spacer Mercredi 18 octobre 2017 @ 09:28 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Black Bullet  :: Animes ::  Black Butler (saison... >>
Black Butler (saison 1) (2009)
Black Butler (saison 1)   TITRE ORIGINAL : Kuroshitsuji
  ANNÉES DE PRODUCTION : 2008 - 2009
  STUDIO : [A-1 PICTURES INC.]
  GENRES : [FANTASTIQUE & MYTHE] [COMéDIE] [HORREUR]
  AUTEUR : [TOBOSO YANA]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 24 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Paroles
Japon
Titre alternatif
黒執事
Synopsis
L'histoire se déroule au XIXe siècle et nous conte les faits de Ciel Phantomhive, un jeune aristocrate anglais. Ciel a brutalement perdu ses parents dans un accident alors qu'il était encore tout jeune. Aux yeux de tous, il apparait alors comme un orphelin, une de ces nombreuses victimes de la vie, qui, suite à un tour fâcheux du destin, se retrouve tout d'un coup comte, dernier du nom, à la tête d'un immense empire : l'entreprise Phantomhive. Une charge bien trop lourde surtout pour un enfant de douze ans. Mais ce que tout le monde ignore c'est que la mort de ses parents n'est en réalité pas accidentelle : il s'agit en effet d'un meurtre et, pour trouver leur assassin, Ciel est prêt à tout. Sous ses traits innocents se cache une détermination inébranlable à envoyer les coupables en enfer quitte à s'y précipiter aussi. Pour lui, vendre son âme à un démon n'est qu'une simple étape quand il s'agit de prendre sa revanche et se laver de toutes les humiliations subies.

-Fananim-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Bien qu'il soit classé en comédie, ce n'en est pas une. Il y a bien quelques touches d'humour, mais c'est loin d'être le registre dominant.
Dès les premiers épisodes on est plongé dans un univers étrange et inquiétant. Le mystère plane et est relancé à chaque épisode. Les dessins, la musique et l'ambiance sont superbes. L'intrigue principale est très peu dévoilée et avance peu à chaque épisode, ce qui nous tient en haleine, et les différentes « enquêtes » de Ciel et de son majordome sont tout droit sorties d'un livre d'horreur. Dans le Londres de 1888, au temps de Jack l'Éventreur et au fond sonore de loups‑garous, cet animé est un délice, plein de mystère et de personnages très charismatiques, dans un univers envoutant.

-Choulafleur-


------------- Critique 2 -------------
Un animé stupéfiant et enivrant. Quelques questions peuvent être soulevées lorsque l'on constate que des genres de toute évidence parfaitement opposés tels que Horreur et Comédie lui ont été attribués... Mais dès le premier épisode, le mystère est résolu. Ce manga nous offre un univers à la fois drôle et glauque ; voire parfois carrément effrayant mais toujours souligné d'un humour noir terriblement bien placé. Des enquêtes rondement menées, un soupçon de corps déchiquetés et une musique de fond qui glace le sang se mêlent à la perfection à la légèreté de certains personnages dont la maladresse provoque de véritables fous rires. En bref, il s'agit sans conteste d'un animé que l'on dévore sans éprouver le moindre ennui. Bien au contraire, le voile de mystère qui pèse sur le protagoniste principal se soulève au fil des épisodes, nous invitant à les enchainer les uns après les autres pour découvrir enfin ce qui se cache sous ce drame. Car sans nul doute, il s'agit de cela : un véritable drame qui a non seulement provoqué l'intrigue de l'histoire mais qui accompagnera notre jeune anti‑héros jusqu'à la fin.
Il est sans nul doute important de préciser que l'esthétique est tout simplement magnifique et se mêle à la perfection à l'OST, réellement bien adaptée à l'ambiance. Le scénario est bien mené et les personnages sont très attachants, abrutis ou non.
Si vous aimez les ambiances sombres et malsaines agrémentées de moments furtifs où vous ne pourrez vous empêcher d'éclater de rire face à certaines situations cocasses (bien que toujours lugubres) et si vous n'avez pas peur de plonger corps et âme dans les ténèbres qu'offre Kuroshitsuji... alors ne ratez surtout pas l'opportunité de dévorer cet animé.

-PepPer-


------------- Critique 3 -------------
Entre le contexte, l'ambiance, les deux personnages principaux, la musique et les dessins, cette série aurait pu être géniale mais s'avère juste très moyenne pour les raisons suivantes.
Si chaque épisode apporte des informations intéressantes, aucune n'est indispensable et la trame principale en devient affreusement inexistante.
En outre, le côté humoristique pourrit clairement la série, à tel point que l'avance-rapide ne m'a jamais été si utile.
Certains protagonistes sont absolument insupportables et en particulier Grell Sutcliff alias Jack l’Éventreur qui est le plus raté des personnages qu'il m'ait été donné de voir dans toute l'histoire de l'animation.

Effectivement, la série s'inspire de bon nombre d'histoires occidentales, réelles ou imaginaires (Jack l'Éventreur, Marie Antoinette, Édouard V, Le chien des Baskerville...). Cela aurait pu présenter un réel point positif. Or, force est de constater que tout a été massacré bien correctement en naiseries à deux balles.
Mention spéciale pour Jack l’Éventreur dont j'attendais beaucoup !
D'un tueur, assassinant et mutilant ses victimes "sans les faire souffrir" pour récupérer leurs organes, Black Butler nous propose un adolescent simplet qui n'aime qu'une chose : la torture.
Il est maladroit, faible, inefficace et a une voix de "méchant psychopathe" de dessins animés pour enfants, difficilement supportable en VO et inécoutable en français.
A ce propos, la VF est à éviter. A part Sebastian, les voix varient entre le "moyen" et l'"horrible".

Bref, je regarderais Black Butler jusque à la fin, même si une quatrième saison voit le jour, car il y a de très bonnes choses.
Mais concrètement, j'ai rarement été autant frustré sur une série.
Dernier détail, j'aime les animes psychologiques, noirs, bien construits et adultes. Quand je vois la note moyenne qu'obtient cette série, je me dis qu'elle n'est peut être pas juste bien qu'elle m'ait réellement tenté de prime abord.

-MCphylyss56-
Note de la rédaction
Bande annonce VA


• Cette première saison adapte les tomes 1 à 5, toutefois:
- les épisodes 1, 7, 8, 9, 10, 11, 12 proposent des histoires inédites.
- à partir de l'épisode 15 l'histoire diverge de l'œuvre d'origine et dispose de sa propre conclusion.

__________

- Chronologie de l'univers Black Butler -

1. Black Butler I

> Black Butler Spécial : Le majordome se donne en spectacle (s'insère entre les épisodes 15 et 21)

2. Black Butler : Book of Circus (suite fidèle au manga prenant place après l’épisode 15 de la saison 1)

2 bis. Black Butler II (suite du récit alternatif entamé à l’épisode 15 de la saison 1)

> Black Butler II : OAV

3. Black Butler : Book of Murder

4. Black Butler : Book of the Atlantic


Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum.
Licencié par :

Kana Home Video
Éditeur DVD
[MCM]
Distributeur TV
[Direct Star]
Distributeur TV
WAKANIM
Distributeur Web
ADN - Anime Digital Network
Distributeur Web

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Black Butler (saison 2)
Black Butler : Book of the Atlantic
Black Butler Spécial : Le majodome se donne en spectacle
Black Butler: Book of Circus
Références
http://www.kuroshitsuji.tv
Japon
Site officiel de la série.

Recherche Google : black butler (saison 1) kuroshitsuji toboso yana a-1 pictures inc.
Recherche Yahoo : black butler (saison 1) kuroshitsuji toboso yana a-1 pictures inc.

Staff
Episodes
Paroles
Japon
Black Butler (saison 1) © 2008 TOBOSO Yana / A-1 Pictures Inc.

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.