spacer Samedi 21 octobre 2017 @ 01:33 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< .hack//Sekai no muko...  :: Animes ::  .hack//Unison >>
.hack//SIGN (2004)
.hack//SIGN   TITRE ORIGINAL : .hack//Sign
  ANNÉES DE PRODUCTION : 2002 - 2003
  STUDIOS : [BEE TRAIN PRODUCTION] [BANDAI VISUAL]
  GENRE : [FANTASTIQUE & MYTHE]
  AUTEURS : [PROJECT .HACK] [SADAMOTO YOSHIYUKI]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 26 EPS 22 mins
Staff
Episodes
Paroles
Japon
Titres alternatifs
. المأجور / / التوقيع
.хак//ЗНАК
Synopsis
Paru en décembre 2007 après la régulation d'internet The World est le premier jeu "online" à voir le jour depuis Pluto's Kiss, un événement à la hauteur du "hacking maelström" qui a conduit des millions d'ordinateurs à travers le monde à se fermer définitivement. Fonctionnant sous Altimit, un système de sécurité, The World est rapidement devenu populaire avec des millions de téléchargements pour le premier mois seulement et plus de 20 millions en 2010. C'est là où se situe l'histoire de .hack//SIGN. The World, qui est administré par la CyberConnect (CC) corporation, commença par un jeu prototype appelé The Fragment qui se développe dans la version déjà parue. Les programmeurs venant de l'équipe de développement d'Altimit, laissèrent la compagnie pour travailler sur The World, formant ainsi la CC Corporation, et maintenant agit comme un système d'administrateur de jeu.
Tsukasa est un jeune magicien ayant atterri dans une grotte et qui a perdu la mémoire. Au cours de l'histoire il s'aperçoit qu'il ne peut se déconnecter du jeu. Il rencontre alors Mimiru et Beat qui souhaitent l'aider.
Notre magicien découvre ensuite qu'il est protégé par un monstre qui, en plus de tuer les autres joueurs dans le jeu (Game Over), inflige des dégâts sur les personnes derrières leurs PC. Devenant un danger, la CC Corporation essaie de l'arrêter mais en vain car il arrive à se déplacer sans changer de serveur.
Tsukasa et ses compagnons tenteront de trouver la "Key of The Twilight" pour élucider ce mystère...
Critiques
------------- Critique 1 -------------
.hack//SIGN est un titre assez bizarre qui reflète bien le caractère de l'animé. Le point fort de cet animé est sans aucun doute le scénario : une histoire mystérieuse, compliquée, lente, originale, qui nous fait vivre une expérience unique. Certains seront agacés par le scénario qui s'enlise et l'action très peu présente mais si on garde patience on découvre une histoire alléchante qui nous donne envie à chaque fois de découvrir l'épisode suivant.
Pour soutenir le scénario il y a une animation de bonne qualité et des dessins vraiment magnifiques. Les décors sont très travaillés et les personnages comme Bear, Mimiru ou Tsukasa ne passent pas inaperçus avec leurs chara design assez particuliers mais magnifiques. Tout est là pour nous faire plonger dans cet immense univers. La musique quant à elle est somptueuse. Yuki Kajiura nous sert là une bande originale de toute beauté, et qui pour moi fait partie des meilleures de que j'ai entendues jusqu'à maintenant. Pour moi .hack//SIGN ne dispose d'aucun défaut majeur et nous fait partager un fantastique univers, mais pour d'autre ça ne sera qu'une simple animé sans grand intérêt avec un scénario stupide ; un animé ennuyant.
.hack//SIGN est donc une série très originale, que je n'oublierai pas de si tôt, avec un univers merveilleux et un scénario très attrayant, elle fait sans conteste partie de mon top 10.

-Sonygoal-


------------- Critique 2 -------------
.Hack//SIGN nous emmène dans le monde virtuel des RPG (jeux de rôle). Dès le premier épisode, on est transporté dans cet univers tellement proche de la réalité qu'il est difficile de savoir si on est dans un jeu ou dans un autre monde ; ayant l'impression d'avoir non pas des personnages dans un jeu, mais plutôt dans leur propre vie.
Tout au long de la série, on insiste sur ce point, allant même à dire que "The World" est mieux que la réalité sous certains aspects (lorsque l'on voit des images de la réalité, elles ont l'air tristes et monotones par rapport au jeu).
Le scénario est tellement bien fait qu'on s'y perd dans la notion de ce qu'est un jeu, le monde virtuel, réel, et l'animé en lui même. En effet, tour à tour, l'on voit l'évolution de personnages selon une histoire prédéfinie (comme dans la majorité des séries), puis l'évolution des personnages dans un jeu en ligne (quête pour augmenter son expérience etc...) et enfin l'aspect technique de la chose (l'impossibilité de se déconnecter pour Tsukasa, les messages sur la BBS, les mails, le monde réel, etc...).
Côté personnages, ils sont très beaux esthétiquement (character design réussi) mais aussi très intéressant psychologiquement avec des caractères bien distincts qui permettent un attachement rapide. Niveau musique, rien à redire ; encore une fois, Yuki Kajiura a encore frappé, nous offrant de bien belles mélodies.
Concernant l'histoire, l'on peut dire qu'elle est très originale et intéressante même si le scénario lui, est assez lent.

Cependant, un des gros handicapes de cet animé est sûrement la longueur du scénario. En effet, il y a beaucoup de parlotte et peu d'action même si ce n'est pas le but premier. Ce n'est pas qu'on s'ennuie, au contraire, les épisodes se laissent regarder sans perte d'intérêt mais, il y a trop de blabla.
Ces longs moments de discussion nous embrouillent l'esprit plus qu'autre chose. En effet, on nous donne une montagne d'information inutiles qu'il devient difficile à digérer. Du coup, certains se seront perdus à la fin, et pire encore, certaines informations qui auraient pu être utiles ne sont pas dévoilées (par exemple qui est exactement Maho).
De même, la fin est très rapide, trop rapide peu être par rapport au reste de l'animé, amenant son lot de révélations. Cependant, cela me semble bizarre car celle qui retenait prisonnière Tsukasa se dit être "The World" mais tout le monde s'en fout ; du moment que Tsukasa est libéré, c'est le principal (sachant cela, ils continuent à jouer en sachant que ce "The World" peut les obliger à ne plus se déconnecter...).
Encore plus étrange, cette entité qui a l'air de vouloir se venger, kidnappe Sora pour qu'il devienne son pantin mais le dernier épisode se finit sans que l'on sache pourquoi. Bien, ok, mais dans les OAVs qui suivent, intermezzo et Unisson, on ne fait pas mention de cela, comme si rien ne s'était passé, l'histoire continuant sur autre chose...

Un animé à voir car très original, dont les épisodes se laissent regarder mais dont les lenteurs du scénario ne sont pas négligeables.

-Proteus-
Note de la rédaction
Nous vous invitons à venir discuter de l'animé sur le forum !

Pour la chronologie des .Hack// c'est par ici !
Licencié par :

Beez
Éditeur DVD
Seven 7
Distributeur DVD
[Game One]
Distributeur TV
Viewster
Distributeur Web

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
.hack//GIFT
.hack//Intermezzo
.hack//Legend of Twilight
.hack//Liminality
.hack//Roots
.hack//Unison
Références
http://www.dothack.com
France
Site officiel des diverses séries ".hack//".

http://www.hack.channel.or.jp/
Japon
Site officiel de BANDAI sur le monde de ".hack//Sign", en japonais.

http://www.madman.com.au/dothack/index2.html
Australie
Le site Australien de Madman Entertainment de la série ".hack//SIGN" & ".hack//Legend of Twilight Bracelet", en anglais.

Recherche Google : .hack//sign .hack//sign project .hack sadamoto yoshiyuki bee train production bandai visual
Recherche Yahoo : .hack//sign .hack//sign project .hack sadamoto yoshiyuki bee train production bandai visual

Staff
Episodes
Paroles
Japon
.hack//SIGN © 2002 Project .hack, SADAMOTO Yoshiyuki / Bee Train Production, Bandai Visual

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.