spacer Samedi 25 novembre 2017 @ 06:55 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Kai Doh Maru  :: Animes ::  Kaibutsu oujo >>
Kaiba
Kaiba   TITRE ORIGINAL : Kaiba
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2008
  STUDIO : [MADHOUSE PRODUCTION]
  GENRES : [ESPACE & SCI-FICTION] [AMOUR & AMITIé]
  AUTEURS : [MADHOUSE STUDIOS] [YUASA MASAAKI]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 12 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Paroles
Japon
Titre alternatif
カイバ
Synopsis
Kaiba part du principe que la mort n'est que la fin d'un corps. Les âmes, un peu comme une sauvegarde de données, peuvent changer d'organisme. Il s'organise ainsi un véritable commerce d'enveloppes corporelles. C'est dans ce contexte que Kaiba se réveille sans mémoire avec la photo d'une fille sur son pendentif...

-AL-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Un tour sur le forum permet de comprendre rapidement que cette série est très vivement conseillée, au moins les 3 premiers épisodes. La musique est magnifique, les graphismes au premier abord simplistes se révèlent être un émerveillement et il se dégage de cet anime une certaine poésie. Diffusé sur la première chaîne payante historique, WOWOW, cette série montre que la télé peut être originale et inventive quand elle n'est pas soumise aux lois de la pub et de l'audimat.

Pour ma part, le premier épisode m'a rappelé la série "Galaxy Express 999": un voyage à travers l'espace, de planète en planète ; une immortalité possible, que ce soit par la robotisation ou en transférant la mémoire d'un corps à un autre ; Une ville haute et une ville basse, séparant ceux qui ont le moyen de s'offrir l'immortalité de ceux qui ne le peuvent ; Et puis surtout le départ du vaisseau le long d'un quai. On retrouve dans les épisodes suivant des histoire sombres à la morale cruelle, qui laisse difficilement insensible.

Mais arrivé aux deux tiers de la série, c'est le drame : il y a une histoire -différente de GE999- assez dense et rendue un peu complexe par les changements de corps des personnages. Je dois l'avouer, je pense n'avoir pas compris l'histoire et regrette de ne pas avoir pris de note en regardant la série (oui, cette série m'a enseigné quelque chose : l'utilité des résumés des épisodes). Autant revoir la série me permettrait de peut-être comprendre ce que l'auteur a voulu nous communiquer, autant je doute d'avoir un intérêt à revoir cette anime sachant que l'émerveillement de la découverte ne sera plus là.

Bref, un anime à voir pour son originalité.

-vb2n-


------------- Critique 2 -------------
Commençons tout de suite par ce qui frappe le plus, à première vue : les graphismes. Oui, c'est sûr, ils sortent des canons actuels. Mais après quelques minutes d'étonnement, on s'y fait. Je dirais même qu'on s'y fait très bien. L'auteur joue beaucoup sur les jeux de couleurs et de lumières. De plus, les décors sont très variés. Chaque épisode ou presque nous emmène dans un nouveau monde.
Ensuite pour ce qui est de la bande originale elle est tout simplement splendide. J'ai du voir une centaine de séries, les musiques de Kaiba sont mes préférées.
Le scénario ne vous laissera certainement pas indifférent. L'histoire vous fera vibrer, tour à tour poétique, humoristique, grave, attachante, inquiétante, palpitante et j'en passe.
Le premier épisode fut pour moi le seul "difficile" à regarder : on est projeté immédiatement dans une scène d'action qui se déroule dans un univers totalement inconnu et on se sent perdu. Pourtant dès le deuxième épisode j'ai accroché à la série et je ne l'ai plus quittée jusqu'au dernier épisode.
La première partie de la série consiste en une découverte de l'univers de Kaiba. On a donc l'occasion de se familiariser avec ce monde étrange. Mais au moment où je me suis demandé si l'on n'allait pas se limiter à la découverte de diverses planètes, l'histoire s'est accélérée : l'intrigue s'épaissit et l'action s'intensifie.
L'humour est très présent dans cette création. Il m'a beaucoup plu. On sort des sentiers battus.
Le scénario est complexe mais pas incompréhensible. À la fin de la série, on a les réponses à nos questions.
J'ai regardé Kaiba d'une traite. Cela ne m'arrive que pour certaines séries vraiment intéressantes, celle-ci en fait clairement partie.
On apprécie l'originalité à tous les niveaux (graphisme, scénario, humour, musique, univers...) dans cette série qui apporte vraiment quelque chose de différent par rapport aux autres créations actuelles qui ont tendance à trop se ressembler.
Le public visé par Kaiba est probablement un public adulte. La série se veut assez mature.
Vous l'aurez compris, j'ai été comblé par ce chef d'œuvre et je vous le recommande chaudement.

-Jonas-


------------- Critique 3 -------------
Kaiba est une de ces oeuvres qui a tout pour déplaire. Ou devrais-je dire, qui a tout pour déplaire à un public qui recherche du superficiel. Quiconque désire bêtement se divertir, passe son chemin. Par contre, celui qui est prêt à s'immerger dans un véritable voyage onirique est invité à visionner Kaiba.

Kaiba est une fable de science-fiction. Science-fiction ici n'est pas synonyme d'extrapolations technologiques justifiées par des explications pseudo-scientifiques sorties de l'imagination de l'auteur. Non. Dans Kaiba pas de robots, pas de continuum espace-temps déchiré, pas de physique quantique, ni d'hyperespace. Rien. Le coté science-fiction provient simplement que dans Kaiba, les souvenirs peuvent être transférés d'un corps à l'autre par le biais de la technologie. A la poubelle le jargon propre au cyberpunk, ici nous ne sommes pas dans GITS. Les souvenirs changent d'hôte ? Et alors ? Pas besoin d'explications abracadabrantes. Seulement une mise en scène fabulatrice et merveilleuse.

Mais revenons en au début. Un premier épisode déroutant de par son style graphique. Vous êtes immédiatement plongé dans l'action, une action perturbante et fascinante. Passé le troisième épisode soit vous décrochez, soit vous êtes noyé dans le merveilleux de Kaiba. On se noie, mais avec allégresse. Quelle joie que de se laisser emporter dans le torrent artistique de cet anime.

On s'envole, certes, mais on se retrouve vite rattrapé par la masse d'un scénario pesant de complexité. On passe alors subitement du merveilleux du monde dans lequel vivent nos personnages à la violente réalité qu'il implique. On découvre les "coulisses" du merveilleux.
Cependant cela est fait avec brio. Aussi complexe soit-il, le scénario n'empêche de continuer son voyage au travers de cette série. On se rend rapidement compte que le scénario fait partie intégrante de la richesse de Kaiba. Bien que dense, le scénario n'est pas un poids.

Les personnages, les graphismes, la musique, le scénario, l'humour cynique ambiant, les questions philosophiques cyberpunk abordées différemment [que dans le cyberpunk]. Tout cela, n'est qu'une infime partie de la magie envoûtante de Kaiba.
A voir absolument.

-Eryu-
Note de la rédaction
Bande annonce

Nous vous invitons à venir discuter de cet anime sur le forum !
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
Recherche Google : kaiba kaiba madhouse studios yuasa masaaki madhouse production
Recherche Yahoo : kaiba kaiba madhouse studios yuasa masaaki madhouse production

Staff
Episodes
Paroles
Japon
Kaiba © 2008 Madhouse Studios, YUASA Masaaki / Madhouse Production

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.