angel ( 12 épisodes sortis )

Plus de détails ...

Références
Recherche Google : kamisama no memo-chou kamisama no memo-chou sugii hikaru j.c. staff
Recherche Yahoo : kamisama no memo-chou kamisama no memo-chou sugii hikaru j.c. staff

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Kamisama no Memo-chou © 2011 SUGII Hikaru / J.C. STAFF

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2014 - Termes d'utilisation.