spacer Samedi 30 août 2014 @ 07:54 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Declic Collection
Declic Collection
Suzukaze
Suzukaze
Animesindex
<< Death Billiards  :: Animes ::  Death Note Relight 2... >>
Death Note (2008)
Death Note   TITRE ORIGINAL : Death Note
  ANNÉES DE PRODUCTION : 2006 - 2007
  STUDIO : [MADHOUSE PRODUCTION]
  GENRES : [ÉNIGME & POLICIER] [FANTASTIQUE & MYTHE] [HORREUR]
  AUTEURS : [OBATA TAKESHI] [OHBA TSUGUMI]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 37 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titre alternatif
デスノート
Synopsis
Light Yagami ( 夜神 月 ) est un lycéen japonais de 17 ans extrêmement doué, malheureusement victime d'une vie ennuyante et monotone dans ce monde qu'il décrit comme perverti par le pouvoir et l'argent. En l'an 2006, il trouve un carnet de note titré Death Note par terre. Le Death Note est une création des Shinigami (Dieu de la Mort) et a le pouvoir d'annihiler quiconque voit son nom écrit dedans. Light décide de prendre le Death Note et en devient le propriétaire dans le but d'éradiquer toute forme de mal de ce monde. Mais après la mort inexpliquée de plusieurs criminels, il devient lui-même un criminel poursuivi par la police japonaise et par un mystérieux détective nommé L. Celui-ci découvre le secret de Light et s'en suit alors un maelström de péripéties dans l'intérêt de la justice.

-Windspirit-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Pour commencer, si vous n’avez pas lu le manga, ça n’a aucune importance puisque l'anime ne diffère pas d’un iota (ou presque) du manga : le design est repris trait pour trait, et se paye même le luxe d’une superbe mise en couleur des deux principaux protagonistes : un rouge diabolique pour Light alias Kira (Killer, pour ceux qui ne parlent pas l’anglais avec un accent japonais), et un bleu de glace pour L, le détective surdoué.
Le scénario, d’une complexité épatante, ne subit lui aussi aucun écart par rapport au manga : chaque personnage est doté d’un caractère qui vous permettra d’essayer, vous aussi, de comprendre ce qu'il va se passer, sans jamais y parvenir. Ne complexez pas : les héros de cette histoire sont tous les deux des génies et leur bataille de gros cerveaux fait froid dans le dos, sachant que celui qui gagnera signera l’arrêt de mort de l’autre.
Death Note, c’est encore une histoire dont les personnages collent étrangement à la réalité de la société japonaise : c’est presque une critique voilée sur les méfaits d’une pression infernale et continue et sur ce désir de perfection imposé qui rend les individus aussi froids que des machines. Dans Death Note, il n’y a aucune place pour la spontanéité ou les bons sentiments : femmes et enfants sont loin derrière, ils font partie du décor où la bataille pour la suprématie fait rage. Tout n’est que calcul et faux-semblants : les plus intelligents sont ceux qui ont le contrôle absolu de leurs émotions et savent manipuler celles des autres.

Death Note est un excellent animé parce qu’il parvient à brosser le portrait d’une société imparfaite au travers de personnes qui oscillent entre réalisme et folie. Le scénario est fait de tous les scénarios possibles et imaginés par nos deux protagonistes, ce qui tisse, à l’arrivée, une trame riche et complexe, changeante et instable, sans cesse renouvelée. L’idée de la Death Note est explorée et creusée dans les moindres détails, avec un brio hors du commun. Pour ma part, ayant pu visionner les seize premiers épisodes, je peux dire que la qualité est au rendez-vous jusqu’au bout. Enfin, les musiques servent grandement l’animation : le moins qu’on puisse dire, c’est que nous avons affaire à une œuvre remarquable.

-hika_chan-


------------- Critique 2 -------------
Si j’avais le pouvoir d’un Dieu de la mort, est-ce que je m’en servirais ? Voilà une des questions que l’on se pose en regardant Death Note. Cette œuvre magistrale qui parle avec beaucoup de justesse de la notion de bien et de mal, va nous plonger à travers des personnages exceptionnels et très réalistes dans une histoire si prenante que le spectateur restera scotché devant ce qui est clairement, l’un des meilleurs shonen jamais réalisé.

Du point de vue graphisme, difficile d’avoir une vision négative tellement ceux-ci sont sublimes. Que ce soit le tracé du décor, des personnages, la luminosité (notamment les nombreux effets de lumière), les contrastes, tout est sublime. On ne peut prendre que du plaisir à mon sens devant un tel talent artistique. Avec ce coup de crayon, les personnalités des divers protagonistes n’en ressortent que plus facilement. Le paysage et la carrure des personnages étant proche de la réalité permettent au spectateur de s’immerger totalement dans cet univers qui semble parallèle au sien. Parallèle à un détail près, un détail qui va servir de base a un background original et qui saura s’enrichir au fur et à mesure que l’on avance dans la série. Celui-ci est bien évidemment le Death Note, ce cahier de la mort qui donne le pouvoir de tuer n’importe qui si l’on respecte un certain nombre de conditions. À partir de là, l’auteur va créer son histoire avec une succession de rebondissements impressionnante. Autant le dire, chaque épisode apporte une nouveauté dans le scénario qui va parfois complètement renversée la situation que l’on pensait pourtant stable. L’auteur a tellement réfléchi à son œuvre, l’a tellement peaufinée avec soin en réfléchissant à chaque détail aussi minime soit-il, qu’il est impossible pour le spectateur de prédire ce qu’il va se passer en raison de l’intelligence de cet animé qui atteint des sommets.
Cette intelligence dans la série est représentée surtout par deux personnages exceptionnels en raison du charisme qu’ils dégagent. D’un côté nous avons Light (Raito), fils d’un enquêteur de police jouant le rôle de Kira et utilisant le Death Note afin de créer un monde juste sur lequel il pourra régner en tant que Dieu. De l’autre nous avons L, un mystérieux détective respecté par les services secrets de chaque pays pour sa capacité à élucider tous les mystères, et qui, en raison de cela, se retrouve chargé de trouver la véritable identité de Kira. Ces deux personnages arrivant à pousser la réflexion à son maximum vont se livrer une bataille stratégique à peine imaginable. Chacun tente de piéger l’autre, le duel psychologique est si grandiose qu’il ne peut que laisser le spectateur pantois. Au-delà de ces deux personnages principaux se trouve une pléiade de protagonistes qui ne sont pas en reste dans l’histoire puisque chacun apportera sa pierre à l’édifice. Nous avons droit à des personnalités très diversifiées qui pour certains, donneront un coté humoristique à cet animé qui est pourtant dans le fond si noir. Je pense notamment à Ryukku et Misa en écrivant cela car ils sont quasiment les seuls personnages de l’animé à pouvoir détendre l’atmosphère de par leur présence. Ce qui est vraiment hallucinant, c’est que malgré ce nombre impressionnant de protagonistes l’auteur ne va en délaisser aucun et aura toujours cette envie de détailler les caractères de ses personnages au maximum. Cet ensemble "d’acteurs" va permettre de faire constamment évoluer le scénario avec de multiples rebondissements ne laissant aucun temps mort au spectateur. La pression qui se dégage de l’anime est si intense, les pièges que chacun pose autour de lui sont si bien ficelés que nous nous retrouvons littéralement engloutis dans cet univers pour notre plus grand plaisir.
Bien évidemment, on ne peut pas non plus oublier toutes ces magnifiques musiques de fond qui, dans les moments critiques, arrivent à nous faire ressentir d’autant plus toute la pression de l’animé. J’ajouterai un petit clin d'œil sur le deuxième ending que je trouve excellent car il est véritablement dans le ton de la série.
Ce qui est très intéressant également, c’est aussi qu’à travers Light et L l’auteur va nous faire inconsciemment réfléchir pour que l’on choisisse un camp. Est-ce bien de tuer des criminels pour atteindre une utopie ? L a-t-il raison dans sa façon de procéder pour arrêter Kira ? Ne va-t-il pas trop loin lui aussi ? Quelle est notre propre vision de la justice ? Pour répondre à toutes ces questions on se met alors à la place de chaque personnage et c’est la que l’animé prend tout son sens puisque l’on se voit dans la situation de nos héros. Le plaisir que l’on prend à imaginer ce que nous ferions à leur place est sans conteste et nous permet de savourer d’autant plus leurs comportements quand la situation semble pourtant sans issue à nos yeux.

En clair vous l’aurez compris, Death Note est considéré par beaucoup comme étant un pur chef d'œuvre et ce n’est pas pour rien. Le travail de l’auteur sur le background, l’évolution des personnages et du scénario est titanesque. Tous ces détails mis en place nous époustouflent tout au long de l’animé car nous avons droit à d’innombrables rebondissements rendant impossible une quelconque monotonie dans le scénario. C’est tout simplement un animé magistrale qui nous est offert avec des personnages qui resteront longtemps dans nos mémoires en raison de l’attachement que l’on fini par leur porter. C’est pourquoi Death Note n’est pas une série que l’on regarde, on la dévore. Si vous êtes passé à coté de ce phénomène, jetez vous dessus, il semble très improbable que vous puissiez être déçu.

-Syaoran-
Note de la rédaction
Death Note est tiré du best-seller japonais du même nom, issu du bien connu magazine hebdomadaire Jump.

Un premier film Death Note (en prise de vue réelle) est également sorti en juin 2006 au Japon (licence acquise en France par Kaze).

La suite intitulée Death Note 2 : The Last Name est quant à elle sortie en novembre de la même année.

Nous vous invitons à venir discuter de l'animé sur le forum !

Clash ! Death Note Vs Gantz !
Licencié par :

logo
Éditeur DVD
logo
Distributeur TV
logo
Distributeur TV

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Death Note Relight 2 : La Relève de L
Death Note Relight : La Vision d'un dieu
Références
http://deathnote.japanbar.net
France
Site réalisé par l'équipe JapanBar.

Recherche Google : death note death note obata takeshi ohba tsugumi madhouse production
Recherche Yahoo : death note death note obata takeshi ohba tsugumi madhouse production

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Death Note © 2006 OBATA Takeshi, OHBA Tsugumi / Madhouse Production

Version 1.5 - Copyright © Association Animeka 2002-2010 - Termes d'utilisation.