spacer Jeudi 23 novembre 2017 @ 21:13 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Ginban Kaleidoscope  :: Animes ::  Ginga Eiyuu Densetsu... >>
Ginga Eiyuu Densetsu
Ginga Eiyuu Densetsu   TITRE ORIGINAL : Ginga Eiyuu Densetsu
  ANNÉES DE PRODUCTION : 1988 - 1997
  STUDIO : [ARTLAND]
  GENRES : [ACTION] [DRAME] [ESPACE & SCI-FICTION]
  AUTEUR : [TANAKA YOSHIKI]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 110 OAV 24 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titres alternatifs
銀河英雄伝説
Derdensagen vom Kosmosinset
Legend of the Galactic Heroes
Heldensagen Von Kosmosinset
Héros de la Galaxie (Les) - Saison 1
Gineiden
Synopsis
Dans la Galaxie, la guerre fait rage depuis 150 ans entre deux puissances ; l'Empire Galactique et l'Alliance des Planètes Libres. Deux héros émergent de ce conflit, chacun d'entre eux cherchent à imposer la paix. Chacun pour des raisons différentes. Leur destin est lié et ils changeront l'histoire de l'humanité.
Critiques
En se focalisant sur les séries de science fiction tel que Gundam ou Macross/Robotech, on a tendance a oublier que tout un pan de l’univers science fiction est aussi représenté la meilleure série d’animation SF japonaise jamais conçue : les "Héros de la Galaxie". Sous ce titre quelque peu simpliste (on préfèrera en japonais : Ginga Eiyû Densetsu) se cache une véritable perle de la SF que tout individu éclairé se doit de regarder (qu’il soit amateur de science fiction ou non).

Les Héros de la Galaxie est une saga prenant place dans une lointaine galaxie aux 36 et 37ème siècles, elle conte l'histoire épique de la lutte séculaire que mènent l'Empire Galactique, une monarchie dynastique prenant sa source dans la Prusse du 19ème siècle, et la démocratie représentée par l'Alliance des Planètes Libres. Cette saga est très différente par bien des manières de la grosse majorité des produits de l'animation japonaise. Alors que les animés sont en règle générale basés sur des mangas, cette dernière prend sa source dans une série de romans de science-fiction à succès. Il n'y a pas de robots géants, de héros en armure ou de monstres extra-terrestres. Nous sommes en présence d'une série de personnages, tous acteur d'une représentation à une époque avancée et critique de l'histoire humaine. Nous prenons connaissance de leur caractère, leurs habitudes, leurs objectifs, leur douleur et leurs conflits intérieurs. Les psychologies des personnages sont très fouillées et le scénario établit par l'auteur Yoshiki Tanaka est d'une densité passionnante, occupant ainsi une place d'honneur au Panthéon des œuvres de science fiction humaniste.
Pas de bande-son funky, rock ou électronique, ici. Les musiques de fond sont essentiellement des morceaux de l'éternel répertoire classique : Mozart, Beethoven, Mahler, Liszt, Wagner, Ravel, Bach, Dvorak... L'usage de la musique classique ajoute un côté épique et pompeux (sans être péjoratif) à la série, lui donnant une dimension supplémentaire dans le grandiose.
Le casting des voix japonaise est remarquable ; en effet, malgré la pléthore de personnages secondaires, il n’y a jamais un même acteur qui donne sa voix a plusieurs personnages. De fait, ce casting a représente pour les autres productions un catalogue Who’s Who du doublage japonais.
Personnellement, j’ai plutôt profité de la version doublée en chinois mandarin qui, si le casting est moins riche que la version japonaise, n’en est pas moins excellente. Le mandarin est, ici, très standard et je présuppose qu’il est en fait d’origine taïwanaise. Un must pour les étudiant en chinois. (en chinois Pinyin cette série se nomme "Yin he Ying Xiong Quan Shuo").
Le problème est qu’a ce jour il n’existe pas de traduction anglaise ou française officielle de l’intégralité des 110 épisodes. Cependant une version avec des sous titres en anglais est disponible sur des boutiques du net ou dans certains magasins. Je l’ai acheté a Pékin dans la rue du Gulou et du Zhonglou. Je l’ai aussi aperçu dans le magasin Mandarin a Sydney (Australie) sur la Albert Street... Bonne chance a tous et je le répète, c’est un must absolu !

-Jotunheim-
Note de la rédaction
Les 110 OAV se divisent en 4 saisons :

Saison 1 [1988 à 1989] - Episodes 1 à 26 [26 épisodes]
Saison 2 [1991 à 1992] - Episodes 27 à 54 [28 épisodes]
Saison 3 [1994 à 1995] - Episodes 55 à 86 [32 épisodes]
Saison 4 [1996 à 1997] - Episodes 87 à 110 [24 épisodes]

Nous vous invitons à venir discuter de cet anime sur le forum !
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Fansubbé par :

[AH] Anime-Heart ( 110 épisodes sortis )

Plus de détails ...

Voir aussi
Ginga Eiyuu Densetsu - Arata Naru Tatakai no Overture
Ginga Eiyuu Densetsu - Rasen Meikyuu
Ginga Eiyuu Densetsu - Sen'oku no Hoshi, Sen'oku no Hikari
Ginga Eiyuu Densetsu 2017
Références
Recherche Google : ginga eiyuu densetsu ginga eiyuu densetsu tanaka yoshiki artland
Recherche Yahoo : ginga eiyuu densetsu ginga eiyuu densetsu tanaka yoshiki artland

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Ginga Eiyuu Densetsu © 1988 TANAKA Yoshiki / ARTLAND

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.